Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
20 Janvier 2018 à 11:54

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Sujet: Actualités 0 Membres et 2 Invités sur ce sujet.
Pages: 1 ... 34 35 [36] 37 Imprimer
Auteur Sujet: Actualités  (Lu 261569 fois)
Cetais
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 485


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


« Répondre #1750 le: 29 Avril 2013 à 12:57 »

http://www.hema-quebec.qc.ca/donner/don-de-sang/qui-peut-donner-du-sang/questions-reponses-hsh.fr.html
Et bien, c'est sympathique, ils sont complètement exclus, en fait. Je ne vois pas pourquoi je continue à écouter un de mes professeurs, je remarque presque toujours quand il décide de changer certains faits pour sembler plus intéressant. :/
Après tout, c'est une faute de ma part de ne pas m'avoir renseigné.
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1751 le: 29 Avril 2013 à 14:11 »

Oh, ben super, j'avais complètement oublié ça, en Belgique  c'est le cas également... Ca avait fait scandale quand un ministre avait révélé son homosexualité et qu'il a voulu donner son sang et qu'on lui a refusé... Alors qu'il était parrain de l'action.

En lisant l'article de Daru et des articles sur la situation en Belgique, j'ai pu constater qu'il s'agit d'une circulaire européenne directement, qui a été répercutée dans les états membres, contrairement à ce qu'on aurait pu croire avec la défense des Droits de l'Homme et tout ça. Elle date de 1983, et est une réponse à la découverte du SIDA. J'imagine que l'origine est similaire pour le Québec. Sont visés spécifiquement les séropositifs (mais bon, ça c'est normal), les personnes ayant eu des relations homosexuelles (ça comprend les hétéros ayant expérimenté et ça exclut les bis et les homos qui n'ont jamais eu de relations homosexuelles), les personnes ayant des partenaires sexuels multiples, les personnes faisant usage de drogues et les personnes originaires de pays sévèrement frappés par le SIDA.

C'est scandaleux, car c'est fondé sur des préjugés et des statistiques, ainsi que sur un manque de confiance envers le donneur (on part du principe que le donneur "à risques" ne prête pas attention aux personnes avec qui il a des relations sexuelles, manifestement), alors qu'il y a moyen au contraire de surveiller et d'encourager ces donneurs à faire un dépistage (il suffirait simplement de destiner, avec l'accord du donneur, un échantillon de son sang à être analysé, de lui envoyer les résultats et d'utiliser son sang si le test est négatif).

Dans les faits, et pour répondre à ta question Valoo, j'ai demandé à ma mère, qui donne son sang régulièrement (j'aimerais bien faire de même, mais à chaque fois qu'ils viennent à proximité c'est systématiquement quand je suis pressé ninja), et selon elle, on fait remplir, en Belgique du moins, un questionnaire à chaque donneur, même régulier, où l'on demande notamment leur orientation sexuelle, le nombre de leurs partenaires sexuels et s'ils ont fait récemment un dépistage du SIDA. Apparemment, on interdit pas réellement aux homos de donner leur sang, mais, d'une part, ils passent après les donneurs n'appartenant pas à une population à risque, et d'autre part, leur sang ne sera pas transfusé, mais servira à la "préparation du plasma destiné au fractionnement", pour reprendre le terme de la circulaire européenne. On ne demande pas de preuve à proprement parler, puisque c'est à peu près impossible à prouver, mais ça reste très dégradant pour la personne obligée de mentir ou qui se voit écartée à cause de ses réponses.

Pour moi, c'est surtout le résultat d'une vraie phobie de l'erreur: il suffit qu'une personne mente, ou qu'un partenaire du partenaire du donneur mente, pour que le risque de transfuser un sang contaminé augmente. Mais dans ce cas, pourquoi cet acharnement envers les homosexuels? À noter que plus récemment, les lesbiennes ont été retirées des personnes à risques, pour des raisons que je ne détaillerai pas, tout le monde a compris je crois. Il semble donc que ce qui est visé, ce sont certaines pratiques sexuelles à risques qui ont plus de chances de se retrouver chez les homosexuels mâles et les personnes sexuellement libérées. On en revient alors toujours à la même chose: manque de confiance envers la parole de certains donneurs.

C'est insultant et débile, le risque zéro n'existe pas.
Journalisée

Wouf
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116


C'est la faim !


« Répondre #1752 le: 01 Mai 2013 à 10:10 »

Je n'étais pas au courant oh !
Un nouveau moyen pour repoussr les vampires Mister Green

Sinon personnellement, j'en ai raz-la-patate de cette polémique débile autour du marriage/adoption homo. A force de lire ça partout, je vais finir par devenir homophobe, alors que ce n'est vraiment pas mon cas ! L'Homme a décidément beaucoup de mal à évoluer. Des fois, j'ai envie de louer un culte aux bactéries : même sans cervau, elles sont moins bièces que nous ninja

-----

Sinon, vous saviez qu'on soigne au Tetris, maintenant ? tire la langue
Une étude utilise le jeu « Tetris » pour aider les patients souffrant d'amblyopie
Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1753 le: 03 Juillet 2013 à 20:55 »

Salut Albert, on t'aimait bien!
Journalisée

Cetais
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 485


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


« Répondre #1754 le: 06 Juillet 2013 à 15:13 »

Et bien, je suis de retour sur ce topic, et ce n'est pas pour vous parler du mariage gay en France...


... Mais bien du mariage gay au Costa Rica. Mister Green

http://gawker.com/costa-rica-accidentally-legalizes-gay-marriage-671570424

Il semblerait qu'une loi légalisant le mariage gay est passé. La loi, traitant principalement sur d'autres choses, ont décidé d'y ajouter une partie sur le mariage gay. La loi est passée unanimement.

Ce n'est que le lendemain, après que le président l'ai accepté qu'ils ont réalisé qu'ils ont légalisé le mariage gay. Mister Green

La loi, bien qu'ils essaient de la retirer, va évidemment passer, il est trop tard. XD
Journalisée
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 804


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


« Répondre #1755 le: 14 Juillet 2013 à 19:38 »

Je suis sous le choc je viens d'apprendre la mort de l'acteur Cory Monteith,qui incarnais notamment Fin dans la célèbre série Glee.

http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/cory-monteith-star-de-la-serie-glee-retrouve-mort-dans-sa-chambre-d-hotel_369674.html

RIP Cory j'aimais vraiment ce personnage et son engagement militant contre l'homophobie sans compter sa superbe voix  triste.
Journalisée

Jamyah
Goron
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 302


Ankle breaker


« Répondre #1756 le: 22 Juillet 2013 à 14:05 »

Et bien, je suis de retour sur ce topic, et ce n'est pas pour vous parler du mariage gay en France...


... Mais bien du mariage gay au Costa Rica. Mister Green

http://gawker.com/costa-rica-accidentally-legalizes-gay-marriage-671570424

Il semblerait qu'une loi légalisant le mariage gay est passé. La loi, traitant principalement sur d'autres choses, ont décidé d'y ajouter une partie sur le mariage gay. La loi est passée unanimement.

Ce n'est que le lendemain, après que le président l'ai accepté qu'ils ont réalisé qu'ils ont légalisé le mariage gay. Mister Green

La loi, bien qu'ils essaient de la retirer, va évidemment passer, il est trop tard. XD


Hangover 4. Ils ont fait encore plus fort.
Journalisée
Cetais
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 485


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


« Répondre #1757 le: 12 Septembre 2013 à 02:31 »

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2415387/Teenage-exorcists-say-Harry-Potter-corrupted-world-head-Britain-armed-Bibles-Holy-Water-tackle-hotbed-occult-activity.html
Journalisée
Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1758 le: 14 Septembre 2013 à 21:46 »

Je suis sur le cul. 1,3 millions de likes en soutien au bijoutier de Nice. 1,3 millions de personnes qui auraient accepté qu'on tire sur son frère, son cousin, son pote, son fils sur une erreur de jeunesse aussi méprisable soit-elle. La vie humaine n'a donc aucune valeur de nos jours ?
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1759 le: 14 Septembre 2013 à 22:17 »

Han, c'est violent, j'avais pas entendu parler de cette histoire... Il leur a tiré dessus en pleine rue alors qu'ils fuyaient, et certains osent appeler ça de la légitime défense...

