Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
15 Novembre 2018 à 05:43

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Sujet: Êtes-vous un(e) poète ??? 0 Membres et 2 Invités sur ce sujet.
Pages: 1 ... 30 31 [32] 33 Imprimer
Auteur Sujet: Êtes-vous un(e) poète ???  (Lu 215872 fois)
Noxneo
Invité
« Répondre #1550 le: 15 Juin 2009 à 15:49 »

http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_poets

%)
Posté le: 15 Juin 2009 à 15:47
Citation
je connais personne sinon moi-même à avoir acheté un livre de poésie un jour

Choisis mieux tes amis cagoule
Journalisée
Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1551 le: 15 Juin 2009 à 15:51 »

xD

Je trouve quand même que ton argument  a peu de poids pour le coup, de ce que je sais, Beaudelaire par exemple avait pour profession critique littéraire. Il est considéré comme un des plus grands poètes en n'ayant publié que deux recueils de sa vie, donc je sais pas si on peut vriament parler de profession de poète pour les types comme lui rit aux éclats

Et mes amis, je les choisis bien, juste qu'il y a pas grand-monde en général à aimer la poésie au point de s'acheter un recueil xD


P.S. : Et double-post par-dessus le marché, que je n'y t'y reprenne plus petit rigolo Mister Green
Journalisée

Noxneo
Invité
« Répondre #1552 le: 15 Juin 2009 à 15:56 »

Il est vrai que les poètes, comme tout artiste, ont souvent une profession à côté, surtout pour le début. Peut on donc aussi dire que peintre n'est pas un métier? L'art n'est donc pas un métier au bout du compte, étant donné qu'une majorité d'artistes ont quelque chose pour les supporter à côté?

Et quand l'artiste (ou le poète) à atteint un niveau de notoriété lui suffisant à pouvoir écrire de la poésie à plein temps, ça devient subitement un métier?
Journalisée
Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1553 le: 15 Juin 2009 à 16:52 »

Non, à mon avis, on ne peut pas vraiment parler de métier dans ce genre de travaux, c'est de l'art pour de l'art. À mon avis, on peut commencer à parler de métier lorsqu'on fait de l'art dans un but précis ou pour quelqu'un clin d'oeil
Journalisée

Alexandre
Zora
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 793



« Répondre #1554 le: 18 Juin 2009 à 13:59 »

Comme le dit je ne ne sais plus qui  tire la langue : Si votre seule envie le matin c'est de faire de la poésie alors vous êtes un poète.
Journalisée


Shin-Shin To.
binbin
Invité
« Répondre #1555 le: 18 Juin 2009 à 14:36 »

Non, à mon avis, on ne peut pas vraiment parler de métier dans ce genre de travaux, c'est de l'art pour de l'art. À mon avis, on peut commencer à parler de métier lorsqu'on fait de l'art dans un but précis ou pour quelqu'un clin d'oeil

Personnellement , je pense que toutes les activités liés à l'art ne sont pas des métiers.
Par exemple, chanteur , poète pour moi ce ne sont pas des métiers.

Après chacun à a sa notion du mot métier.
Journalisée
Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1556 le: 18 Juin 2009 à 20:07 »

Bon, pour la suite, je vous propose un projet commencé il y a plus d'un an, et terminé il y a quelques temps. Ce projet, c'est la Nouvelle Poétique. Le principe est de faire une suite de poèmes sur une même ébauche de scénario avec si possible une même ambiance. La construction de la Nouvelle Poétique se fait dans cet ordre-ci : prose, forme libre, sonnet, forme libre, haïku, impression.
Mais j'ai pas envie de faire une grosse présentaiton trop technique, alors passons maintenant au résultat concret du projet^^ :


Lame Egarée


Prologue

Ce jour-là, le ciel versait ses larmes,
Perlant sur les passants...
Inondant les rues, les jardins,
Les blancs hameaux
Et les cimetières...

Ce jour-là, les vents soufflaient fureur,
Faisant bruisser les herbes roussies
Par l'hiver...

Ce jour-là les éclairs...

Triste temps de tempête où je relève
Mon corps qui désormais ne semble plus
Que rêve d'une vie meilleure...

Aujourd'hui j'ai raté, et me faut-il tout recommencer ?
Ne vaudrait-il pas mieux que j'aille me délaisser ?
J'ai une famille à rêver, bien que...

Aujourd'hui tout me semble superflu,
Je ferais bien mieux de rentrer...
Et retrouver...

Ce jour-là... Je...


Interduction

Et quand se levait l'aube aux rayons doux miroir
De mes pensées hantées par l'ombre de ce soir
Je m'en allais alors
Ô goût du désespoir teinté de reflets d'or

Dehors tout semble noir et pourtant je m'engage
Dans la réalité issue des anciens âges
De la folie humaine
Des passants de passage et lèvres noires de peine

Le flot tumultueux souffle ses vagues denses
De foule et de folie image sans consistance
Je ne sens déjà plus
Si singulières danses de vie hors de ma vue

Et la pluie n'a de cesse de pleurer mes larmes
Sources à jamais taries d'un être qui s'alarme
Sur un reflet spectral
Ayant jeté les armes au néant abyssal

Et vient le crépuscule des âmes endormies
Profiter le sommeil et profiter l'oubli
Prônons le souvenir
Avant que le "ci-gît" passe l'anéantir

Et quand viendra la nuit le dédales des rues
Égarera mes ailes
Sombres


Cœur

Mais aux obscures sentes où démène la raison,
L'appel au doux foyer oppose son humeur.
Je viens, elle est ici, à la main un crayon,
À la joue une larme. Bien froide est la demeure...

