Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
18 Octobre 2018 à 08:48

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Pages: 1 ... 8 9 [10]

 91 
 le: 11 Mai 2018 à 11:47 
Démarré par VolcA - Dernier message par Antevre
En fait, comme pour beaucoup d'autres personnes, j'ai même envie de le revoir (en V.O par contre x)).
J'ai eu la chance de le voir en vo (mon cinoche laisse très peu les séances vo et généralement à des horaires absurdes, mais pour les premières semainesd'exploitation ils ont quand même laissé des séances correctes, du coup je m'estime chanceux), et ouais, je me doute que ça passe différent en vf. Après, perso j'aimerais bien le revoir, mais sans doute pas dans l'immédiat, il est un peu trop longuet pour ça (je trouve que le tout premier Avengers était extrêmement bien rythmé, mais peu de films du MCU ont réussi à suivre cette voie).

Enfin, rien à voir mais sur les semaines/mois à venir, va y avoir masse de films à voir, c'qui est excellent, y avait une ptite période de creux j'ai trouvé !
Yep, y a du bon! Deadpool 2, Solo (il me fait peur mais je pourrais le voir rien que pour Donald Glover), Incredibles 2, Venom (le trailer m'a pas du tout convaincu mais je réserve encore mon jugement), Jurassic World 2... ça fait beaucoup de suites/spin off, mais c'est pas pour autant que je vais bouder mon plaisir rire.

Ce qui me fait penser, mais dans les films récents que j'ai vus ces dernières semaines, j'ai enfin pu voir 3 Billboards, un très beau drame qui évite la voie habituelle pour le genre du pathos, et se concentre sur les relations interpersonnelles (surtout les conflits). L'acting est de haut niveau (on a droit à quelques ténors comme Woody Harrelson, ça aide), la mise en scène est punchy, c'est rythmé et esthétiquement soigné, c'est un des très bons films de l'année passée pour moi (sans hésiter dans mes préférés, bien que derrière Baby Driver ou Coco).

Du coup, pour rebondir sur ce que tu as dit plus tôt : c'est vrai que j'ai senti également un petit passage à vide ces derniers mois, mais je trouve que la qualité générale au cinéma a connu une belle progression depuis quelques années, y compris dans les films qui lorgnent surtout du côté du divertissement, et ça me fait énormément plaisir  rit aux éclats.

 92 
 le: 11 Mai 2018 à 00:21 
Démarré par VolcA - Dernier message par A Link
Pour Infinity War, oui il pète les records et ramène beaucoup de sousous ! Evidemment le film a des défauts, on sera tous d'accord, mais est-ce qu'il était divertissant ? Oui.
En fait, comme pour beaucoup d'autres personnes, j'ai même envie de le revoir (en V.O par contre x)).

Et il faut tout de même noter qu'il y a/y aura des différences entre les comics de base et le film (avec sa suite), tout n'est pas respecté (ce qui me semble normal).
Enfin, rien à voir mais sur les semaines/mois à venir, va y avoir masse de films à voir, c'qui est excellent, y avait une ptite période de creux j'ai trouvé !

 93 
 le: 10 Mai 2018 à 17:33 
Démarré par Antevre - Dernier message par Antevre
Je vais peut-être parler de mes toutes dernières lectures  tire la langue.

Actuellement, je suis en train de lire El hablador, de Mario Vargas Llosa (en français, L'homme qui parle). Je suis au tout début, donc je ne peux pas vraiment en donner un résumé complet (je veux pas me spoiler en allant voir des résumés), mais ça parle de l'Amazonie, particulièrement de la fascination pour les cultures amazoniennes en voie de disparition (ça me donne des réminiscences de Lost City of Z du coup, un film que j'ai adoré, même si le parallèle s'arrête là) et sur la tradition orale qui les caractérise. L'écriture est très prenante (en même temps, d'un auteur comme Vargas Llosa, ce n'est pas spécialement étonnant), même si la grande précision du vocabulaire (et l'usage de l'espagnol sud-américain, mais aussi de termes provenant notamment du quechua) m'oblige à régulièrement consulter dictionnaires et encyclopédies pour découvrir qu'on me parle de telle bestiole obscure ou de tel breuvage à base de lianes. Le style en lui-même est cependant accessible et entrainant, et le thème exploré suscite de façon assez prévisible une fascination certaine.