Sinon la réaction de soutien ne m'étonne absolument pas, je me souviens qu'on a eu un cas très similaire en Belgique il y a pas si longtemps, avec le même genre de réactions. Des connards, il y en a plus qu'on ne peut en compter, faut malheureusement vivre avec...

Quant au bijoutier, qu'il s'explique avec la justice, point. Comme l'aurait fait le cambrioleur si on lui avait laissé sa chance... Ce qui est vraiment dégueulasse, c'est que les mecs, ok, ils l'ont cogné, ok, ils l'ont dévalisé, mais ils lui ont pas pris la vie, lui se l'est permis, et il est pratiquement traité en héros du coup. Faudra pas s'étonner si la prochaine fois les cambrioleurs tirent les premiers...
Journalisée

Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1760 le: 14 Septembre 2013 à 22:49 »

Regarde juste la page FB "Soutien au bijoutier de Nice" celle à 1,3 millions de likes et lis les commentaires et statuts.
Il faut le voir pour le croire. Je ne sais pas si j'ai raison d'accorder autant de crédit à la préservation de la vie humaine mais je suis vraiment perturbé par cette page et par les propos que j'ai pu y lire.

D'autant plus que quelques de mes amis Facebook l'ont like, je ne sais pas, ont-ils saisi l'étendu du délire, ou alors ont-ils une vision opposée à la mienne. Ou ai-je tort.
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1761 le: 15 Septembre 2013 à 00:04 »

Ouaip, je comprends ton désarroi. Faut avouer que ça fait peur.

Mais t'as le droit d'avoir ton opinion, surtout qu'elle est bien plus réfléchie que "c bi1 fé ct 1 caillera". Ce n'est pas à n'importe quel idiot, même s'ils sont 1,3 millions, de décider si quelqu'un doit vivre ou mourir, ou de décider si un procès doit avoir lieu (en l'occurrence, un mec est mort, même si l'enquête puis le procès conclut en "l'innocence" du bijoutier, ce n'est pas une raison, il faut absolument éclaircir les circonstances).

C'est pas à toi de te sentir mal, mais bien à eux. Les propos qu'ils tiennent sont potentiellement nuisibles à tout système. Nul n'a le droit d'attenter à la vie d'autrui, pas même un sexagénaire qui veut se venger du vol de ses biens. Et quiconque désobéit aux lois doit en répondre DEVANT UN TRIBUNAL. C'est le fondement même de tout état de droit, et la garantie de la sécurité et de la stabilité que ces pauvres abrutis semblent chérir.

Bref, arrête de te faire souffrir, ces gens ne réfléchissent pas rationnellement, quelle qu'en soit la raison. Et un conseil, n'essaie pas de raisonner avec eux, c'est pas possible, et ça fait mal, déjà essayé sourire.
Journalisée

Wouf
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116


C'est la faim !


« Répondre #1762 le: 15 Septembre 2013 à 09:39 »

Le problème, c'est quand ils tendent à devenir majorité Mister Green
One pea to rule them all ...
Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 804


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


« Répondre #1763 le: 15 Septembre 2013 à 14:04 »

Je suis comme vous considérablement outré parce qu'il se passe en ce moment sur cette page de soutient et je me sent même envie d'aller y mettre un joli commentaire pour leur dire à quel point une telle attitude me dégoûte.

Il y à tout de même une chose qui sort de tout ça,c'est que le climat actuel de la France mêlé à l'insécurité croissante fait que bon nombre de gens n'ont plus de scrupules à se servir de la violence contre la violence qui leur est faite.Certes prendre la vie d'une personne parce qu'elle vous à cambriolé n'est pas une chose recommandable ça là dessus je suis d'accord.

Mais derrière tout cela,ces fait ne montrent ils pas à quel point la population française est fébrile et ne supporte plus toute cette violence gratuite,ces personnes qui font volontairement du mal à d'autres personne pour finalement écoper d'une petite peine sans rapport au préjudice (surtout moral de leurs victimes).Que répond on à cela ?

Antevre disait précédemment

Citation de: antevre
mais ils lui ont pas pris la vie, lui se l'est permis

Ok d'accord et maintenant si on inversait les rôles le cambrioleur tue (pourquoi pas accidentellement ) alors que l'autre cherche simplement à défendre ses biens .Est ce que l'on soutiendrai le criminel ? est ce qu'on dirais c'est bien çà il avais raison de le tuer ?

Assurément non.Mais alors quel question surgit de tout cela.Qui à vraiment la science exacte pour se permettre de dire qui à fait le plus de mal dans cette histoire ?
Alors non le meurtre n'excuse pas la vengeance du crime mais bien souvent cette réaction est due à un sentiment d’exagération que malheureusement sans le cautionner je peux parfois le comprendre.Qui nous dis qu'a sa place nous n'aurions pas agît de la sorte.

Cela soulève un autre point ,

Celui de la situation dans laquelle la France est actuellement prouve bien qu'un fait tel qu'il s'est produit est un fait qui engendre encore un peu plus un ras le bol général des gens vis à vis de toute cette violence qui sévis au quotidiens et malheureusement la violence appelle la violence,ce fait l'a encore démontré.

Mais elle appelle aussi indirectement à une montée de racisme de stigmatisation de beaucoup de gens qui de plus en plus font figure de peuples délinquants et violent là où en fin de compte il ne sont pas plus majoritaires que d'autres.Seulement plus souvent montrés comme des fauteurs de troubles.Il n'y à qu'a voir les propos tenus par une majorité de gens sur cette page pour bien voir qu'encore un fois ce n'est pas tant l'acte du bijoutier que l'on soutient mais bien le fait qu'il représente l'homme qui à osé prendre les devants et se débarrasser d'un élément indésirable à la société.

En conclusion moi je déplore un geste que je trouve complètement inutile et qui n'aura rien résolu du tout et je souhaite de tout coeur que le bijoutier soit condamné sévèrement pour ce qu'il à fait.Je m'inquiète de la répercutions et des polémique que vont engager cet acte et  encore une fois faire les choux gras de certains partis dont je ne nommerais pas le noms mais que tout le monde connais.C'est honteux mais réel.


Et malgré cela je ne peut m'empêcher de penser aussi à ce sentiment d'insécurité,de violence gratuites qui font de la France une véritable poudrière où chaque année nous rapproche un peu plus d'un conflit qui va éclater et faire des victimes dans chaque camp sous prétexte de prôner d'un côté la justice et le bon droit et de l'autre un mouvement qui revendique que la violence est le seul moyen d'exister et de se faire une situation.