Le néant de ses yeux emplit mon cœur de vide,
La douceur de ses lèvres, la courbe de son corps,
La chaleur de ses traits ne paraissent alors
Qu'un souvenir passé de son présent suicide.

Mais quelle réalité a-t-elle ainsi pu fuir ?
Nous existions pourtant, trop tard pour en finir,
Et trop tôt pour mourir où se dresse la pierre.

Coulent, coulent mes pleurs ; et la pluie au carreau
S'abat lourde sur les dalles de ce hameau,
Qu'importe son tombeau : ruelles ou cimetière...


Antépénultique

Le pluie tombe à flots blancs
Sur les tombes noires
Et je lui mens

Je refuse de croire
Ce que je ressens
Elle veut me voir

Silence un court instant
C'est déjà le soir
Et elle m'attend

Voici la pluie rougie par un soleil couchant
Laissant couler pour moi de vraies larmes de sang
Si je devais m'attendre à quelque chose encore
Serait-ce la sentence de ma propre mort ?

Personne ne répond la pluie reste muette
Car la réalité de cette honnie requête
Est gravée sous mon pied
Dans le marbre glacé

La mélodie des gouttes est ma seule compagne
Et cette solitude me servira de bagne

La pluie tombe à flots blancs
Sur les tombes noires
Et je lui mens


Souvenir

Tombent les flocons
Gouttes mortes en ce cœur mort
D'une âme égarée


Impression

Le goût des gouttes m'est amer
Comme une vie trop éphémère



J'espère que vous avez aprécié cette petit composition, projet sur plus d'un an, Lame Egarée sourire
« Dernière édition: 14 Août 2013 à 20:02 par Morwenn » Journalisée

Tyrel
Tokay
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 138


Le héros ténébreux avec un cri de tapette : Dante!!! =)


« Répondre #1557 le: 18 Juillet 2009 à 11:52 »

....
C'est trop beau!!!!!
La composition est superbement réussie.
Je n'ai qu'un mot a dire : Bravo.
Journalisée

Vive ZS!!! (et minecraft aussi :p)
Linking13
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 687



« Répondre #1558 le: 04 Août 2009 à 22:55 »

Bon, première fois que je vais sur ce topic ._. Hier j'arrivais pas à dormir jusqu'à vers 5h, donc j'ai pris un calpin et j'ai pris le temps de faire 3 quatrins en alexandrins, avec rimes (cours de français powa) Par contre, pardon, j'ai pas pris la peine de lire en entier le projet de Morween, je ferais ça demain. Mais de ce que j'ai lu, je pense pouvoir dire que le mètre n'est pas respecté ._. enfin je crois.



Je n'avais jamais été aussi sérieux,
Je n'avais jamais encore autant espérer.
J'espère qu'il ne me restera pas que mes yeux,
Humides trop souvent, en ce moment, pour pleurer.

Cela fait longtemps déjà que j'attend, j'espère,
Malgré mes craintes et mes peurs, ne pas être le seul,
Seul à souffrir, à trouver que tout est austère,
Seul à ne plus dormir, à devenir comme veul.

Triste, mais égoïste et blessant, je me dégoute.
Écœurant, mais loin et malheureux, j'ai mes doutes.
Ils te font mal, mais excusé, je le serais,
Le jour pas banal où enfin, je te verrais



Bon, je sais, la rime avec "seul" et "veul" ne marche pas, les 2 mots n'ont pas la même prononciation. Mais même en cherchant bien, à part "gueule" (pas franchement poétique) et "veulent", je n'ai rien trouvé. Le premier vers fait bien douze vers, diérèse à "sérieux".
« Dernière édition: 04 Août 2009 à 22:59 par Linking13 » Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1559 le: 05 Août 2009 à 13:25 »

C'est pas mal du tout Linking ! sourire Déjà, l'effort d'avoir respecté une structure... Par contre, j'ai pas trop compris le fond de l'histoire tire la langue

@Morwenn : Ouah, j'avais pas vu ton projet ! Il est magnifique ! Somptueux ! étonné
(et t'es toujours pas en L ! *sort* cagoule)
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #1560 le: 06 Août 2009 à 21:31 »

Je n'ai honnêtement rien à redire à ton poème Linking13 sourire
...
Bon mis à part la conjugaison tire la langue

Sinon le choix des termes est chouette, les phrase s'articulent bien, j'aime le thème et la façon dont il est traité tire la langue
Et comme l'a dit Mymy, c'est déjà un très bel effort que d'avoir respecté une structure. sourire
Journalisée


pouale-link
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 987


sous les pavés, la plage! [anti-pavéiste]


WWW
« Répondre #1561 le: 07 Août 2009 à 12:11 »

Bravo a vous deuxc est tout simplement magnifique! bravo
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1562 le: 07 Août 2009 à 14:45 »

Bon, mettant la conjugaison de côté, ton poème est sympa Linking sourire

Cependant, quelques remarques : pour trouver le rythme, on est parfois obligé de faire quelques abréviations qui ne rendent pas toujours bien. Par exemple, dans ce vers :
Citation
Humides trop souvent, en ce moment, pour pleurer.
J'aurais plutôt vu le "humides" prononcé en trois syllabes plutôt qu'en deux, et ainsi, j'aurais transformé le vers en :
Citation
Humides trop souvent, en ces temps, pour pleurer.
De plus, sous cette forme, la virgule tombe en plein milieu du vers, et donc rend la prononciation plus naturelle^^
C'est quelques trucs de ce style-là que tu devrais travailler si tu cherches à respecter un rythme. D'autant plus qu'il est difficile de faire des abréviations dans certains vers si on utilise des diérèses dans d'autres. Je dirais que lorsqu'on écrit des poèmes, le plus dur est de trouver un rythme qui sonne bien, qui soit simple et à la fois naturelle à prononcer.
Pour y arriver, on se rendra compte que les mots de liaisons comme "en" ou "et" ou bien d'autres viennent occupper la septième syllabe d'un vers plutôt que la sixième, car ils tombent ainsi juste au début de la seconde partie du vers clin d'oeil

