Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
23 Février 2019 à 13:33

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Fans  |  Fan Fics  |  Topic: [Concours] Divagations dans une forêt. 0 Membres et 1 Invité sur ce sujet.
Pages: [1] Imprimer
Auteur Sujet: [Concours] Divagations dans une forêt.  (Lu 1973 fois)
Cetais
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 486


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


Courriel
« le: 09 Janvier 2011 à 10:49 »

Soyez gentils, ce n'est pas tout les jours que j'écris un texte d'au moins 1500 mots. Vous pourrez remarquer que j'ai quelques difficultés avec les conjugaisons, mais j'espére tout de même que vous allez aimer mon histoire pour le concours!


Une forêt vaste, très vaste, remplie de créatures mythiques, de légendes urbaines, ainsi que de.. Pixels. Et oui, des Pixels. Car voyons, cette histoire ce passe dans un monde merveilleux composé de noir et blanc, connu sous le nom de Pixeleuh. Ce monde est seulement composé d'un continent et quelques petites iles très proches. C'est aussi l'endroit où vit une population de pixels. Moins de 300 pixels, dispersés dans un total de 3 villages, vivent en harmonie sur cette terre. Cette histoire se passe près du village Pixel, qui est à l'extrême ouest du continent. Quand je dis proche, il se trouve à environ 500 pixmètres (environ 5 kilomètres en unité terrienne) de ce village. Comme que je m'égare du sujet de départ, une jeune Pixel agée de 16 ans terrien, et elle a une des plus pénibles missions existantes: Retrouver les 3 pierres anciennes cachées un peu partout dans son monde. Elle a déjà recueilli une pierre, qu'elle a arrachée d'un monstre bizarre qui ressemble à un visage, dedans un labyrinthe aux fins fonds d'une montagne. Cette jeune fille porte un nom très particulier, que vous avez surement déjà attendu quelque part. Son nom est "Pixi". Oui, c'est la même pixel qui a sauvé son monde, et ce, il y a quelques semaines. C'est exact, elle n'a presque pas eu de repos, et la voilà sur une nouvelle mission... Pauvre elle.

Pixi semblait piégée dans cette forêt. Peu importe où elle allait, tout se ressemblait, les arbres étaient les mêmes, comme si le créateur était trop paresseux pour faire plusieurs sortes d'arbres. Il y avait aussi plein de toiles d'araignée, tout bien attachées, reliées d'arbre en arbre, et remplies d'insectes divers, que seul un passionné des insectes saura identifier. Par chance, il n’y avait aucune araignée sur ces toiles, seul Dieu sait comment Pixi a peur de ça. Tout en avançant avec de petits pas, que seul un pixel pourrait faire, elle avançait vers le coeur de la forêt. À force de marcher, une petite lumière se dévoila entre deux arbres parfaitement identiques. Notre charmante pixel était vraiment contente, alors elle décida de courir, pour que cette maudite forêt ne fasse plus partie du présent. Pixi pouvait sentir le sol se déplacer, vibrer, ainsi que bouger, mais tout s'arrêta après une centaine de pas. Comme une pauvre conne, elle venait de tomber dedans un trou, avec des feuilles dessus, pour piéger une pauvre bête. Ses yeux se fermèrent doucement, car ça fessait plusieurs jours qu'elle s'abstenait de dormir. Elle n'avait pas le choix, elle devait supporter sa lourde mission...

"-Hé, ça va? Besoin d'aide pour sortir?"

Ses yeux s'ouvrirent aussitôt. Une silhouette se montra toute en haut. Rapidement, la prisonnière du trou l'identifia comme habitant du village d'Irinid, grâce à sa peau blanche. Il avait de magnificents cheveux longs, qui lui cachaient son oeil gauche. En un instant, le coeur de Pixi battait de plus en plus fort, c'était le coup de foudre pour elle. Ses yeux semblaient plus gros que la normale, il avait de petites lèvres, avec un petit nez qui lui donnait un air mignon et attirant. D'un geste rapide, l'étranger lança une corde à notre héroïne, avec je ne sais quel bras. Le coeur de Pixi semblait de plus en plus léger, tout en battant la chamade. Elle réussit quand même à grimper, mais son coeur semblait de plus en plus... Différent, c'était quelque chose qu'elle n'avait jamais ressenti. La rescapée s'empressa de répondre, avec ses joues qui grisaient de plus en plus (que voulez-vous, il n'y a pas couleur dans son monde):

"-Mer... Merci... Je me nomme Pixi.... Et T.. Et vous...?"