« Dernière édition: 15 Septembre 2013 à 14:09 par angenoir37 » Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 793


Jag är ingen bott


« Répondre #1764 le: 15 Septembre 2013 à 15:39 »

Je suis sur le cul. 1,3 millions de likes en soutien au bijoutier de Nice. 1,3 millions de personnes qui auraient accepté qu'on tire sur son frère, son cousin, son pote, son fils sur une erreur de jeunesse aussi méprisable soit-elle. La vie humaine n'a donc aucune valeur de nos jours ?
Une erreur de jeunesse ?
Il est récidiviste et on venait tout juste de lui enlever un bracelet électronique de surveillance. Elle est loin la première erreur de jeunesse...
Journalisée


Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1765 le: 15 Septembre 2013 à 16:45 »

Certes. Je me suis mal exprimé là-dessus. Il méritait de mourir, donc.

edit : quoique non, qu'il mérite de mourir ou pas, à la rigueur on s'en fout. Il a joué avec le feu il en paie les conséquences, c'est triste mais c'est comme ça.
Mais imo, c'est pas un prétexte pour encensé le bijoutier. Il a eu une réaction disproportionnée, et ça n'est pas justifiable.
Je pense à voix haute, je ne te fais pas dire ce que tu n'as pas dit.
« Dernière édition: 15 Septembre 2013 à 16:50 par Ka-Smeen » Journalisée
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 793


Jag är ingen bott


« Répondre #1766 le: 15 Septembre 2013 à 17:47 »

Je pense à voix haute, je ne te fais pas dire ce que tu n'as pas dit.
Non, je n'ai de toutes façons pas donné mon avis.

Je suis assez partagée, mais je suis dérangée qu'on tente de défendre ce voleur qui n'en est pas à son coup d'essai, j'ai trouvé très déplacé l'intervention de son frère dans les médias.
A l'inverse, je pensais qu'au départ, le bijoutier avait tiré à chaud, dans la boutique, or manifestement, il a suivi les voleurs jusqu'à la rue, on n'est clairement plus dans le cadre d'une défense légitime (bien que cette notion soit déjà subjective).
Journalisée


Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1767 le: 15 Septembre 2013 à 18:11 »

Oui s'il avait tiré en pleine action pendant qu'on le tabassait en craignant pour sa vie - ne sachant pas jusqu'où iraient les braqueurs - il aurait probablement fait le bon choix. Mais là sa vie n'était plus du tout menacée, il a tiré dans le dos alors que le braqueur s'enfuyait en scooter.

Et effectivement l'intervention de la famille du braqueur dans les médias était assez wtf, je pense pas que c'était très réglo de la part des médias de les interviewer aussi tôt. Peu importe quel genre de criminel c'était, on est pas très frais quand on perd un des siens, c'est la porte ouverte à l’irrationnel, à la volonté de défendre sa mémoire et les commentaires sont bien virulents en conséquence (et ça fait le buzz bien sûr...).

Enfin bref, sacré fait-divers, dur de se faire un avis. :|
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1768 le: 15 Septembre 2013 à 19:03 »

J'ai pas vu la réaction de la famille, mais j'ai vu que c'était évoqué de-ci, de-là, et je suis assez d'accord également pour dire que c'était incorrect de la part des médias d'interroger les proches aussi tôt. Ceci étant, et outre le traumatisme et la douleur relatifs à la perte d'un être cher, je comprends leur position. Tirer dans le dos de quelqu'un qui s'enfuit, même s'il était sans doute pris dans la violence de l'instant, c'est inexcusable. La justice tranchera, de la meilleure façon possible pour toutes les parties j'espère.

Concernant la légitime défense en soi, a priori il n'y a pas de raison qu'elle soit retenue, sa vie n'était plus en danger au moment où il a tiré le coup mortel, comme tu le dis Ka-Smeen. Je suppose que l'avocat du gars va essayer de jouer sur le principe de droit pénal relatif à la proportionnalité de la réaction (me souviens plus du terme précis, ça doit être un truc dans le genre), qui dit que dans le cas d'un affrontement, pour rester dans le cadre de la légitime défense, la personne agressée doit réagir en proportion au danger subi - si l'agresseur n'a pas d'arme, on ne peut pas se défendre avec une arme, s'il a une arme blanche on peut se défendre à l'arme blanche, et ainsi de suite. Surtout que la victime du cambriolage est un sexagénaire a priori en infériorité physique, et forcément numérique. Il dira que les agresseurs disposaient d'un fusil à pompe et qu'il a réagi proportionnellement à la menace - et s'il avait abattu le gamin dans le magasin, même sans que l'autre lève la main sur lui, ce serait probablement passé... Mais en pleine rue? alors qu'ils fuyaient? De dos? L'enquête tranchera, mais il n'aura probablement pas gain de cause.

Moi ce qui m'interpelle surtout (et pour rebondir au passage indirectement sur ce qu'a dit Angenoir), c'est qu'en effet le gamin est récidiviste. Il y a donc clairement un échec du système dramatique, puisqu'il a détruit de nombreuses vies (celle du mort, de ses proches, du bijoutier, de ses proches) et entrainé un mouvement de masse inquiétant. Il est grand temps, en Belgique et en France (qui en sont au même point à ce niveau), de réformer en profondeur la politique répressive parce qu'elle ne marche pas. Le bracelet électronique est censé servir entre autres à permettre aux délinquants de garder prise avec la vie active, mais on a la preuve que c'est pas aussi simple que ça. Le problème est difficile, mais les politiques préfèrent faire l'autruche en attendant que quelqu'un d'autre prenne en charge l'affaire, alors que la situation est très grave. Les prisons sont vétustes et surchargées et en quelques mois j'ai vu un nombre incalculable de témoignages de gardiens, de magistrats et de (ex)détenus qui affirment que la taule entraine l'escalade de la délinquance chez les détenus (puisqu'ils sont en contact permanent avec des gens du milieu même quand ils sont là pour des délits relativement mineurs), menant parfois directement vers le grand-banditisme. C'est une des raisons (parmi pas mal d'autres) qui ont fait que j'ai arrêté le droit, les tribunaux sont en présence de problèmes insolubles et d'un désintérêt total de la part des politiques, qui préfèrent les formules chocs (*tousse*Kärcher*tousse*) plutôt que de poser les questions qui fâchent et d'investir les fonds. Il faut de nouvelles prisons avec une séparation totale entre les faits "mineurs" (vols, violence, délinquance, j'irais même jusqu'aux homicides involontaires) et graves (criminalité organisée, meurtres, viols, kidnapping et tout ce qui s'ensuit) et des structures de réinsertion adaptées. Ca coûte, c'est sûr, mais quand je vois cette page à plus d'1 million de likes, je me dis que c'est absolument nécessaire si on veut pas basculer dans le faschisme...

Dans ce cas-ci, par exemple, j'ai entendu (c'est peut-être faux cela dit, pas vérifié mes sources) que la famille du gamin décédé trempe régulièrement dans le crime organisé. Du coup, le laisser en contact avec ce milieu, c'était pratiquement lui mettre une arme entre les mains pour qu'il recommence. Dans un système efficace, il aurait été incarcéré dans une prison moderne pour délinquants et réinséré correctement (cours, soutien moral, suivi psychologique, et assistance active dans la recherche d'un emploi AVANT qu'il ne sorte). Mais nan, hop, bracelet électronique, petite tape sur l'épaule, et du coup le gars n'a fait qu'attendre la liberté pour refaire des conneries.

Il y a clairement le feu au lac. Je n'essaie pas de défendre le gamin (il devait bien se douter qu'un jour ou l'autre une victime se défendrait), ni le bijoutier (ce qu'il a fait est tout bonnement inexcusable à mes yeux), par contre j'accuse clairement le système de ne pas faire tout ce qui est en son pouvoir pour assister et protéger ses citoyens.
Journalisée

Wouf
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116


C'est la faim !


« Répondre #1769 le: 15 Septembre 2013 à 22:01 »

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Antevre, et je peux essayer d'imaginer pourquoi tu as abandonné cette vocation, "vaine" (j'ai essayé d'adoucir le qualificatif, mais j'y ai renoncé) ...

Quant au bijoutier et au voleur, je ne peux m'empêcher de les voir comme de agneaux face aux réactionnaires, les vrais dangers de notre société actuelle.
« Dernière édition: 15 Septembre 2013 à 22:04 par Wouf » Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 804


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


« Répondre #1770 le: 15 Septembre 2013 à 23:02 »

Quant au bijoutier et au voleur, je ne peux m'empêcher de les voir comme de agneaux face aux réactionnaires, les vrais dangers de notre société actuelle.

