Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
14 Novembre 2019 à 22:54

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Jeux amateurs  |  Tutoriaux  |  Tutoriaux "Graphismes"  |  Topic: Paint.NET : Les bases (Daru13) 0 Membres et 1 Invité sur ce sujet.
Pages: [1] Imprimer
Auteur Sujet: Paint.NET : Les bases (Daru13)  (Lu 28630 fois)
JohnT
Hylien
*
Offline Offline

Messages: 1 303


KNOX


Courriel
« le: 27 Novembre 2007 à 18:27 »

Tutorial pour Paint.NET : Les bases

Pour telecharger ce tuto en *.doc, cliquez-ici ( Megaupload ).

Ce tuto n’a pas pour but de vous détailler chaque fonction de Paint.NET, amis de vous en expliquer les bases.
Vous découvrirez ici les différentes parties de Paint.NET et les outils de dessin / de sélection.
A vous de découvrir effets variés et autres.
Je vous parlerais brièvement des couleurs et des calques, mais sans rentrer dans le vif du sujet.

Avant tout, il vous faut télécharger le logiciel si ce n’est pas déjà fait !
C’est un logiciel gratuit, pas de problème donc.
Vous pouvez le télécharger en cliquant ici.

Une fois installé, lancez-le et c’est parti !

1-   Les différentes parties du logiciel :

L'image étant trop grande, cliquez ici pour la visualiser.


Nous allons de suite commencer avec la disposition des barres d’outils et fenêtres de Paint.NET.
J’ai placé des cadres colorés, repérez-les et reportez-vous à la légende ci-dessous pour connaître le nom et l’utilité de cette partie :

Vert :
Ce sont les habituels menus fichier, édition, affichage, etc…
Ainsi que leur raccourcis.
Je ne vous expliquerais pas (ici  du moins) à quoi servent-ils, à vous  de le découvrir, c’est pas trop dur.

Rouge :
Cette barre d’outils varie en fonction de l’outil choisi
Vous trouverez entre autres l’épaisseur des traits, où le diamètre d’un pinceau, qui se modifie souvent, ainsi que l’inévitable jauge de « tolérance », qui définie … la tolérance lors d’un sélection ou d’un remplissage.

Jaune :
Très utile, je vous expliquerais l’utilité de cette partie dans le chapitre suivant.
C’est simplement là ou vous choissiez l’outil de tracé ou de sélection que vous voulez utiliser.

Noir :
Partie importante est simpliste d’utilisation : l’historique de vos sélections / de vos tracés.
Vous pourrez ainsi revenir en arrière, si vous vous trompez, avec aucune limites.

Rose :
Vous devez l’avoir deviner, c’est votre feuille de dessin, en quelque sorte.

Marron :
Cette petite fenêtre est bien utile, car vous pourrez ici ajouter, supprimer, fusionner ou paramétrer des calques, chose importante lors d’assemblages importants d’éléments.

Bleu :
Cette dernière partie est simplement la sélection des couleurs.
En cliquant sur le bouton « Plus >> », vous pourrez accéder au code HTML, et au niveaux de coloris RVB et TSV de votre couleur actuelle.
Vous pourrez aussi mettre de la transparence dans vos couleurs.

Nous avons terminé la partie des… différentes parties de Paint.NET.
Aller, on attaque avec la seconde (et dernière pour l’instant) partie, qui concerne les outils de tracé et de sélection.

2- Outils de tracé et de sélection :

 

Cette petite fenêtre vous servira bien souvent !
Chaque outils à son utilité, et je vais vous les détailler ci-dessous.