Avant ça, j'ai lu Manuel de survie à l'usage des incapables, de Thomas Gunzig, auteur belge relativement connu à l'étranger et très connu au pays pour ses diverses frasques (notamment ses revues de presse "café serré" sur la chaîne radio nationale passées au crible de son cynisme ou encore l'anecdote très connue d'une certaine édition de la Foire du Livre de Bruxelles où il a affronté son éditeur dans un duel d'arts martiaux afin de récupérer les droits d'un de ses livres). Ce roman d'anticipation décrit une société où des sociétés privées se sont appropriées les codes génétiquesde la population et vendent des modifications d'ADN à la naissance, essentiellement issues du monde animal. Dans ce monde, Jean-Jean est vigile de supermarché et tue accidentellement une caissière en train de se faire virer avec son taser alors qu'elle se jette sur lui. Ce qu'il ne sait pas, c'est que les enfants de cette femme sont quatre loups terribles qui viennent de commettre un gros hold-up de fourgonnette blindée ayant fait huit morts, et qu'apprenant le décès de leur mère, ils n'ont qu'une seule idée en tête : se venger. C'est Blanche de Castille, qui travaille pour la chaine de supermarché dans un service de sécurité globale, qui lui apprend tout cela. Sa femme à lui, Marianne, dont l'ADN a été croisé avec celui d'un mamba vert, n'en a par contre à peu près rien à foutre, même si la confrontation semble inévitable... Le roman est avant tout une exploration pleine d'humour noir de la société consumériste, et présente des personnages hauts en couleur assez inoubliables. Il tire cependant un peu en longueur et souffre beaucoup trop de son système de chapitrage qui alterne majoritairement les deux mêmes personnages de façon assez artificielle ad nauseam. L'écriture de Gunzig reste cependant très plaisante.

L'ignorance, de Milan Kundera, qu'on ne présente plus. L'ignorance est un de ses romans français, où il raconte le retour au pays après la chute du mur de Berlin de deux personnages qui ont quitté la Tchéquie il y a des années, dans les débuts de l'ère soviétique pour la République tchèque. La première revient pour suivre son nouveau compagnon, qui va y extrader son affaire, et le second pour honorer la promesse qu'il avait faite à sa femme (qui n'était pas tchèque) avant la mort de celle-ci d'y retourner. Ni l'un ni l'autre ne désire réellement ce retour, et tous deux vont être confrontés à ce monde qui ne veut pas vraiment d'eux non plus... Récit d'exil, récit de retour, mais surtout récit d'aliénation existentielle, L'ignorance est un roman qui demande d'y passer du temps, d'y réfléchir beaucoup, et surtout d'y investir une partie de soi, afin de se retrouver dans les expériences décrites par Kundera.

Enfin, Jan Karski, de Yannick Haenel, raconte la vie en Résistance du personnage historique éponyme, officier polonais durant la Seconde Guerre Mondiale, qui a connu la déroute immédiate face au Blitkrieg et ensuite les camps de prisonniers des Soviétiques puis du IIIe Reich, dont il parvient à s'échapper à la faveur d'un transfert en train. Il regagne   Varsovie et y entre en contact avec la Résistance polonaise, désireuse de se constituer en état indépendant, dont il devient l'un des coursiers principaux. Il parcourt donc en pleine guerre l'Europe dans tous les sens, et finit notamment prisonnier de la Gestapo, qui le torture. S'évadant à nouveau, il se voit confier quelques temps après une ultime mission : rejoindre le monde libre afin de faire un rapport sur la Résistance polonaise et de défendre leurs intérêts. C'est à ce moment, avant de partir, qu'il est mis en contact avec quelques dirigeants du ghetto de Varsovie, qui veulent qu'il témoigne auprès des Alliés de ce que subissent les Juifs. Ils le font pénétrer dans le ghetto, et il est alors l'un des rares à avoir le terrible privilège en-dehors du ghetto de savoir ce qui s'y passe... Le roman est découpé en trois parties, en réalité : la première est un compte-rendu de l'intervention de Jan Karski dans le célèbre documentaire Shoah, où il raconte son expédition dans le ghetto, la deuxième un compte-rendu du livre de Jan Karski, où il raconte l'ensemble de son vécu de résistant, et la troisième est une fiction introspective où Karski, vieux, tire le bilan de ces années, et surtout de l'échec du sauvetage des Juifs : il a eu beau transmettre le message, rien n'a été entrepris pour le ghetto, qui a fini dans un bain de sang. Le livre a fait beaucoup polémique par rapport au fait que Yannick Haenel mélange fiction (la dernière partie) et réalité (les deux premières), de manière à transmettre une vision personnelle, mais je pense que c'est quelque chose qu'on peut dire de toute fiction qui touche de près ou de loin à l'Histoire, et même de tout mode de présentation de l'Histoire qui utilise de près ou de loin des techniques narratives, donc bon... L'histoire de Jan Karski est vraiment étonnante et mérite déjà à elle seule de s'y attarder, et la partie fictive ouvre des pistes de réflexion qui me semblent encore aujourd'hui tout à fait pertinentes.