Complètement d'accord et c'est mon sentiment également cf mon pavé  lève les yeux au ciel

Je reviens sur un point souligné à propos de la famille qui exprime son deuil.(putain de journalistes aussi à se précipiter pour récolter des témoignages de gens qui viennent d'apprendre une chose aussi douloureuse  pfff)Au risque de paraitre légèrement insensible je peux tout à fait comprendre qu'il soient en peine à cause de la mort de leur fils et de sa petite amie (enceinte.....d'un mec multirécidiviste,Instable.....de 18 ans. super  super ! super !  le  pti copain rêvé en somme ) mais pardon je m'égare.

Bref comme l'as assez bien souligné Antevre

Citation de: Antevre
Dans ce cas-ci, par exemple, j'ai entendu (c'est peut-être faux cela dit, pas vérifié mes sources) que la famille du gamin décédé trempe régulièrement dans le crime organisé. Du coup, le laisser en contact avec ce milieu, c'était pratiquement lui mettre une arme entre les mains pour qu'il recommence. Dans un système efficace, il aurait été incarcéré dans une prison moderne pour délinquants et réinséré correctement (cours, soutien moral, suivi psychologique, et assistance active dans la recherche d'un emploi AVANT qu'il ne sorte). Mais nan, hop, bracelet électronique, petite tape sur l'épaule, et du coup le gars n'a fait qu'attendre la liberté pour refaire des conneries.

Il y a clairement le feu au lac. Je n'essaie pas de défendre le gamin (il devait bien se douter qu'un jour ou l'autre une victime se défendrait), ni le bijoutier (ce qu'il a fait est tout bonnement inexcusable à mes yeux), par contre j'accuse clairement le système de ne pas faire tout ce qui est en son pouvoir pour assister et protéger ses citoyens.

J'ai juste envie de dire qu'a un moment donné ou à un autre ça allais forcément mal se terminer et c'est regrettable car ce jeune l'as payé de sa vie.Alors oui c'est terrible parce qu'il est mort tragiquement,tiré comme un lapin  mais je pense que lorsque vous savez que votre fils étais un délinquant notoire et que (ce n'est pas prouvé) la famille baignait peut être la dedans.

Moi je dis (et tant pis j'assume mes dire) Écrasez un peu là !! Ne faite pas de votre fils une victime innocente en occultant la/les violences qu'il à commise envers ses concitoyens (je parle pas forcément du bijoutier).Autant je comprend la douleur de sa mort autant je ne peux pas accepter qu'on le fasse passer le pauvre gas qui méritais pas ça.

Derrière tout ça j'ai aussi envie de penser à tout les policier et les civils qui se font agresser voir tuer à cause de conneries de ce genre,et dont on ne parle pas aussi souvent.
  
EDIT :  DÉSOLÉ J AI POSTER SANS AVOIR FINI
« Dernière édition: 15 Septembre 2013 à 23:14 par angenoir37 » Journalisée

Wouf
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116


C'est la faim !


« Répondre #1771 le: 16 Septembre 2013 à 00:50 »

Complètement d'accord et c'est mon sentiment également cf mon pavé  lève les yeux au ciel
J'avais compris clin d'oeil

C'est sûr, la mort ne le blanchît pas.
Je pense aussi que la mort est un sujet tabou dans notre société et déclenche bien des sensibleries. Savoir s'en servir permet de manipuler les masses. Le phénomène ayant pris de l'ampleur avec le développement des réseaux sociaux. Il parraîtrait même que Twitter trouve ses origines dans les manifestations (à vérifier) !
Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 804


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


« Répondre #1772 le: 16 Septembre 2013 à 01:05 »

Complètement d'accord et c'est mon sentiment également cf mon pavé  lève les yeux au ciel
J'avais compris clin d'oeil

J'en doutais pas  Mister Green

C'est sûr, la mort ne le blanchît pas.
Je pense aussi que la mort est un sujet tabou dans notre société et déclenche bien des sensibleries. Savoir s'en servir permet de manipuler les masses. Le phénomène ayant pris de l'ampleur avec le développement des réseaux sociaux. Il paraîtrait même que Twitter trouve ses origines dans les manifestations (à vérifier) !

Effectivement on se sert de tout ce qui traine pour alimenter les propre polémique et les réseaux sociaux n'aident en rien cela c'est ahurissant de voir le nombres de choses connes ou pas que les gens partagent sur leurs murs et commente comme de moutons.Il n'y a qu'à voir la page de soutient pour le bijoutier pour voir à quel point ça peut prendre de l'ampleur.
 
Journalisée

retourduvendredi
Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 25


« Répondre #1773 le: 16 Septembre 2013 à 22:49 »

Le blog de maitre eolas a un très bon article sur sa, lisez le sourire

http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/09/15/L-affaire-du-bijoutier-de-Nice
Journalisée
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 804


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


« Répondre #1774 le: 16 Septembre 2013 à 23:21 »

Le blog de maitre eolas a un très bon article sur sa, lisez le sourire

http://www.maitre-eolas.fr/post/2013/09/15/L-affaire-du-bijoutier-de-Nice

Je voulais justement le partager mais merci de l'avoir fait Retourduvendredi


Le texte est long et bien rédigé,je ne suis pas toujours d'accord avec ce qui est dis mais ça vaut le coup d'être lu et il y à matière ç débattre dessus une fois que quelques uns d'entre nous l'auront lu.
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1775 le: 17 Septembre 2013 à 10:01 »

Je ne pouvais pas mieux dire que cet article, Eolas développe toutes les idées que j'ai émises et plus encore.

Là où il aurait pu être plus dissert, c'est dans le traitement du point de vue du bijoutier. Certes il est à 100% en tort pour au moins mille raisons différentes, mais il était clairement désespéré. Ce qui n'excuse ni son geste, ni ses conséquences, on est d'accord.

Pour rebondir sur sa conclusion, non seulement la justice doit suivre son cours, mais même sans le cadre légal, il est de nécessité publique que le bijoutier soit jugé, de préférence proportionnellement à la gravité de son acte, sinon ça signifie que l'état et ses représentants cautionnent la justice privée, ce qui est la porte ouverte au chaos le plus total. Essayons d'extrapoler un peu: cela signifierait que tout le monde peut se faire justice pour n'importe quel outrage subi, réel ou imaginaire, ce qui est plutôt pas cool convenons-en, ça rappelle les pires heures de notre histoire.

Bref, je suis désolé pour cet homme qui n'avait rien demandé à la base. Mais son jugement et sa condamnation (en espérant qu'il bénéficie d'un traitement équitable eu égard à son âge) sont nécessaires.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Antevre, et je peux essayer d'imaginer pourquoi tu as abandonné cette vocation, "vaine" (j'ai essayé d'adoucir le qualificatif, mais j'y ai renoncé) ...