1-   
Sélection rectangulaire : effectuez une sélection de forme rectangulaire.
2-    Sélection lasso : effectuez une sélection de forme libre, mais intelligente.
          Testez-la pour comprendre ce que je dis.
3-    Sélection ovoïde : effectuez une Sélection de forme ronde ou ovale.
4-    Baguette magique : Très utile, elle vous permettra de sélectionner une partie dont les pixels sont «              similaires les uns des autres ». Pensez à changer la tolérance pour de plus précis résultats.
5-    Pot de peinture : Coloriez une zone « aux pixels similaires ». Modifiez là aussi la tolérance pour des résultats meilleurs.
6-    Pinceau : Pour tracer des traits et des courbes. Vous pouvez modifier la taille du pinceau ici.
7-    Crayon : similaire au pinceau, à la seul différence qu’on ne peut modifier la taille « de la mine ». Et il n’y a pas d’anti-aliashing avec le crayon.
8-    Je ne sais pas à quoi sert cette fonction, ni comment s’en servir, désolé.
9-    Texte : Petit éditeur de texte. Mais il n’est pas très évolué.
10-     Rectangle – angles droits : Tracez des rectangles (remplis ou non d’une couleur) avec des angles droits.
11-    Ovale : Tracez des ronds et des formes ovoïdes avec cet outil. Vous pouvez également en tracer des remplis.
12-     Déplacement de sélection : Déplacez une sélection avec cet outil.
13-    Redimensionnent de sélection : Redimensionnez une sélection avec cet outil.
14-     Loupe : Egalement accessible via une barre d’outils (entourée de vert ci-dessus). Cet outil vous permet simplement de zoomer votre image.
15-    Je ne sais pas à quoi sert cette fonction, ni comment s’en servir, désolé.
16-     Dégradé : Existants en plusieurs « formes », les dégradés sont plutôt sympas. Utilisez cet outil pour en faire.
17-     Gomme : Elle n’applique pas seulement du blanc, mais de la transparence à votre dessin. Pour conserver cette transparence, enregistrez votre image aux format *.png ou *.gif (liste courte et non exclusive des formats d’image gérants la transparence). Vous pouvez régler la taille de la gomme.
18-     Pipette : Vous avez trouvé une couleur qui vous plait, et vous voulez la reporter autre part ? Utilisez donc la pipette ! Cliquez simplement sur la couleur de votre choix pour la sélectionner dans la fenêtre des couleurs
19-     Inversion des couleurs : Assez peu utilisé, cette fonction inverse les couleurs de votre image, ou de votre sélection. A essayer, amis seulement pour le fun, sinon, pas de grande utilité…
20-     Ligne – Courbe : Pratique, cette fonction vous permet de tracer de lignes, mais également d’en modifier la forme via 4 points à disposer comme l’on veux.
21-     Rectangle – angles arrondies : Tracez des rectangles (remplis ou non d’une couleur) avec des angles arrondies.
22-     Polygone : fonction assez complexe, qui vous permet de tracer des polygones simplement en définissant les angles.

L'image étant trop grande, cliquez-ici pour la visualiser.

1- Pot de peinture
2- Dégradé
3- Pinceau ( 2 )
4- Crayon
5- Gomme (transparence)
6- Outil de texte
7- Rectangle – angles droits
8- Rectangle – angles arrondis
9- Forme ovale
10- Polygone


Voila, le tuto s’arrête ici.
Entraînez-vous, j’essaierais de trouver quelques défis pour vous.
Et rassurez-vous il y aura une suite à ce tuto.

Merci d’avoir lu ce tuto, j’espère que mes informations se relèveront le plus possibles exactes.









© Daru13 - 2007 – Si vous copiez ce tuto, merci d’en préciser la source et l’auteur (Daru13 entièrement).
« Dernière édition: 05 Juillet 2008 à 15:12 par Morwenn » Journalisée
Daru13
Conseiller J-A
Héros
*
Offline Offline

Messages: 5 584


Photoshop addict


Courriel
« Répondre #1 le: 09 Mars 2008 à 15:16 »

Ca fait un moment que le tuto est compet et terminé, donc après demande, je poste la suite et fin ci-dessous.
Bonne lecture ^_^.



3- La barre d’outil principale (Cadre vert) :



Cette barre d’outil ne changera jamais, quelque soit l’outil que vous avez choisi.
Plutôt utile, elle vous permettra entre autres de sauvegarder votre image, de zoomer ou de dézoomer…
Je n’ai ici cité que les fonctions les plus utiles, et utilisées.

Pour connaître l’utilité de chaque bouton, lisez ce lexique et reportez-vous à l’image au dessus, ou vice-versa.

Sans interaction avec l’image :

1 - Nouveau : créer une nouvelle image. Par défaut, la taille est de 800x600. Nous verrons comment paramétrer ça dans un futur chapitre.
2 - Ouvrir : simplement pour ouvrir une image
3 - Sauvegarder : fonction très pratique, puisqu’elle enregistre (« sous » ou non, on le verra plus tard) les modifications apportées à votre image.
4 - Imprimer : cette option ouvre l’utilitaire d’impression d’image.