Enfin bref, tout ça, c'est de la technique d'écriture, mais on peut très bien s'en passer, même si ça embellit généralement le vers pour peu qu'on cherche à le construire. Donc oui, ton poème est sympa, mais je pense qu'il aurait pu être amélioré par quelques trucs comme ça sourire

Sinon, il y a juste le dernier vers qui me gène un peu aussi, je trouve que "pas banal", ça sonne pas très bien, même si j'ai rien à te proposer pour le remplacer du coup :/




EDIT : Tant que j'y pense, il y a un concours de poèmes sur Zelda sur le PDZ. Si ça vous intéresse de participer, voici la page du concours. Enjoy !


EDIT² : Merci pour les coms au fait, j'étais tellement absorbé pour essayer de faire un com' constructif que je je les ai oubliés pour le ocup, mais ils m'ont fait plaisir^^
« Dernière édition: 07 Août 2009 à 16:25 par Morwenn » Journalisée

Linking13
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 687



« Répondre #1563 le: 07 Août 2009 à 18:14 »

Citation
Par contre, pardon, j'ai pas pris la peine de lire en entier le projet de Morween, je ferais ça demain.
Plutôt après demain, en fin de compte ._.

C'est très imagé (exemple, pour la pluie "le ciel versait ses larmes" ... au passage on voit aussi une personnification tiens), qu'il y'a pas mal de descriptions, au niveau de la nature, surtout. La pluie et des termes en rapport au cimetière reviennent souvent.
Juste... J'espère pour toi que ce n'est pas écrit suite à du vécu, surtout quand on lit ce vers :

"Qu'un souvenir passé de son présent suicide."
Si c'est bien ça, je comprend mieux pourquoi ce n'est pas des masses joyeux... Sinon au niveau de la structure, je ne comprend pas grand chose, des vers se terminent en 2 lignes (pourquoi pas en une seule.? Je ne sais pas, je crois avoir déjà vu ça dans Bérénice version versifiée...). Par exemple ici, tu peux m'expliquer pourquoi 2 vers et non pas qu'un seul.?

"Au coeur de ces ruelles
Sombres"
Et puis, le vers juste avant, 1, 2, 3, 4... 12 syllabes. Et si je considère que les deux dernières lignes cités ne forment bien qu'un seul et unique vers... Non, ça ne fais pas 12 syllabes, en appuyant sur les -e, seulement 8.
Enfin bref, je demande ça en ne doutant pas de toi, c'est surtout parce que ça pourrait m'aider au Bac français l'année prochaine  tire la langue (profiteur, profiteur...).

Citation
la virgule tombe en plein milieu du vers, et donc rend la prononciation plus naturelle^^
Rofl. Oui, on m'en a parlé cette année, de couper les alexandrins en deux de sorte que la 7eme syllabe soit la première d'un nouveau mot... ou quelque chose comme ça. De la technique oui, c'est tout ce qu'on peut utiliser quand on est pas forcément doué pour la poésie ^^

Citation
Sinon, il y a juste le dernier vers qui me gène un peu aussi, je trouve que "pas banal"
Oui, c'est pas vraiment familier, mais ce n'est pas non plus vraiment un joli mot (c'est comme pour trouver une rime avec "seul", j'aurais bien mis "gueule", mais en fait, non ._. )

Citation
Bon mis à part la conjugaison
Eh! Il était vers 4 heure du mat' quand je l'ai écris, alors la conjugaison... pfiut !  tire la langue
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1564 le: 07 Août 2009 à 18:57 »

Alors déjà, rien de ce qui n'est écrit n'est du vécu, fort heureusement, la composition est plutôt à voir comme un effet de style sourire

Pour ce qui est du thème, en effet, j'ai fait revenir chroniquement les termes relatifs à la pluie et au cimetière, tu as bien vu^^
Pour ce qui est de la structure cependant, tout est recherché et travaillé. Pour l'exemple que tu cites par exemple, je vais t'expliquer : On ne va considérer que les trois dernières lignes du poème. L'avant-dernière est un alexandrin, celle qui suit n'est qu'une moitié d'alexandrin, ainsi, on fait regresser progressivement le nombre de pieds. J'aurais pu terminer sur un alexandrin, mais j'ai préféré briser le rythme pour donner un autre style. Donc on en est à 12, 6, et... 1 qui vient s'ajouter tel un point final. Il est en fait à considérer comme un vers à part entière, car l'ajouter à celui d'avant ferait suivre l'alexandrin par un octosyllabe, ce qui n'est pas beau. En séparant "sombre" du vers d'au-dessus, on n'a pas à pronocer le second "e" de "ruelles", et donc on obtient là le vers à 6 pieds recherché. J'ai voulu conclure ainsi le poème pour à la fois briser le rythme, mais également appuyer sur le dernier mot qui parachève d'inscrire une ambiance dans le poème content

Sinon, hésite pas à retravailler ton poème si tu veux, dis-toi que j'ai des poèmes que je met des mois et des mois à écrire et retravailler parceque je n'en suis pas satisfait, faut pas avoir peur de mettre du temps à écrire tire la langue
Journalisée

Linking13
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 687



« Répondre #1565 le: 08 Septembre 2009 à 19:54 »

Hier avant de me coucher, j'ai voulu feuilleter Les Fleurs du Mal, de Baudelaire. Je vais donc à la fin pour voir la table des poèmes, et en choisir un dont le titre me plait. Je prend donc celui qui s'appelle Le Crépuscule du Soir ( ... Bah quoi? C'est pas ma faute si je suis drogué de Tp, et qu'à chaque fois que j'entends le mot "Crépuscule", ça m'intéresse et je ne peux pas m'empêcher de penser à mon jeu préféré ._.).
Bref. Tout ça pour en arriver aux quatre premiers vers du poème, que je vous cite tout de suite :

Voici le soir charmant, ami du criminel ;
Il vient comme un complice, à pas de loup ; le ciel
Se ferme lentement comme une grande alcôve,
Et l'homme impatient se change en bête fauve.