Quant au bijoutier et au voleur, je ne peux m'empêcher de les voir comme de agneaux face aux réactionnaires, les vrais dangers de notre société actuelle.
Ouaip, pour la vocation, c'est un peu plus compliqué, mais t'as bien compris ce que je voulais dire. Il n'y a pas de réelle volonté politique de changement, et tant que ce n'est pas le cas les tribunaux sont un endroit abominable. Pour illustrer cela, un procès auquel j'ai assisté: c'est un homme qui venait de sortir de prison. Dès qu'il est rentré chez lui, il s'est bourré la gueule et il a cogné sa femme. Qui l'avait provoqué pour qu'il le fasse. Comme elle le fait à chaque fois qu'il sort de taule, parce que c'est un multirécidiviste et qu'ils se détestent royalement. Ce mec est un poivrot, il apprend rien en prison, et il prend sur lui un délit qui est en fait bien plus compliqué que juste "il battait sa femme", puisqu'en fait non seulement elle le provoquait, mais... elle répliquait à ses coups avec au moins autant de violence. J'ai parlé avec le procureur. J'ai entendu les avocats. Ils font de leur mieux, mais il n'y a rien à faire de plus que ce qu'ils font, ce couple est condamné à répéter cette spirale infernale jusqu'à ce que quelqu'un en ait marre. Sans compter qu'ils constituent une charge pour la justice déjà débordée. Le système est mauvais, les magistrats sont des martyrs qui se font taper dessus par tout le monde, et les avocats sont soit à la recherche de bénéfices (et généralement ceux-là sont peu nombreux dans le pénal, c'est pas ce qui rapporte le plus), soit au bord de la dépression. Je suis triste pour eux, mais je ne me condamnerai pas à une vie de calvaire juste parce que le système est mauvais.

Sinon, je suis d'accord avec toi concernant le bijoutier et le braqueur, d'ailleurs Eolas dit un truc assez proche. Dans cette histoire, le plus dramatique n'est pas tellement cet horrible fait divers, mais la réaction publique parfaitement nauséabonde.
Journalisée

Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1776 le: 20 Septembre 2013 à 00:15 »

L'ex-président de Nintendo (de 1949 à 2002), Hiroshi Yamauchi, est décédé ce jeudi à l'âge de 85 ans. C'est notamment sous sa direction que Nintendo a ajouté les jeux vidéos à ses domaines d'activités (initialement Nintendo a été créé pour des jeux de cartes).
RIP. :/
Journalisée
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 804


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


« Répondre #1777 le: 20 Septembre 2013 à 00:52 »

L'ex-président de Nintendo (de 1949 à 2002), Hiroshi Yamauchi, est décédé ce jeudi à l'âge de 85 ans. C'est notamment sous sa direction que Nintendo a ajouté les jeux vidéos à ses domaines d'activités (initialement Nintendo a été créé pour des jeux de cartes).
RIP. :/

 choqué Oh ça c'est triste alors c'est un Grand nom de Nintendo qui nous quitte.Merci à lui pour tout ce qu'il à fait.

RIP
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1778 le: 20 Septembre 2013 à 10:41 »

Je suis curieux de voir le point de vue historique que l'on aura sur le jeu vidéo dans quelques années, en particulier sur les grands noms comme Hiroshi Yamauchi... Quoi qu'on en dise, la société a profondément changé en fonction du jeu vidéo.

RIP, boss, et merci à toi.
Journalisée

Chao
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 047


/人 ◕ ‿‿ ◕ 人\


« Répondre #1779 le: 22 Janvier 2014 à 23:23 »

http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201401/21/01-4731044-le-diplome-detudes-secondaires-nest-plus.php

Avant Facebook (et/ou autre médias sociaux) et les cellulaires dans les mains de tous les enfants de 10 ans ça allait pas trop mal. Les étudiants étudiaient et réussissaient leur cours, il y avait parfois des échecs mais ils se comptaient sur les doigts. Maintenant avec la nouvelle génération d'enfants gâtés, s'il y a la moitié des étudiants qui n'échouent pas un ou plusieurs de leur cours c'est considéré une bonne cohorte.
S'en est rendu au point où il faut faire passer un étudiant qui à échouer le trois quart de ses cours deux années de suite sinon on manque de gradué.

Ça choque putin, j'ai franchement honte de ma société pour ce genre de connerie.
Journalisée

Cetais
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 485


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


« Répondre #1780 le: 22 Janvier 2014 à 23:30 »

http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201401/21/01-4731044-le-diplome-detudes-secondaires-nest-plus.php

Avant Facebook (et/ou autre médias sociaux) et les cellulaires dans les mains de tous les enfants de 10 ans ça allait pas trop mal. Les étudiants étudiaient et réussissaient leur cours, il y avait parfois des échecs mais ils se comptaient sur les doigts. Maintenant avec la nouvelle génération d'enfants gâtés, s'il y a la moitié des étudiants qui n'échouent pas un ou plusieurs de leur cours c'est considéré une bonne cohorte.
S'en est rendu au point où il faut faire passer un étudiant qui à échouer le trois quart de ses cours deux années de suite sinon on manque de gradué.

Ça choque putin, j'ai franchement honte de ma société pour ce genre de connerie.
Eh. J'ai eu mon dîplome l'année passsée, et c'était vachement trop facile. Dans mes cours d'anglais, on apprennais encore l'alphabet (... Pourtant, ça faisait 10 ans que je le connaissais) et les autres cours, c'était juste de la révision ou de la nouvelle matière très facile pour un ou deux mois.

Près du 3/4 des élèves en secondaire 5 l'année passée non pas eu leurs dîplome, à mon école. C'estvraiment pitoyable.
Journalisée
Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 229


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #1781 le: 22 Janvier 2014 à 23:46 »

Le tri se fera sur le marché de l'emploi, il ne faut pas s'inquiéter. Mais bon, je partage tout de même votre dépit sur ce genre de questions.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Chao
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 047


/人 ◕ ‿‿ ◕ 人\


« Répondre #1782 le: 23 Janvier 2014 à 00:16 »

http://www.lapresse.ca/debats/votre-opinion/201401/21/01-4731044-le-diplome-detudes-secondaires-nest-plus.php

Avant Facebook (et/ou autre médias sociaux) et les cellulaires dans les mains de tous les enfants de 10 ans ça allait pas trop mal. Les étudiants étudiaient et réussissaient leur cours, il y avait parfois des échecs mais ils se comptaient sur les doigts. Maintenant avec la nouvelle génération d'enfants gâtés, s'il y a la moitié des étudiants qui n'échouent pas un ou plusieurs de leur cours c'est considéré une bonne cohorte.
S'en est rendu au point où il faut faire passer un étudiant qui à échouer le trois quart de ses cours deux années de suite sinon on manque de gradué.

Ça choque putin, j'ai franchement honte de ma société pour ce genre de connerie.
Eh. J'ai eu mon dîplome l'année passsée, et c'était vachement trop facile. Dans mes cours d'anglais, on apprennais encore l'alphabet (... Pourtant, ça faisait 10 ans que je le connaissais) et les autres cours, c'était juste de la révision ou de la nouvelle matière très facile pour un ou deux mois.

Près du 3/4 des élèves en secondaire 5 l'année passée non pas eu leurs dîplome, à mon école. C'estvraiment pitoyable.

C'est triste.

L'école secondaire c'est pas difficile, c'est fait exprès pour ne pas être difficile. N'importe quel jeune est en mesure de passer ces cours sans s'arracher les cheveux à étudier et pourtant...
Les jeunes ne voient pas d'intérêt à étudier, c'est tellement plus fun d'être sur Facebook ou clavarder pendant les cours. Ici il est possible de travailler et vivre avec le salaire minimum et de plus en plus de jeunes sont satisfait avec ça car 'l'école c'est pas pour eux'. Pourtant ces jeunes ne sont pas spéciales, ils sont juste con.
On fait passez des cons depuis l'école primaire en leur enseignant que c'est correcte d'être con et qu'au final tu auras quand même un niveau de vie standard si tu travail après tes études. Évidement pour un jeune si on lui apprend qu'il pourra avoir une bonne vie sans y mettre beaucoup d'effort il ne se forcera pas a l'école. Au fil des années il accumulera les trucs qu'il n'a pas compris pour finir dans un cours trop avancé pour son niveau réel. Par la suite il s'en va du discours typique de 'L'école c'est pas pour moi ! C'est trop difficile et ça sert a rien ce truc' qu'on entend chez beaucoup trop de jeunes maintenant.