Avec interaction avec l’image :

5  - Couper : coupez votre sélection avec ce bouton.
6 - Copier : copiez votre sélection avec ce bouton.
7 - Coller : collez votre sélection avec ce bouton.
8 - Rogner sur la sélection : supprime la partie de l’image extérieur à votre sélection
9 - Désélectionner : simplement pour supprimer votre sélection, pas son contenu.
10 - Retour arrière : annulez la (ou les) dernière(s) action(s) effectuée(s). Plus d’infos dans un futur chapitre sur l’historique.
11- Recommencer : refaites la (ou les) dernière(s) action(s) effectuée(s). Plus d’infos dans un futur chapitre sur l’historique.
12 - Zoom - : dézoomez au niveau inférieur.
13 - Zoom : choisissez le zoom que vous désirez. Le minimum est de 1%, par défaut c’est 100%, et le maximum est 3200%. Hormis les zooms « pré-rentrés », vous pouvez choisir le zoom de votre choix, tant qu’il est compris entre 1% et 3200%.
14- Quadrillage 1x1 : choisissez d’afficher ou non un quadrillage dont les cellules font toutes 1x1 pixel.

Sans interaction avec l'image :

15 - Règles : plutôt pratique, ce bouton activé, des règles dont les graduations varient selon l’unité choisie apparaissent.
16 - Unité de mesure : définissez l’unité de mesure. Vous pouvez choisir entre « pixels », « pouces » et « centimètres ».

Vous en avez finis avec la barre d'outils ^_^ !
Donc, on va voir un truc important, les calques...


4- Les Calques :

Voici une fonction pratique qui n'est souvent proposé que par les logiciels payants : les calques.
Les calques vous permettent d’assembler des images facilement, ou de mettre des effets à des images.
La fenêtre des calques se trouve en bas à droite par défaut (cadre marron).

Il faut savoir que les calques se superposent. Donc si « calque 3 » est au dessus de « calque 2 » qui est lui même au dessus de « arrière-plan », alors l’image du « calque 3 » sera « dessus » celle du « calque 2 » qui sera elle-même au « dessus » de « l’arrière-plan ».

Sachez aussi que « arrière-plan » est le calque le plus « en dessous », vous ne pourrez qu’en mettre au dessus.

Pour que vous compreniez mieux, regardez cette image et reportez-vous à la légende ci-dessous.



1 - Nouveau calque : ajoute un nouveau calque au dessus de celui sélectionné actuellement.
2 - Suppression : supprime le calque sélectionné actuellement. « Arrière-plan » ne peut être supprimé.
3 - Dupliquer : copie le calque actuellement sélectionné et le rajoute au dessus.
4 - Fusionner : fusionne le calque actuellement sélectionné avec celui d‘en dessous.
5 - Monter le calque : déplace le calque actuellement sélectionné « au dessus ».
6 - Descendre le calque : déplace le calque actuellement sélectionné « en dessous ».
7 - Propriétés du calque : ce bouton vous ouvre les propriétés du calque actuellement sectionné.
8 - Afficher ? : si vous décochez cette case, le calque ne sera pas supprimé, mais invisible.
9 - Nom du calque : nom du calque sélectionné actuellement.

Maintenant, voyons comment paramétrer les propriétés des calques, chose très pratique !
Ce chapitre est très important, et vous devrez vous servir de ça dans de futurs (proches ^^) TP.



1 - Nom : modifiez le nom de ce calque
2 - Mode d’affichage : quel mode d’affichage voulez-vous utiliser avec ce calque (voir plus bas)
3 - Opacité : réglez ce détail utile via la glissière (à droite) ou la valeur (à gauche).
Sachez que « 255 » est opaque à 100% et « 0 » est totalement transparent.

Modes d’affichage :
Les modes d’affichages vont varier la façon dont le calque va s’afficher.
Il en existe un certain nombre, et en jouant avec l’opacité, vous pouvez arriver à de bons résultats.
Voici la liste des modes ainsi que leurs effets :



1 - Normal : aucun effet.
2 - Multiplicateur : assombrit beaucoup.
3 - Additif : éclaircit énormément.
4 - Densité couleur + : Assombrit énormément.
5 - Densité couleur : Ravive les couleurs.
6 - Reflet : assombrit tout sauf les sources lumineuses.
7 - Brillance : même effet.
8 - Superposition : donne un effet d’incrustation.
9 - Différence : effet assez semblable au négatif.
10 - Négatif : effet de négatif.
11 - Eclaircissement : éclaircit ; peut aussi rendre « flashy »
12 - Assombrissement : assombrit.
13 - Ecran : éclaircit beaucoup.
14 - OU EXCLUSIF : je en sais pas comment le décrire, à vous de voir. Mais on en s’en sert généralement presque jamais.