... Vous avez lu? J'espère que je ne suis pas le seul à avoir faire le rapprochement entre ce poème et Twilight Princess. J'explique, pour ceux dont le rapport ne paraît pas très explicite. Tout d'abord, le nom du poème, hein : Le Crépuscule du Soir, et j'imagine que vous savez que "Twilight" dans Twilight Princess signifie Crépuscule  tire la langue (mais nan j'vous prend pas pour des abrutis ._.). Ensuite, le mot "loup", qui n'est pas sans rappeler la transformation de Link en loup lorsqu'il entre dans le Crépuscule. Enfin, et le plus explicite je pense, "se change en bête fauve" ==> Link entre dans le Crépuscule et se change en bête fauve. Sans oublier qu'un des Pnj du jeu (Telma?) sort une fois à Link : "Des yeux de bête sauvage".

Brefffeuuh. Vous voyez le rapport.? Je trouve ça gros, et même flagrant, comme rapprochement...

Ps : Ouioui, ça a pas grand chose à faire ici mais... c'est un poème, et créer un topic pour cela aurait été couillon, mmh ._.
Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1566 le: 10 Septembre 2009 à 15:58 »

Bin ça arrive souvent les coïncidences, étant donné le grand nombre de poème qu'il existe dans le monde. C'est vrai que ça ressemble énormément, mais t'es quand même drogué à TP rit aux éclats (moi aussi je suis droguée, mais c'est plus aux Zeldas en général clin d'oeil Quoi que OOT règne un peu plus que les autres je crois bien)
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1567 le: 11 Septembre 2009 à 21:45 »

De toutes façons, c'est bien connu que Zelda va dominer le monde =p
D'ailleurs, la présidente de l'association principale de mon IUT info s'appelle Zelda elle aussi xD


Fin bon, je reviens une fois de plus sur ce topic, mais cette fois-ci avec un petit essai. Pas vraiment recherché et fouillé comme je l'ai fait certaines fois, mais bon, on peut pas toujours faire les choses bien, alors voici quand même la chose :



En Attendant la Fin


Je vois ma vie couler comme cette encre, et se graver dans le papier,
Je la vois partir au loin, tentant en vain de la rattraper,
Même si je sais très bien au fond de moi que jamais je n'y arriverai ;
Et que quoi que je fasse, vous n'aurez que des larmes pour m'aider.
M'aider à oublier ; à m'oublier, au fond d'une tombe.

Tombe la pluie sur le carreau, coulant comme une vie.
Mais si je dois partir, veuillez écouter cette dernière envie :
Que tombent les ombres sous les décombres de mon ennui,
Et qu'enfin soit brisé ce miroir que je fuis,
Que je puisse jeter ses bris, là où la nuit est la plus sombre.

Je ne désire plus rien, sinon que les flocons
Comblant mon coeur de gel disparaissent pour de bon,
Et laissent transparaître la chambre de mes émotions.
Qu'importe que je doive briser les traditions,
Pour peu que je puisse, aux autres, porter un peu plus d'attention.

Je me demande aussi pourquoi nous devons tant souffrir
À la vue du meilleur, comme à la vue du pire ;
Et pourquoi à la fin devons-nous tous mourir ?
Ou pour y échapper, écharper tout ce qui pourrait nous faire rire ?
Pourquoi l'histoire tient-elle à effacer ceux qui la font vivre ?

Et imaginez-vous, si demain cessait d'exister,
Aujourd'hui aurait-il alors une raison de persister ?
Sinon qu'hier est mort, et qu'il a bien fallu lui succéder ?
Mais c'est ainsi, on n'y peut rien...
Le monde s'écroule, plus rien ne tient...
C'est notre fin...

Car maintenant, j'ai cessé de lutter, j'attends la fin ;
J'espère juste pouvoir revoir un jour le matin,
Où l'aube d'un espoir comptera mes jours en moins.
En ce monde comme ailleurs, il ne me reste que mes mains.
Je ne peut que tendre mes bras pour la repousser en vain...

La mort est morte,  et la fin s'en revient déjà.
Le temps m'attend ; je ne veux pas, mais je me sens trop las.
Je voulais monter haut, mais je me retrouve très bas ;
Trop bas en vérité ; la remontée ne sera pas,
Et le temps viendra me cueillir, il ne lui reste qu'un pas.

Quand ce temps sera mort, je jure d'être là
Pour signer l'épitaphe, j'irai là où il se reposera.

Une ombre dans une tombe, hécatombe et décombres,
Sont les sombres fruits de cet arbre qui a vécu sans encombres.

Et imaginez-vous, si demain cessait d'exister,
Aujourd'hui aurait-il encore une raison de persister ?
Sinon qu'hier est mort, et qu'il a bien fallu lui succéder ?
Mais c'est ainsi, on n'y peut rien...
Le monde s'écroule, plus rien ne tient...
C'est notre fin...

Et ma vie coule...
Sans doute en vain...