Plus rien ne passionne les jeunes, ils ne vivent que pour l'amour, le sexe et/ou tout ce qui est dit comme étant populaire et 'normal' pour un adolescent. Ils vivent pour les plaisirs immédiats et déteste tout travail non récompensé immédiatement.

J'aimerai dire que je généralise trop mais par expérience personnelles et par l'expérience de plein de gens avec qui je débats depuis des mois je me dois d'admettre que mes constats sont assez proche de la réalité.

Le tri se fera sur le marché de l'emploi, il ne faut pas s'inquiéter. Mais bon, je partage tout de même votre dépit sur ce genre de questions.

Pour les quelques années a venir oui, après ça devient tout de suite plus compliqué.
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 265


And so what?


WWW
« Répondre #1783 le: 23 Janvier 2014 à 01:50 »

Et c'est grâce à ce genre de débats qu'on se rend compte qu'on commence au fur et à mesure à devenir un forum de vieux hanté par les messages de notre défunte jeunesse Mister Green
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 229


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #1784 le: 23 Janvier 2014 à 04:30 »

Je tiens tout de même à préciser que autant je suis d'accord avec Chao en ce qui concerne la baisse des exigences scolaires, conduisant de plus en plus de jeunes à obtenir un diplôme qui de ce fait ne vaut plus grand chose - et on peut prendre pour exemple le baccalauréat en France. Autant je cautionne moins ses propos sur "les jeunes de nos jours", qui, si ils ont tout de même une part de vérité, sont je trouve un peu rapides et un poil démagogiques.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1785 le: 23 Janvier 2014 à 12:55 »

Si y'a un truc que je peux te confirmer c'est que ce comportement irresponsable que tu attribues aux jeunes de nos jours est complètement humain bien qu’irrationnel. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler du test du marshmallow (on en propose un à des enfants, s'ils sont capables d'attendre 20 minutes sans le manger on leur en donne un deuxième) mais les ambitieux aux horizons temporels élargis sont pas majoritaires, c'était de l'ordre du 33/66% (fun fact : les mômes qui ont réussi à attendre les 20 minutes à l'époque ont grosso modo tous fait de longues études).
Côté médical c'est pareil par exemple, le nombre de patients qui ne suivent pas leur traitement dans le cadre de maladies chroniques est bien plus grand qu'on ne le pense, et pourtant c'est carrément leur vie qui est en jeu. C'est juste que les projections dans le futur ne font pas le poids contre l'instant présent et qu'à quoi bon sacrifier un plaisir immédiat pour quelque chose du grand-lointain.
Si la santé et le fait d'aller mieux "plus tard" est déjà trop abstrait pour un être humain, tu penses qu'il aura assez le sens du sacrifice pour se donner du mal à l'école ?
Je veux pas être péjoratif, mais oui y'a des masses entières de personnes qui se contentent volontiers de la médiocrité pour x raisons et ils sont contents comme ça, c'est une approche de la vie que moi-même je n'approuve pas, mais je cracherai pas dessus, il en faut peu pour être heureux comme dirait Baloo. ninja
Journalisée
JohnT
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 302


KNOX


« Répondre #1786 le: 23 Janvier 2014 à 18:08 »

Les adolescents ne sont pas plus bêtes qu'autrefois, gardons bien ça en tête afin d'y voir plus clair.

Assez paradoxalement, alors que l'on procède au nivellement par le bas dans toutes les écoles, les résultats scolaires n'ont jamais été médiocres. On peut le dire sans hésiter, la qualité de l'enseignement est en chute libre.

Faire des dérivées en math ne m'apporte rien dans mes études actuelles (artistiques), pourtant, avoir appris le processus d'apprentissage qui m'a permis de comprendre et d'appliquer des dérivées, ça c'est déjà plus utile. Je ne sais plus quel personnage disait : "L'école apprend à apprendre".

Tout est une question de motivation. C'est certainement plus gratifiant à court terme d'aller se bourrer tous les vendredis (voire plus souvent...) que d'étudier pour être à l'aise dans les cours. Les possibilités d'oisiveté ont explosé avec la démocratisation d'internet, en particulier le mobile. Et je pense ne pas me tromper en affirmant qu'ils vont plus facilement fumer (de la drogue j'entends) en rue comme si c'était banal.

Maintenant c'est sûr, on est pas tous égaux face à l'école. Je sais que pendant que je pouvais me permettre de passer de longues heures de mon temps libre à maker ou faire de la musique, d'autres moins chanceux devaient étudier et retravailler les exercices vus en cours pour arriver à suivre.  yeux fermés

Par contre ce que je n'aime pas dans vos critiques, c'est la façon dont vous semblez rabaisser ceux qui négligent leurs études puisqu'ils vont faire un métier manuel ou technique. Il me semble que les métiers manuels sont quand même la base de la société... (et aussi à la base, malheureusement...)

A l'inverse, être trop diplômé (trop spécialisé dira-t-on) peut parfois représenter un frein à l'embauche, et on se retrouve avec des jeunes qui doivent s'orienter dans une toute autre activité, même si ça reste plus anecdotique.

... Voilà, j'arrive pas trop à structurer mes idées, mais c'est un peu près ça... fou
« Dernière édition: 24 Janvier 2014 à 15:57 par JohnT » Journalisée
Wouf
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116


C'est la faim !


« Répondre #1787 le: 23 Janvier 2014 à 21:07 »

Ouais non, t'as parfaitement raison JohnT ! Seulement, beaucoup ne veulent pas se salir les mains à travailler manuellement non plus tire la langue

Pour revenir à ce que disais Chao, je n'ai encore jamais vu aucun être humain se contenter de son niveau de vie (du moins en Belgique). Alors le minimum ... rit aux éclats
Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
Spyz .200
Subrosien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 292



« Répondre #1788 le: 24 Janvier 2014 à 09:29 »

Oui et j'imagine bien ce que le monde va devenir dans très peu de temp avec tous des êtres super diplômé mais pas un seul capable d'exécuter du travail  manuel ...
« Dernière édition: 24 Janvier 2014 à 09:31 par Spyz .200 » Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 101


Chris, je t'aime :)


« Répondre #1789 le: 24 Janvier 2014 à 09:32 »

Perso, j'exerce (et je crois que pour le futur aussi si jamais je change de boulot) un métier manuel, mais je suis quand même sidérée de voir que le niveau baisse comme ça.

J'ai toujours l'anecdote de quand j'étais en CAP, j'avais 18 ans, contrairement à mes copines de classe qui, elles, sortaient du collège et avaient 15 ans : Il leur a fallu une calculette pour faire 50% de 30 (ou quelque chose de ce genre-là). Ca m'a choquée de voir ce réflexe calculette...

Edit : Spyz, tu dis n'importe quoi... C'est l'inverse qui se passe...
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1790 le: 24 Janvier 2014 à 11:56 »

(je m'excuse pour les horribles gros paragraphes, j'ai fait un tl;dr pour ceux qui veulent pas tout se taper ninja)

Perso je me mets un peu à leur place, et ça fait mal. Pas de perspective d'avenir, seul compte le présent, leurs parents ne les comprennent pas (il y a toujours eu un fossé générationnel, mais je doute qu'il ait jamais été aussi important que maintenant, ne fût-ce qu'avec l'évolution exponentielle de la technologie), la société les traite avec mépris et traite l'enseignement avec mépris, l'enseignement lui-même est ringard et dépassé et les enseignants, pour une grande partie d'entre eux, ne s'intéressent qu'à leur aura de prof, à leurs "vacances" et à leur maigre salaire. Tous ces problèmes existent depuis toujours, mais il est clair qu'ils ont largement augmenté ces dernières années, et sans le soutien nécessaire, je vois mal comment un jeune peut avoir aujourd'hui envie de réussir, ou même savoir comment faire pour travailler correctement. Je me souviens qu'au moment de ma sortie du secondaire, c'était déjà pas rose: en latin-grec, option quand même très littéraire a priori tournée vers des études plus théoriques que pratiques, au moins la moitié de ma classe est partie vers l'enseignement maternelle ou primaire, l'autre moitié ne savait pas trop ce qu'elle voulait. Et on était une bonne classe. Aujourd'hui, dans la même école, la section latin-grec compte, en cinquième (l'année des 16-17 ans), trois élèves, et on est pas sûrs qu'aucun d'entre eux ait vraiment le niveau pour entamer des études supérieures. La section scientifique est divisée en deux classes, l'une d'entre elle est remplie d'idiots qui ne savent qu'apprendre par coeur et l'autre de tricheurs qui ne s'en cachent même pas. Ne parlons pas des sciences éco, qui devait être également une section de pointe dans un lointain passé, considérée aujourd'hui comme la section "poubelle", où on trouve les élèves qui ont raté ailleurs ou qui ont trop de difficultés personnelles que pour être heureux à l'école. En plus, on a l'effet boule de neige: tous ces élèves mal formés et/ou dégoûtés de l'école ont une mauvaise influence sur ceux qui portaient encore un peu de joie de vivre et d'espoir.