Maintenant que vous savez manier les calques, entraînez-vous et essayez d’appliquer des effets à vos images.

                                                                       _________


Allez, Hop !
TP N°1 ^_^ .

- Mais on a pas révizzééé monnsssiieuurr !!!! :angry:

 :rolleyes:

Rassurez-vous, pour ce TP, qui servira d'entrainement, vous n'aurez qu'à suivre les instructions ;) .
Ca vous familiarisera avec les flous, les autres effets, les calques et la découpe / sélection de parties d'image :grin:

Are you ready ?
Go :).
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pour faire ce "faux-TP", vous aurez besoin de cette image :



A la fin du TP, si correctement réalisé, vous obtiendrez :



C'est bon ?
Alors ouvrez Paint.NET, et ouvrez la première image.
Et c'est parti :

> Avec l'outil sélection rectangulaire, enlevez globalement les parties inutiles (coté gauche, bout du droit...), mais sans détails.
Veillez à ne pas couper le personnage (Tête à claque ^^).
Puis supprimez la sélection.

> Sélectionnez à l'aide de la baguette magique la partie transparente, faites "inverser la sélection" (CTRL+ i).
Copiez cette partie, créez un nouveau document sans toucher aux longeurs/hauteurs affichées.

> Gommez l'ensemble du document.
> Collez l'image ( CTRL+ v ).

> Zoomez (200% mimi. conseillé) et, à l'aide du lasso, (ou d'autres outils de sélec', mais le lasso était plutôt pratique ici :cool:) découpez tout ce qui n'est pas "du" personnage.
Vous pouvez lui enlever quelques pixels, ça ne change rien, mais évitez...

A partir d'ici, vous allez voir de nouvelles fonctions ;) .

> Sélectionnez les contours de la découpe, en étant généreux (disons... 10pixels de tolérance minimum (de sélection, pas celle qu'on règle)).

> Faites Menu > Effets > Flous > Défocaliser
Et choissiez 2 pixels.


Maintenant que la découpe est terminé, on passe à la partie 2, qui concerne le noircissement de l'image.

> Sélectionnez à l'aide de la baguette magique la partie transparente et inversez la sélection.
> Créez un nouveau calque, mettez "densité +" comme mode d'affichage, et réglez la transparence autour des 150.

> Remplissez votre sélection entièrement de noir.

Allez, hop, un autre calque, mais cette fois, mode d'affichage "normal", transparence autour de 128.

> Peignez à nouveau votre calque entièrement en noir, puis fusionnez les 2 calques sur l'arrière-plan.

Allez, quelques effets et on a bientôt fini ;) .

> Gardez bien votre selection !

> Faites Effets > Ajouter du bruit.
Mettez 0 en saturation et l'intensité autour de 20 ~ 30.
Puis appliquez.

> Faites Ajustement > Noir&Blanc.

> Faites Ajustement > Teinte/Saturation.
Pour Teinte, mettez n'importe quelle valeur.
Pour Saturation, mettez "0" et pour Intensité, ajustez autour de "-50".

> Sélectionnez la tête (seulement la tête !) du personnage, et faites Effets > Eclat.
Comme valeur, mettez 14 pour les cercles, -5 pour la luminosité et 3 de contraste.

Cet effet fera ressortir la tête, dont on ne distinguait plus grand chose...

Et pour terminer, Re-sélectionnez les contours de votre image, et refaites "Effets > Flous > Défocaliser", mais choisissez 1 à la place de 2 comme valeur :smile: .

C'est bon ?
Voilà, normalement, vous avez fini :wink: .

TOPO de ce que vous avez vu et j'espère appris/retenu  :

- Le flou de Défocalisation.
- Entraînement avec les calques et les modes d'affichage.
- La sélection, minutieuse ou non, ainsi que l'utilité de certains outils de sélection parfois oubliés ( lasso...).

En gros, vous avez vu comment découper une partie d'une image, ainsi que comment la noircir :) .

ATTENTION : Nous n'avons pas mis l'image en "noir&blanc" !!!
Si nous avions fait cela, la chemise du personnage serait bien plus lumineuse !