Tiens, c'est marrant, en réécrivant ici ce poème, ça m'a donné envie de le retravailler, afin d'en faire une version en alexandrins ; quelques vers oint du potentiel je crois. S'il vous aplpu et que j'ai le courage, je tenterai de faire cette seconde version, et je la posterai ici sourire

Mais à part ça, j'ai bien l'impression que j'écrirai de moins en moins...
« Dernière édition: 13 Septembre 2009 à 11:41 par Morwenn » Journalisée

pouale-link
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 987


sous les pavés, la plage! [anti-pavéiste]


WWW
« Répondre #1568 le: 12 Septembre 2009 à 10:50 »

C'est impossible d'avoir un talent pareil...
Continue comme ça c'est vraiment super ce que tu écris
Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1569 le: 12 Septembre 2009 à 12:36 »

Y'a pas une faute ?
Citation
Trop bas en vérité ; la remonté ne sera pas
cagoule

Toujours à la hauteur Morwenn, mais c'est peu sombre pour moi clin d'oeil
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1570 le: 12 Septembre 2009 à 13:16 »

Merci vous deux^^
Quant au fait que le poème soit sombre, j'avouerai que c'est dix, voire cent fois plus dur d'écrire quelque chose de joyeux, et qui reste beau et imprégné d'un sentiment, c'est de loin au-dessus de mon niveau^^"

Et non, il n'y a pas de faute, ça veut simplement dire qu'il n'y aura pas de remonté =p
Mais il y a plein de trucs qui sont mal dits comme je le disais, il faudra que je le retravaille lève les yeux au ciel
Journalisée

Eidarloy
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 174


« Répondre #1571 le: 12 Septembre 2009 à 13:39 »

C'est vraiment du bon boulot pour quelque chose de "fait à l'arrache" (non recherché, non travaillé comme tu l'as dis).

Par contre, pour moi, les poèmes, ce sont des choses qui se lisent vite, qui sont clairs et compact.
Là, c'est long et il y a beaucoup de mots à chaque ligne, donc j'aime pas trop (mais ce n'est que mon simple point de vue) sourire
Journalisée

L'avenir n'a qu'un seul paramètre : la volonté.
Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1572 le: 12 Septembre 2009 à 13:54 »

Merci vous deux^^
Quant au fait que le poème soit sombre, j'avouerai que c'est dix, voire cent fois plus dur d'écrire quelque chose de joyeux, et qui reste beau et imprégné d'un sentiment, c'est de loin au-dessus de mon niveau^^"

Et non, il n'y a pas de faute, ça veut simplement dire qu'il n'y aura pas de remonté =p
Mais il y a plein de trucs qui sont mal dits comme je le disais, il faudra que je le retravaille lève les yeux au ciel
Bin voui mais "remonté" ça prend pas un E ou un R à la fin ? Soit tu dis la remontée, soit c'est le verbe, donc le "é" me parait bizarre ici...

C'est sûr que c'est super dur de faire un poème joyeux. D'ailleurs, on a beaucoup plus d'inspiration quand c'est triste ou quand on déprime XD J'en ferai bien un, mais sincèrement, je n'ai pas ton talent donc il ne sera pas comparable et aussi bien fait clin d'oeil
Journalisée

Ynanome
Sage
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 665


« Répondre #1573 le: 12 Septembre 2009 à 14:28 »

Article Morwenn sur Wikipédia ( ninja )

Plus sérieusement, tes poèmes sont super sourire. Et personnellement j'aime bien les poèmes sombres^^.
Journalisée
pouale-link
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 987


sous les pavés, la plage! [anti-pavéiste]


WWW
« Répondre #1574 le: 12 Septembre 2009 à 18:59 »

MDR  Mister Green
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1575 le: 13 Septembre 2009 à 10:44 »


XD vraiment n'importe quoi, j'adore rit aux éclats
Mais merci pour le com', ça fait très plaisir^^

@Mymy : Après vérification dans le dictionnaire, je dois dire que tu as raison. En vérité, je m'en tenais à la bonne vieille règle vue au primaire qui stipule que les mots féminins se terminant en "té" ne prennent jamais de "e", à quelques exceptions près... Sans bien entendu connaître par coeur la liste des exceptions Mister Green
 Ban, bah, je m'en vais te me corriger ça alors sourire

Et pour ce qui concerne le talent... en fait, c'est juste une question d'entraînement, rien de plus. Il y a des poèmes que j'écris pour m"entraîner" on va dire, des essais de style, et après, y'a plus qu'à adopter le style pour un poème bien réfléchi et profond, et puis il faut changer de style une fois de plus si on veut avoir un nouveau poème avec sa propre personnalité. Mais le plus dur, ça reste de changer de style à chaque poème, et ces temps-ci, je tourne un peu en rond à trouver des nouveaux thèmes, et une nouvelle manière d'écrire...
Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1576 le: 13 Septembre 2009 à 11:30 »

Trop fort le Wiki rit aux éclats

Tiens Morwenn, j'ai trouvé sur le net un ancien poème d'amour venant de toi ! Tu nous en as caché des choses !
Spoiler (déclic à montrer ou cacher)
cagoule

Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1577 le: 13 Septembre 2009 à 11:34 »

 plié

J'en peux plus, c'est trop bon XD
Je sais pas où tu as pu aller chercher chercher ça, mais c'est vraiment trop fort, je ne m'attendais pas à un truc pareil, c'est vraiment énorme rit aux éclats

C'est vrai que ça ne m'est jamais venu à l'idée de chercher sur Goolge des poèmes de moi, donc après, on peut toujours trouver n'importe quo, y compris des trucs pas de moii tire la langue
Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1578 le: 13 Septembre 2009 à 11:37 »