Il y a un nombre effarant de problèmes, tous les évoquer serait long et fastidieux, donc je m'abstiendrai. Mais je pense qu'avant toute chose, c'est le climat d'incompréhension global qui règne dans toute la société qui nuit aux jeunes: la société ne comprend pas le rôle de l'école, les parents ne comprennent pas leurs enfants, les enseignants ne comprennent pas ce qu'on attend d'eux, les élèves eux-mêmes n'en ont aucune idée. Il faut revenir absolument à la racine de tout au lieu de pratiquer ce genre de nivellement par le bas (alors que tout le monde s'accorde pour dire que le niveau des programmes est déjà ridiculement bas). L'école ne sert pas à gagner de l'argent, ou à propulser dans le domaine de la vie active, mais à se construire, à identifier ses forces et faiblesses, à trouver un projet d'avenir, en un mot, à trouver le bonheur; le rôle des parents n'est pas de surprotéger les gosses face aux méchants professeurs ou à leur passer toutes leurs fantaisies en leur achetant des gadgets hors de prix dont ils n'ont pas l'utilité, ni même à empêcher les enfants de faire des erreurs (ça fait partie de l'apprentissage de se tromper),  mais à leur montrer la voie, à les encadrer, les aider à se constituer et à n'être jamais honteux de ce qu'ils sont; quant à la société, son rôle par rapport à l'enseignement n'est certainement pas de le simplifier pour sortir plus de diplômés, ce qui est proprement absurde en plus de créer des professionnels incompétents et donc inutiles et malheureux, ni de recalculer des budgets ou proclamer de grands décrets révolutionnaires d'inscription qui ne font qu'embêter les gens sans autre résultat que de trouver, en janvier, des élèves sans inscription (authentique, c'est le cas actuellement en Belgique, vive les ministres de l'enseignement), mais de s'intéresser de près à celui-ci et aux élèves, de façon à comprendre les attentes et les besoins de ces derniers et de mettre continuellement à jour le système de l'enseignement (qui en a bien besoin, par exemple il est grand temps qu'il y ait des cours obligatoires dans toutes les sections d'initiation à la technologie et d'initiation à la citoyenneté, entre autres).

Je comprends pas l'intérêt de ce genre de mesure. Qui en sort content, concrètement? Le secteur de l'emploi qui va voir arriver des diplômés mal formés? Les diplômés eux-mêmes qui ne tireront rien de concret de cet excès de laxisme à part peut-être la pitié des services sociaux quand ils se feront refuser de partout? En fait, dans nos sociétés, on a tellement peur de l'échec qu'on est prêt à n'importe quoi pour ne pas voir débarquer son spectre. Perso j'ai bissé ma première bac à l'unif de façon partiellement injuste (pour un seul cours général, donné par un prof qui a été viré pour incompétence une semaine après), et oui, ça m'a fait mal, mais j'en ai tiré des choses, et je considère que c'est une richesse que j'ai face à ceux qui ont toujours réussi (d'ailleurs en secondaires j'étais très déçu de n'avoir jamais eu d'heure de colle, heureusement dans le dernier trimestre de la dernière année j'ai eu trois jours de renvoi qui ont été une superbe expérience Mister Green). De même, après trois années de droit j'ai réalisé un jour que j'étais très malheureux dans ce domaine et qu'il fallait absolument que je change d'orientation, et j'estime que j'avais besoin d'abord de faire droit avant de comprendre ça. Je ne veux pas dire que tout le monde doit absolument rater une fois, mais qu'il est absurde de surprotéger élèves et étudiants contre l'échec, comme si c'était une tare qui serait marquée au fer rouge à vie sur son front. Non. Ma mère a doublé deux fois en secondaires, ça ne l'a pas empêché de réussir brillamment des études universitaires (elle a failli partir sur un doctorat d'ailleurs, mais on l'a sabotée pour des raisons politiques) et aujourd'hui d'être la prof la plus appréciée de son école par les élèves, les parents et la direction de l'établissement qui estiment tous qu'elle fait un bien meilleur travail que ses collègues. Quant à mon père, il avait entamé les sciences économiques à l'unif, il a raté deux années de suite et il a fait un graduat en comptabilité, après quoi il a repris des études universitaires en sciences du travail qu'il a réussies sans difficulté. J'ai un oncle qui a abandonné ses études de droits pour la comptabilité et qui est désormais un indépendant reconnu qui a largement réussi tout ce qu'il a entrepris. Des exemples, j'en ai à la pelle, l'échec n'est pas la fin de la vie, et niveler le niveau des études vers le bas pour que ça n'arrive pas est complètement débile.

tl,dr (ouaip, en fait c't'une bonne habitude, surtout que ma prose est particulièrement indigeste ces temps-ci tire la langue): je suis complètement d'accord pour dire que les mesures de nivellement par le bas sont débiles, comme si l'échec était une perspective horrible. Et en effet, l'enseignement va manifestement très mal pour le moment, mais je ne pense pas que les élèves soient plus bêtes ou moins volontaires qu'avant, même si de toute évidence ils sont perdus. L'enseignement a de nouveaux défis à relever et doit se mettre à jour pour répondre aux attentes de notre temps, qui ne sont pas nécessairement les mêmes qu'il y a dix ans.
Journalisée

JohnT
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 302


KNOX


« Répondre #1791 le: 24 Janvier 2014 à 16:08 »

Notons tout de même que si l'instruction est obligatoire, l'école, elle, ne l'est pas. J'ai ainsi connu quelqu'un de mon âge dont les parents assuraient l'éducation, il devait bien sûr renvoyer je-ne-sais-où des tests d'aptitudes pour voir s'il évoluait correctement.

Mais là encore, ça reste une situation exceptionnelle. Ce n'est pas toutes les familles qui ont la possibilité d'avoir un parent qui reste à la maison pour s'occuper des enfants. Si on est pas deux à travailler, c'est difficile financièrement de joindre les deux bouts.

Au fond je me demande, la situation actuelle des jeunes ne serait-elle pas dûe au fait que les parents doivent travailler tous les deux, ce qui les laisse à la débrouille totale? Et encore, j'envisage le scénario où les parents vivent encore ensemble, ce qui n'est plus le schéma le plus courant.
Journalisée
Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1792 le: 24 Janvier 2014 à 18:05 »

Euh mes parents ont toujours travaillé tous les deux ça les a jamais empêché de suivre ma scolarité ou celle de mes frères, il suffit juste d'un peu de volonté et surtout de connaissance du milieu. Parce que si y'a des parents mis en marge de la vie scolaire de leurs enfants ça peut aussi être parce qu'ils savent pas trop comment ça marche. Y'a un besoin de sensibiliser les parents aussi, ils ont pas besoin de connaître les programmes par cœur pour encadrer leurs jeunes vers ce qu'ils souhaitent. 