L'inconnu lui dit qu'elle n'avait pas besoin de le vouvoyer. À chaque fois qu'elle entendait sa voix, son coeur se resserra et se lâcha. Elle était définitivement tombée amoureuse. L'habitant d'Irinid lui réponda, de sa douce voix, qu'il se nommait Xils. Un léger sourire s'afficha sur les lèvres de Pixi, comme si elle dirait " C'est un nom vraiment mignon". Il était mignon et tout et tout, mais un truc clochait à propos de lui. L'héroïne le sentait, mais elle ne savait pas quoi. Brusquement, elle lui demanda d'où il venait, d'où il a sorti la corde, et que fessait-il ici. Xils commençait à la trouver bizarre. Son regard voulait dire: "Pourquoi autant de questions d'un coup?", mais il répondit à l'amas de questions, quasiment aussi rapidement qu'elle les ait envoyés. Suite à sa réponse, presque tout semblait clair dans la tête de Pixi. Si elle a bien compris, Xils se promène toujours avec une corde, pour chasser des animaux dans la forêt. Chasser des animaux avec une corde... Elle trouvait ça bizarre, même si elle sait que c'est possible, quoique difficile. Tous les deux se dirigèrent vers la lumière, au bout, là bas. Elle lança un regard rapide à son compagnon, et elle remarqua qu'elle n'était pas seule à "griser" des joues. Xils, voulant enlever l'ambiance de gêne, lança alors cette phrase à sa prise:

"-Maintenant que j'ai répondu à ta question, je peux moi aussi te demander ce que tu fais dans cette forêt? Ce n’est pas tous les jours qu'on voit une jeune fille sans défense se promener ici..."

Elle lui expliqua rapidement "les grandes lignes" de sa mission. Xils semblait captivé par cette histoire. Il faut dire, ce n'est pas tout les jours qu'on rencontre une personne qui a sauvé le monde... Pendant qu'ils marchaient, la lumière cachée derrière les arbres semblait plus ample, plus grande. Pixi regarda cette lumière en souriant, quand tout à coup, une pensée lui traversa l'esprit: Si je sors de la forêt, moi Xils on se séparera, nous avons pas la même destination en tête. Juste après cette pensée, la lumière disparaît. Xils s'éloigna de Pixi. Sa forme rectangulaire se détruisa, pour prendre une forme horrible, monstrueuse. Les arbres disparaissaient, un par un, pour laisser place à une salle, sans issues. La créature, qui ressemblait maintenant à un dragon se présentant comme étant le gardien de la deuxième pierre, et que son vrai nom était "Xyuu", et que "Xils" était sa dernière victime. Son coeur se brisa en deux. En aussi peu de temps, elle était déjà tombée amoureuse. Un tremblement de terre se fit ressentir, puis, du plafond, un liquide d'une couleur jamais vu commençait à tomber sur le sol. C'était une jolie couleur, que Pixi voyait pour sa première fois. Cette couleur semblait évoquer la chaleur. Si cette couleur avait besoin d'un nom, Pixi la baptiserait "Rouge". C'était la meilleure couleur pour représenter le feu, un truc chaud, et même de l'eau bouillante. Le dragon, qui se trouvait dans la même salle que Pixi, s'exclama:

"-Sous ce chaud liquide d'une couleur distincte, tu mourras!"

Le dragon commença à rire. Pixi ne savait pas quoi faire. C'était déjà décidé, elle allait mourir sous ce liquide rouge. Après tout, elle s'est trompée sur la personne qu'elle aime, seul le truc rouge proche d'elle pourra l'enlever de sa tête. Elle leva les yeux vers le ciel, enfin, le plafond. Un gros rocher allait tomber sur elle. En un instant, ce bloc dévia sa trajectoire. Comment c'était possible, c'est ce que la jeune pixel au coeur brisé se demanda. Peut-être que... L'esprit de Xils est toujours de ce monde? Elle comprit alors ce qu'elle devait faire. Elle s'écria à Xyuu:

"-Si tu n’arrêtes pas de rire, je vais te la boucher!"

Xyuu ria de plus en plus. C'était la seule chance de le tuer pour Pixi. Elle envoya rapidement le rocher à coter d'elle dans la gueule de l'ennemi. Le projectile rentra dedans sa gueule. Il alla se loger à un endroit pour qu'il empêche sa respiration. Quelques minutes plus tard, le dragon tomba sur le sol, par manque d'oxygène. Ça y est, Pixi avait gagné. Toute la pièce changea d'apparence, pour revenir à la forêt ennuyante de tout à l'heure. Tout ça l'avait complètement épuisée, c'est alors qu'elle s'évanouit sur le sol, juste à côté du cadavre du dragon.

Quelques heures plus tard, elle se réveilla. Pixi se trouvait dans une maison qu'elle ne reconnaissait pas. Une jeune femme s'approcha d'elle, en se présentant et en expliquant sa situation. Si Pixi était bien réveillé, elle avait compris que cette jeune femme portait le nom de Roxanne, et qu'elle avait été trouvée dans l'entrée de la forêt, inconsciente et blessée. En ce moment, Pixi se trouvait dedans la guilde du village Pixel, surnommée "GDG". Elle avait aussi été trouvée avec une corde, avec le nom "Xils" collé dessus. Elle apprit qu'elle avait été découverte hier. Ce qui est parfaitement impossible, si elle a réellement battu un dragon...


~FIN~
« Dernière édition: 09 Janvier 2011 à 10:52 par Cetais » Journalisée
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #1 le: 09 Janvier 2011 à 17:39 »

Quote from: Supersigo
"Texte validé et merci pour ta participation"
Journalisée


Pages: [1] Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Fans  |  Fan Fics  |  Topic: [Concours] Divagations dans une forêt.
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 2.0.15 | SMF © 2006, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
www.zelda-solarus.com