Lol chui contente que ça t'ait fait rire ! rit aux éclats Bon, j'te dévoile mon secret : Compte le nombre de lignes pour chaque paragraphe, tu verras quelque chose qui cloche clin d'oeil J'pensais d'ailleurs que tu l'aurais remarqué tire la langue
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1579 le: 13 Septembre 2009 à 11:45 »

J'avais pas noté le nombre de vers dans chaque paragraphe, puisque ce n'est pas toujours distinctif, mais j'avais par contre noté que le nombre de pieds dans les deux derniers vers n'étaient pas les mêmes tire la langue

Bon, ça ne m'avais pas empêcher de ne pas soupçonner une supercherie, bien joué ninja
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #1580 le: 20 Avril 2010 à 21:56 »

Gros up  Mister Green

Ma tête est vide, je suis gris et terne
Je me sens las et ma vie en berne.
J’voudrais bien revivre, mais je suis seul ici
Ma joie de vivre est partie et c’est comme si…

Ecorche-moi la tête
Je suis en vie
Ecorche-moi la tête
Je suis en vie et je m’enflamme

C’est comme si la vie m’abandonnait
Comme si c’était du coton que je tâtonnais
Je n’ai plus de sensations sous mes doigts
Je n’ai devant mes yeux que des images de toi.

Ecorche-moi la tête
Je suis en vie
Ecorche-moi la tête
Je suis en vie et je m’enflamme

Tu restes mon accroche à cette vie
Mais je ne peux que voir que tu es partie
Mes sens m’abandonnent et enfin je ressens…
Enfin je sens que là-bas je retrouverai mes sens.
Journalisée


Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1581 le: 21 Avril 2010 à 10:57 »

Ouais, ouais, enfin un poème, ça faisait au moins 4 ou 5 ans \o/
(Avec un jolie titre en plus : "Gros up" ninja)

Moi j'aime bien, malgré son côté gris et sombre. Par contre, il fait mal par endroits quand on le lit, comme dans le vers qui revient le plus : Ecorche-moi la tête.
Par contre, j'aime beaucoup celui-là : J'voudrais bien revivre, mais je suis seul ici. Je trouve qu'il est très joli  à s'entendre prononcer dans sa tête =)

En tout cas, tu écris toujours aussi bien Couet ; je désespérais de revoir un jour un de tes poèmes tire la langue
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #1582 le: 21 Avril 2010 à 22:38 »

Merci pour ta critique Morwenn  sourire

J'ai toujours été plus prose que poème, mais ce poème me trottait un tête une nuit d'insomnie.

Et en fait il y a une petite analogie avec une allumette, c'est pour ça que ça te semble violent, c'est voulu ^^
Journalisée


Teji
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 720


Dessinateur Dingue


WWW
« Répondre #1583 le: 22 Avril 2010 à 20:21 »

Et en fait il y a une petite analogie avec une allumette

C'est ce qui fait que l'on souffre en lisant ces lignes? rit aux éclats
(Quel jeu de mots mes amis!!...)

Je trouve le thème bien senti, mais ce qui me chagrine c'est l'aspect toujours ultra-fatalise... ahuri
Le champ lexical de la vie apparait bien souvent, alors que j'y aurai vu des allusions plutôt que leur emploi direct... clin d'oeil
Journalisée

Signé : Un mec relou
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #1584 le: 22 Avril 2010 à 22:55 »

Hmm oui il apparaît souvent, mais par comparaison, il est question d'un état d'équilibre entre la vie et la mort en fait, plus que de la vie elle-même content
Journalisée


Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1585 le: 23 Avril 2010 à 12:35 »

Ah oui, bien vu le coup de l'allumette, je n'avais pas capté à la première lecture sourire
J'aime bien les petites comparaisons cachées comme ça, ça ajoute toujours quelquechose... une fois qu'on les a vues rit aux éclats
Journalisée

Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1586 le: 12 Juin 2010 à 16:24 »

Un up avec un truc pas structuré, juste des rimes, texte super pas joyeux du tout, juste pour voir si ça plaît (ou pas).

Enjoy the Pessimism !

Purgatoire

De la fierté à la honte,
Je suis aveugle, béat et désespéré.
Je ne suis pas conscient de ce que j'affronte,
Et je me crois toujours en liberté.
L'illusion du bonheur est bien faite,
Je crois que tout est possible,
Avec tout les rêves qui s'y prêtent,
M'achevant définitivement comme une cible.
Ainsi, l'on me traite d'incapable,
Et je pense à ce que je deviens.
Je me sens coupable,
Et je me dis que je ne vaut rien.
La fatalité m'ouvre les yeux,
Et me montre les travers du monde.
Elle m'accuse et m'en veut,
Moi, être humain immonde.
Je ne contrôle plus ce que je veux.
Mais pour compenser ma cupidité..
Je vendrai tout mes souvenirs heureux,
À 15 euros l'unité.
Je peux fuir si je veux,
Avoir des faux-espoirs tel un idiot.
Je cours autant que je peux,
Mais tôt ou tard on me retrouvera dans un caniveau.
Je ne suis qu'un pauvre inconscient,
En plus d'un sale menteur.
Je fais la morale à des innoncents,
Je ne suis qu'un hypocrite à mes heures.
Dans leur élan de haine à mon égard,
Ils me blâmeront de toutes les injures.
Je me rendrais compte à quel point je suis avare,
À quel point mon esprit est impur.
Ils m'abandonneront à mon sort
Ils cracheront sur mes vices,
Et à la vue de mon corps mort,
Mon fantôme verra leurs sourires qu'ils esquissent,
À la fois narquois et sincère,
Ils extériorisent leur contentement,
De voir ma déchéance enfouie six pieds sous terre.