L'éducation à la maison par contre je trouve ça naze, déjà c'est la porte ouverte à une reproduction des élites et d'autre part les parents sont libres de donner leurs points de vue je pense notamment aux cours d'histoire. Y'a des faits divers récents qui nous montrent que c'est assez influençable un enfant, non ?

J'idéalise un peu, mais l'école c'est censé être un terrain neutre, et tu y as -normalement- toutes tes chances de t'élever socialement. Faut avoir conscience de ce potentiel par contre, c'est ce qui fait défaut à pas mal de jeunes.
Journalisée
JohnT
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 302


KNOX


« Répondre #1793 le: 24 Janvier 2014 à 18:19 »

Une reproduction des élites? Je signalais seulement que cette option existait.

Tu sais, je me suis renseigné, apparemment aux Etats-Unis, les universités sont très favorables aux étudiants issus de l'instruction à la maison, parce qu'ils ont eu un suivi personnalisé (tu m'étonnes!), contrairement aux écoles élémentaires et supérieures où on formate les élèves à la chaîne.
Journalisée
Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 229


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #1794 le: 24 Janvier 2014 à 19:30 »

Si de mon côté je trouve l'instruction à la maison non souhaitable, ce n'est pas pour les raisons évoquées par Ka-Smeen en premier lieu, mais bien pour l'absence de contact social. L'école n'est pas uniquement là pour transmettre des connaissances, mais également pour poursuivre une démarche d'insertion dans la société. Vivre en communauté, ou plus particulièrement, dans un cadre professionnel, vivre en entreprise, ça ne s'appréhende pas de la même façon si on a passé toute une partie de sa vie reclus.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1795 le: 24 Janvier 2014 à 19:36 »

Une reproduction des élites? Je signalais seulement que cette option existait.

Tu sais, je me suis renseigné, apparemment aux Etats-Unis, les universités sont très favorables aux étudiants issus de l'instruction à la maison, parce qu'ils ont eu un suivi personnalisé (tu m'étonnes!), contrairement aux écoles élémentaires et supérieures où on formate les élèves à la chaîne.

Oui, et donc ils favorisent l'admission d'élèves privilégiés parce que leurs parents ont les connaissances et l'autonomie financière pour pouvoir assurer eux-même l'éducation de leur môme, je te laisse conclure.
Le problème ce que t'as présenté ça comme une solution. C'en est une très mauvaise si ça venait à se démocratiser.
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1796 le: 24 Janvier 2014 à 20:14 »

Au fond je me demande, la situation actuelle des jeunes ne serait-elle pas dûe au fait que les parents doivent travailler tous les deux, ce qui les laisse à la débrouille totale? Et encore, j'envisage le scénario où les parents vivent encore ensemble, ce qui n'est plus le schéma le plus courant.
Sur le long terme, c'est possible, maintenant comme tu le dis toi-même les cas où un des parents peut se permettre de ne pas travailler à la maison sont rares, et certains diraient pas nécessairement souhaitables (je n'ai pas d'avis spécifique là-dessus perso), donc il est difficile de changer ça. Mais je crois en effet que l'éclatement des familles que tu évoques est probablement un facteur à prendre en compte. Je suis peut-être un peu vieux jeu, mais pour moi la famille, et par extension le mariage, c'est avant tout un projet de vie commun, et à partir du moment où il y a des enfants dans la famille, ce projet passe par eux, ils sont donc prioritaires; du coup je suis choqué de voir à quel point le divorce est devenu normal dans la société. Pas parce que c'est un péché ou des conneries comme ça, mais parce que les premiers à en souffrir sont les enfants, et leur vie risque d'être conditionnée par un tel choix (ne fût-ce qu'au niveau financier, si en plus des frais habituels il faut compter une pension alimentaire et la perte d'un salaire sur deux pour subvenir aux besoins, même si la balance "s'équilibre" théoriquement ça devient quand même délicat). Donc bon je crois que ce fait sociétal a probablement un rôle à jouer dans l'état actuel de la jeunesse en effet. Toutefois, si ça touche une grande proportion des jeunes, je crois que ça ne peut expliquer seul la situation actuelle pour autant.

Après concernant l'éducation à domicile je rejoins les avis de Ka-Smeen et Valoo dans l'ensemble, même si je pense que JohnT ne faisait que signaler que ça se faisait et que ce n'était pas nécessairement une mauvaise solution dans certains cas. Après je pense que l'argument des universités est un mauvais argument parce que j'estime le système d'enseignement à deux vitesses des USA comme nocif aussi bien pour la société que pour les individus, qu'ils sortent des grandes universités ou des écoles publiques (les colleges si je ne me trompe pas), mais c'est un autre débat.
« Dernière édition: 24 Janvier 2014 à 20:15 par Antevre » Journalisée

Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #1797 le: 24 Janvier 2014 à 20:54 »

Tu conseilles quoi exactement pour les parents qui peuvent plus se blairer ? J'ai cru comprendre qu'ils devraient se supporter sous le même toit "à cause" de leur enfant, ça me semble pas très sain non plus. ninja
Journalisée
JohnT
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 302


KNOX


« Répondre #1798 le: 24 Janvier 2014 à 22:10 »

Tu conseilles quoi exactement pour les parents qui peuvent plus se blairer ? J'ai cru comprendre qu'ils devraient se supporter sous le même toit "à cause" de leur enfant, ça me semble pas très sain non plus. ninja

Pas sain pour le couple, mais au moins ça évite à l'enfant un éclatement du schéma familial qu'il connait.

J'en profite pour bifurquer vers un autre fait de société : aujourd'hui, il y a autant de divorces que de mariages... Est-ce une émancipation de la société renonçant à l'hypocrisie et au faux-semblant, ou au contraire une dérive dont les enfants sont les principales victimes? Encore une fois, un sujet compliqué... tire la langue
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 048


ts;dr


« Répondre #1799 le: 24 Janvier 2014 à 23:16 »

Tu conseilles quoi exactement pour les parents qui peuvent plus se blairer ? J'ai cru comprendre qu'ils devraient se supporter sous le même toit "à cause" de leur enfant, ça me semble pas très sain non plus. ninja
Je rejoins JohnT sur cette question. Un couple, c'est avant tout un projet de vie. À partir du moment où le couple devient une véritable famille, les parents ont une responsabilité importante sur les épaules qui prévaut sur leur bonheur individuel. Quand on prend un engagement aussi fort que de fonder une famille, on le fait en réfléchissant et en se préparant à une vie totalement différente, et beaucoup de couples actuels sautent cette étape, avec des conséquences potentiellement désastreuses. Et même si on sent qu'on a fait une erreur, on l'assume pour le bien de ceux qu'on aime. Quand on regarde des couples plus âgés, disons de la génération de nos grands-parents, les disputes sont très courantes, voire de profonds désaccords, mais ils connaissent la valeur de la promesse qu'ils se sont faites.

Alors bon, je crois que chaque cas doit se traiter individuellement bien sûr, j'imagine que certaines situations sont invivables, mais pour répondre à ta question, je pense qu'aujourd'hui on divorce beaucoup trop vite au mépris des enfants, pour des raisons parfois presque futiles, alors que les conséquences sont graves. Je préfère un couple qui reste ensemble pour ses enfants malgré des disputes interminables qu'une famille recomposée dont les parents s'entendent mais où les enfants sont obligés de partager leurs parents avec des étrangers. D'ailleurs, je trouve que le premier cas ressort beaucoup plus de l'amour véritable que le second.
Journalisée

Pages: 1 ... 34 35 [36] 37 Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Sujet: Actualités
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
www.zelda-solarus.com