J'ai trop de livres à lire  pleure

 94 
 le: 09 Mai 2018 à 12:23 
Démarré par VolcA - Dernier message par Antevre
J'ai (enfin) vu Infinity War hier, et... bah franchement, c'était pas mal du tout! Bon, on retrouve les écueils typiques des gros blockbusters, mais le ton Marvel est respecté, les personnages sont assez bien caractérisés (même si certains passent un peu au second plan, notamment toute l'équipe Captain America qui n'a pas droit à beaucoup de vraies scènes) et Thanos pète la classe (un peu trop même, et il aurait été appréciable que le côté "Mad Titan" soit un peu plus développé. Comme me l'a fait remarquer ma copine, au bout du compte c'est juste devenu l'Anti-Spirale). J'ai beaucoup apprécié l'ambiance apocalyptique qui s'en dégageait, notamment les plans démesurés où les héros paraissent écrasés face à la puissance des armées de Thanos, ou encore le travail assez puissant sur la colorimétrie (même si elle se fait parfois un peu putassière).

Avec ce film, GotG 2 et Thor 3, on sent que le MCU s'est trouvé une nouvelle vitesse de croisière (faudrait que je voie Black Panther et Spider-Man pour voir si cela se ressent là aussi), qui redresse un peu la barre après les errances de Avengers 2 ou Civil War. Je ne suis pas dupe, il est certain que ça ne va pas durer, mais je suis assez intéressé par cette nouvelle manière de faire de la fiction cinéma. On a prédit pendant des années que le MCU allait lasser et s'écraser, et finalement on voit que ce n'est pas vraiment le cas (d'ailleurs Black Panther a explosé tous les records, et je n'ai pas encore vérifié, mais ça ne m'étonnerait pas que Infinity War suive la même voie), et que ses têtes pensantes ont encore quelques tours dans leurs manches. Peut-on appliquer la recette des comics épisodiques au cinéma ? Apparemment oui. Maintenant que l'on sait que ça fonctionne, il reste à voir concrètement à quoi cela va ressembler sur le long terme...

 95 
 le: 07 Mai 2018 à 12:50 
Démarré par Couet - Dernier message par Antevre
Je regarde toujours tout en VO, j'ai vraiment du mal avec les doublages pour ma part !
Je parlais du doublage VO  tire la langue. Will Arnett, qui joue Bojack, est notamment connu pour son rôle dans Arrested Development, sitcom très connue que j'ai moyennement aimé (c'est surtout Arnett que j'ai apprécié à l'époque), Aaron Paul, Todd, pour Breaking Bad, où il joue Jesse, et, je n'en avais pas parlé parce qu'elle joue un rôle moins important dans Bojack, mais il y a également Alison Brie, Diane, qui joue Annie dans Community. Bref, le casting claque super !.

Récemment, j'ai surtout regardé des bouts de série :

-la saison 2 de La Casa de Papel, qui est toujours de très belle qualité. La série a connu un gros surcroit de popularité durant le mois passé, ce que j'ai trouvé un peu étonnant mais plutôt réjouissant. Je trouve que cette saison apporte beaucoup de choses intéressantes, et d'ailleurs si certains veulent en discuter en détail dites-moi ça et on se fait un topic  tire la langue ;

-les premiers épisodes de la saison 2 de Saiki Kusuo no Psi Nan, anime humoristique format sitcom dont les épisodes proposent deux à trois petites saynètes assez sympa. Ca fonctionne plutôt bien, même si ça ne vaut pas non plus du Gintama par exemple ;

-les deux premiers épisodes de la dernière saison de Boku no Hero Academia. Ca commence assez correctement, j'apprécie assez de voir que le studio travaille sur l'évolution physique des personnages (à l'opposé de ces nombreux animes et mangas où les adolescents gardent la même tronche pendant x années et changent brutalement au cours d'une ellipse). La précédente saison était assez déficiente au niveau du rythme, du coup c'est surtout là-dessus que j'attends celle-ci au tournant ;