Nb: Je précise que malgré la première personne tout au long des vers, je vais très bien. paf !
Journalisée
LINK-MOJO
Goron
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 386


Il faut croquer Zelda games à plein vos manettes


WWW
« Répondre #1587 le: 27 Juillet 2010 à 23:50 »

Bonsoir à tous les membres actifs surtout du forum  ninja , bon voila je sais que la plupart m'ont surement oublié mais j'étais très actif il y a 2 années de cela.
Les raisons pour lesquelles j'ai arrêté sur le forum ces 2 dernières années sont:
1- Notre connexion a expiré l'année passée et nous n'avons pas renouvelé.
2- Cette année était décisive pour moi car j'avais rendez-vous avec le bac que j'ai finalement eu avec mention  Mister Green bravo cool .
Alors veuillez m'excuser de cette si longue absence.
Néanmoins, ma passion pour l'écriture s'est améliorée bien que mon rêve est d'avoir un prix Nobel en physique ou en chimie lève les yeux au ciel .
C'est pour ça que je vais partager mes poèmes avec vous  cool .
J'essaierai de les poster très prochainement
Merci pour la lecture, Link-Mojo. sourire

Voila comme c'est promis voici un poème en anglais.(dédié à mes camarades de classes et aux membres du forum content .
C'est rare que j'en fasse mais le voici oh ! :


NEVER WALK ALONE


Remember the first time we met
I didn't know you yet,
But the time past learned me
How to know, how to see,
Your true heart, your helpful
With me, you're so cool,
Then it's high time I free my heart
To say that you've a part,
In my life, in my feels
So I’m feeling warm not chills,
I want to told you my dream
I see us like a family, a team,
In moments of happiness
In moments of sadness,
We help each other
I wish to be like this forever,
Let me say this prose
If you hear it you'll never lose:
Friendship is wealth, a treasure
Very important be sure,
It guides you when you're lost
That’s why you can't opt,
Just rush in this way
Later you will may,
Found prosperity thanks to your friend
Because hand in hand,
Toward the promising future
Armed with this cure,
For you I write these words
Make as right as swords
Which could split rock
Open hearts which are like lock
I’ll never forget that you're kind
I’ll keep it in my mind,
Now my poem is done
I can say: NEVER WALK ALONE.

Voila, bonne lecture.
Note:S'il y a des critiques, elles sont les bienvenus. sourire .
« Dernière édition: 28 Juillet 2010 à 20:08 par LINK-MOJO » Journalisée

pouale-link
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 987


sous les pavés, la plage! [anti-pavéiste]


WWW
« Répondre #1588 le: 13 Octobre 2010 à 20:37 »

Je remonte ce topic pour vous faire part d'un poème que j'ai écrit pour l'anniv de nunux'. plié

JOYEUX ANNIVERSAIRE LELINUXIEN

Ne me dites pas que vous avez oublié?
L'anniv' de votre modo préféré!
En effet c'est en cette belle journée,
Qu'on lui souhaite une bonne 26eme année!


OK, c'est pourri, OK, le 2 eme vers fait une syllabe de moins que les autres, ninja mais non seulement ça partait d'un bon sentiment, et en plus à la base c'était pas "modo" c'était "admin" et c'était anniversair' (avec un "e" muet donc) Mister Green

...Et en plus c'est mon premier poème.
Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1589 le: 15 Octobre 2010 à 20:55 »

C'est Nux qui va être touché
Par ces paroles attentionnées.
Pour ma part, je lui ai déjà souhaité
Et il m'en a remercié !

tire la langue
Journalisée

pouale-link
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 987


sous les pavés, la plage! [anti-pavéiste]


WWW
« Répondre #1590 le: 15 Octobre 2010 à 21:39 »

Je vois que tu t'es impliquée,
Pour cett' répons' bien formulée.
Ce commentair' m'a amusé,
Et je dois t'en féliciter!

En vers, il est difficil' de parler,
Car toute phrase doit être rythmée!

Il faut donc se concentrer,
Et surtout bien s'accrocher!
 ninja
Journalisée

iArcadia
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 818



« Répondre #1591 le: 15 Octobre 2010 à 21:55 »

Et le saviez-vous
Que vous n'étiez obligés
De continuer cette lancée
Car dormir debout

N'est pas dans mes priorités

C'pas fameux, mais j'ai essayé de changer des rimes en "é". tire la langue
Journalisée
pouale-link
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 987


sous les pavés, la plage! [anti-pavéiste]


WWW
« Répondre #1592 le: 15 Octobre 2010 à 22:17 »

Les rimes en "é" c'est très bien.
Mais changer, c'est plus malin!
Ca apporte du nouveau,
Et ça peut être très beau!
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #1593 le: 15 Octobre 2010 à 22:33 »

N'avez-vous pas fini ces vers alambiqués,
Dont le sens profond ne saurait se montrer ?
Quant aux nombre de pieds, soyez-en assurés,
À part si demandé, en rien n'est obligé.

De surcroît j'aimerais, sans vous faire de tort,
Tous vous féliciter pour ce si bel effort.
 Mokona Modoki
Journalisée

Cetais
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 486


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


« Répondre #1594 le: 30 Juin 2013 à 08:16 »

Gros remontage de topic! Je tenais absolument a vous faore partager mon premier poème, basé sur "la" personne que j'aime.

Poème pour un amour impossible

Cela fait un mois que je t'ai rencontré,
Toi qui attendait paisiblement,
D'être pris, d'être possédé.
Toi, que je veux tant.

Je t'ai pris,
T'enlaçant près de moi,
Mais tu étais hors de prix
Pour quelqu'un simple comme moi.