Si, après avoir découpé et ajusté la découpe du personnage, vous aviez fait seulement "Noir&blanc", ça aurait donné ça  :



Nous avons posé un filtre coloré manuellement ;).

Voila, j'espère que le rendu obtenu est assez ressemblant au mien, et j'espère vous avoir appris quelque chose ^_^ .
En tout cas, j'suis ravi d'avoir écrit ce "Faux-TP".


Mais comme dans peu de temps vous maitriserez bien mieux Paint.NET, un TP ne pourra qu'arriver :rolleyes:



Chapitre 5 : Les flous

Les flous sont très pratiques, et ils ont plusieurs utilités (vous en avez vu une dans le faux TP) :
Avec, vous pouvez - entre autres - rendre flou (sans blagues) une image ou une sélection, donner un effet d’anti-aliasing ou de dégradé, incruster une image dans une autre… Bref, les flous sont très polyvalents.

Paint.NET en gère plusieurs :

- Défocalisation : Ce flou « élargit » chaque pixel de l’image ou de la sélection.
- Flou de déplacement : Ce flou simule l’effet obtenu sur une photo lorsqu'elle est prise en mouvement, en quelques sorte.
On peut aussi obtenir des effets de perspective avec ce flou.
- Flou de zoom : Effet semblable au flou précédent, le flou de déplacement.
- Flou gaussien : Effet semblable à la Défocalisation, sauf qu’il élargit plus « les cotés » que l’ensemble.
On garde ainsi plus la forme de base.
- Flou radial : Ce flou sert plus rarement que les autres.
L’effet obtenu est semblable à un flou de déplacement, sauf que ce flou semble « se faire aspirer » vers un point donné.

Les flous se trouvent dans le menu « Effets » puis « Flous ».



Chapitre 6 : Petites astuces

Ce chapitre a pour but de vous aider lors de créations.
Vous y trouverez des options sympa ainsi que des raccourcis…


- Inversement de sélection : Ceci vous permet de sélectionner tout ce que vous n’avez pas sélectionné dans votre image, en supprimant en même temps votre sélection active.
En gros, ça inverse votre sélection.
Trouvez cette option dans le menu « Edition ».
Sinon, utilisez CTRL + I.

- Ajout de sélection : Imaginez que vous avez sélectionné une partie de votre image, mais que vous avez envie de sélectionner aussi une autre partie en même temps. Eh bien c’est tout simple : gardez la touche CTRL enfoncée et sélectionnez cette autre partie. Vous pouvez le faire autant de fois que vous voulez !


Sinon, connaissez les raccourcies de base, qui marchent d'ailleurs avec de nombreux autres programmes :

Couper : CTRL + X

Copier : CTRL + C

Coller : CTRL + V

Sélectionner tout : CTRL + A








Les définition "Panoramique" (15) et "Tampon" (8) sont sous le copyright de "Astuceinternet.com".
© Daru13 - 2007/2008 – Si vous copiez ce tuto, merci d’en préciser la source et l’auteur (Daru13 entièrement).
Journalisée


    





Rhokua
Hylien
*
Offline Offline

Messages: 1 247


On m'appelle aussi ExXentriK


Courriel
« Répondre #2 le: 10 Mars 2008 à 08:14 »

C'est pas mal toussa, mais ton tuto marche pour Photoshop aussi, pour la plupart des options qui  y sont présentes.

Tu pourrais presque renommer ça en Bases du graphisme.
Journalisée

Daru13
Conseiller J-A
Héros
*
Offline Offline

Messages: 5 584


Photoshop addict


Courriel
« Répondre #3 le: 10 Mars 2008 à 17:05 »

Moui, m'enfin on retrouvera une partie ou l'intégralité de tout ça sur beaucoup de logiciels de graphismes, faut pas trop généraliser quoi...
Journalisée


    





cristianehelberNJV
Bourgeon Mojo
*
Offline Offline

Messages: 1


WWW Courriel
« Répondre #4 le: 15 Décembre 2010 à 15:33 »

Salut
Je suis d'accord avec Rhokua, beaucoup de similarité avec Photoshop, d'ailleurs j'ai téléchargé ton document pour m'aider à avancer dans l'apprentissage de ce logiciel
Merci encore
Cris
Journalisée

Pages: [1] Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Jeux amateurs  |  Tutoriaux  |  Tutoriaux "Graphismes"  |  Topic: Paint.NET : Les bases (Daru13)
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 2.0.15 | SMF © 2006, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
Solarus-Games