-le premier épisode de la deuxième saison de Westworld : sans grande surprise, ça fonctionne toujours aussi bien. Outre le fait que l'intrigue évolue énormément, je suis assez marqué par le grand soin des détails dans chaque plan, et ce que cela implique en débauche de moyens (pas nécessairement pécuniaires, mais surtout humains et temporels). Il y a une certaine obsession de vouloir donner vie à cet univers au point qu'on oublie que c'est de l'anticipation et de la science-fiction plutôt avancée. Ca donne une dimension supplémentaire à la série je trouve ;

-les premiers épisodes de Iron Fist, et je dois rejoindre Couet sur ce point, jusqu'à présent, je trouve que c'est une des séries Marvel Netflix qui se défendent le mieux. Il y a deux-trois faiblesses, bien sûr, comme une intrigue ultra convenue et une représentation des différentes disciplines philosophiques et martiales extrême-orientales légèrement discutables (j'ai vu bien pire cependant, y a quand même un ancrage dans le réel, même si on aimerait voir autre chose que les trois mêmes techniques d'aikido, un ou deux katas de kendo, des positions de base du kung-fu et de l'épée chinoise et la méditation en zazen, parce que c'est la même soupe qu'on ressert dans tous les récits qui parlent d'arts martiaux en occident). J'ai été agréablement surpris par le fait que les acteurs soient assez convaincants et les personnages assez bien développés (même si Danny est parfois soûlant, particulièrement dans le trip Visiteurs qu'il se tape assez souvent, style "Une route automobile ? Je ferais mieux de faire des saltos au-dessus des voitures plutôt que de monter sur le trottoir"). Et puis, de temps à autres l'écriture se permet quelques petites subtilités rafraichissantes, notamment un certain travail sur la figure du retour au pays, avec quelques références classiques notamment à Ulysse qui ne sont pas déplaisantes, ou encore des interactions plutôt crédibles entre les personnages. Finalement, ce qui me plait le plus, c'est sans doute qu'on retourne sur la recette de base de Marvel : des personnages humains et imparfaits pris dans des récits aux accents épiques. Je verrai sur la suite ce que ça donne, mais ça me plait bien pour le moment.

Ah, et je ne sais plus si j'en ai déjà parlé,mais j'ai vu également la saison 2 de Jessica Jones, que je n'ai pas du tout appréciée. C'est longuet, ça manque de personnages charismatiques, l'actrice est insupportable dans son interprétation monocorde blasée, l'intrigue est classique et tout est unidimensionnel. Bref, bof bof.

 96 
 le: 03 Mai 2018 à 20:20 
Démarré par Newlink - Dernier message par Christopho
1) C'est fait avec Solarus Quest Editor.
2) Le site et le forum solarus-games (dont je parle depuis toujours dans ma signature) sont là où on parle des jeux créés avec Solarus Quest Editor, que ce soient des Zelda ou non sourire
bonus) J'ai commencé un let's play de Ocean's Heart, à suivre sur mon Twitch ou en replay ici : https://www.youtube.com/watch?v=vfx6ei9CyxQ&t=0s&index=1&list=PLzJ4jb-Y0ufwsdwcfN5NiJ7baQppNhBrV

 97 
 le: 03 Mai 2018 à 15:13 
Démarré par Newlink - Dernier message par Spyz .200
De la musique traditionnelle chinoise en background, ça promet.
question 1 :  c'est fait avec quel log ?
question 2 : ce forum , est ce que ça a un quelconque lien avec celui-ci ?
question 3 : ...

finalement je n'ai que 2 questions  tire la langue

 98 
 le: 03 Mai 2018 à 15:09 
Démarré par benoit - Dernier message par benoit
Moi ? Un mec. Ca peut paraitre bizarre, mais oui, j'aime ce genre de travaux manuels.

 99 
 le: 03 Mai 2018 à 15:05 
Démarré par benoit - Dernier message par Spyz .200
yoho

je fais la présence et j'en profite pour balancer un commentaire :

1- Pas mal le point croix, chez nous, ça s'appelle un "Petakofehy"   cherches sur google.mg  sourire, c'est comme un pixel Art version réaliste. Mais dis moi, comme je ne vous ai jamais vu en chair et en os , vous êtes une fille ou un garçon ? plié

 100 
 le: 02 Mai 2018 à 13:19 
Démarré par benoit - Dernier message par benoit
C'est en grande partie toi qui m'a involontairement incité à me lancer là dedans ^^

J'en ferai probablement des plus grands un jour, mais pour le moment, je reste sur des tailles "raisonnables".

Pages: 1 ... 8 9 [10]
Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
www.zelda-solarus.com