Chaque semaine, tu détruit ma mine,
Chaque jour, je veux que tu sois pour,
Chaque heure, j'en pleur,
Chaque seconde, j'en reçois une onde.

Je ne pense qu'à toi,
À ton vaste contenu,
À ton emprise.

Je te donnerais ma future entreprise,
Mon corps nu,
Pour que tu sois mon roi

Je t'aime, je te veux, je te désire,
Sois mien, Oh grand Animal Crossing New Leaf!



C'est facilement mon meilleur poème. Et de loin, bien que certaines phrases auraient pu être changées. ("Je t'enlace près de moi"... Je ne vois pas comment enlacer loin de soi)

J'aimerais bien une critique, si possible. J'aime beaucoup écrire des poèmes, plus que je préfère l'avouer.
« Dernière édition: 30 Juin 2013 à 08:21 par Cetais » Journalisée
A Link
Goron
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 399



WWW
« Répondre #1595 le: 30 Juin 2013 à 10:51 »

C'est difficile de critiquer, c'est un peu "ton" style d'écriture donc bon ninja
Mais je l'ai trouvé simple et sympa x) !

Je posterai bientôt le tout premier poème que j'ai écrit moi aussi Mister Green
Journalisée
Supersigo
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 119


You've met with a terrible fate, haven't you?


« Répondre #1596 le: 30 Juin 2013 à 16:06 »

J'aimerais bien une critique, si possible. J'aime beaucoup écrire des poèmes, plus que je préfère l'avouer.

Il ne faut pas avoir honte d'écrire des poèmes, au contraire, plus de gens que tu pourrais le penser en écrivent et c'est un bon moyen d'exprimer ses émotions. Par le fait même, comme l'indique A Link, on ne peut pas vraiment critiquer un poème, puisque ce serait te demander de changer ta manière d'écrire et par conséquent dépersonnaliser ton poème. À la limite, je pourrais dire que la structure est quelque peu boiteuse (nombre de pieds et rimes), mais de plus en plus de poète usent d'un style relativement chaotique, dont moi-même souvent. Et puis je crois qu'il est important d'exprimer ses sentiments par écrit sans se soucier d'un nombre de pieds égal... Mais bon à vrai dire je ne sais pas si je dois prendre ce poème sérieusement ou non, après tout la fin m'a vraiment déstabilisé. ninja C'est typique de ton style d'écriture, ça. tire la langue

En outre, je pourrais dire que la répétition de « chaque » mêlée à une gradation à la troisième strophe est une jolie figure de style qui illustre bien ta peine, ton impatience. Mais bon je crois que je vais arrêter là. xD
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #1597 le: 30 Juin 2013 à 22:47 »

Pour rajouter au tragique de cet amour impossible: mon frère vient de se le faire offrir sur mon conseil aujourd'hui pour son anniversaire.

Ca fait mal hein? Mister Green
Journalisée

A Link
Goron
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 399



WWW
« Répondre #1598 le: 30 Juin 2013 à 23:04 »

Ah par contre je peux faire une critique sur la conjugaison si tu veux x) !

Tu détruis ma mine,
j'en pleure,
et personnellement je dirais plutôt, "pour quelqu'un de simple comme moi" au lieu de "pour quelqu'un simple comme moi".

 Mister Green

Bon sinon, à mon tour de poster ma première création, je vous situe tout d'abord le contexte.
Milieu d'année 2011, après avoir regardé Le Dernier Samouraï avec Tom Cruise sur France 2, film qui se termina vers 2h du matin.
Je go me coucher, la l'ensemble du film et les images de fin m'avaient touché, des phrases fusaient dans ma tête, il fallait que je m'exprime, c'était si.. poétique et je ne voulais pas en perdre une seule miette ninja
Je me lève donc, et de 2h30 à 3h du matin j'écris, et ça m'a fait du bien, et voila c'que ça donne Mister Green


Paisible. Calme. Cette nature envoûtante,
cette brise qui me caresse délicatement le visage,
discrètement, comme une jeune amante, pure et innocente.

L'éveil de tous mes sens,
ces plaisirs, si simples et futiles que personne ne pourrait me dérober: Me sentir vivant.
Et sentir les doux parfums environnants, pouvoir me délecter de ces odeurs, les savourer et me les approprier.
Cette multitude de contrastes, de couleurs flamboyantes, et apaisantes, qui s'offrent à mon insatiable regard,
nourrissent mon corps d'une agréable chaleur, l'animant à volonté.

Le chant de la nature m'appelle,
cette mélodie est si radieuse, si douce, elle m'enivre, me coupe le souffle.
Puis le relance, j'en profite alors pour goûter les délices de la nature.
Mes papilles s'en réjouissent.

Elle est délicieuse, tendre, je la savoure, la dévore de mes yeux avec convoitise.
Chaque instant est un supplice, un véritable pêché pour mon âme.
Sa voix est une mélodie des plus mielleuse, son odeur est le parfum le plus exquis et le plus sublime qu'il soit.
Son corps est d'une beauté divine, sa peau est si douce au toucher, et ses lèvres si délicieuses à croquer.

Où es-tu donc ?
Je te cherche depuis si longtemps !
Tu n'as toujours pas répondu à mon appel...
« Dernière édition: 30 Juin 2013 à 23:16 par A Link » Journalisée
Supersigo
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 119


You've met with a terrible fate, haven't you?


« Répondre #1599 le: 30 Juin 2013 à 23:14 »

Citation
Sois mien, ô grand Animal Crossing New Leaf!

Hormis les fautes relevées par A Link et celle-ci, je n'en ai pas trouvé d'autres. sourire
Journalisée
Pages: 1 ... 30 31 [32] 33 Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Sujet: Êtes-vous un(e) poète ???
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
www.zelda-solarus.com