Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
21 Octobre 2020 à 05:48

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Topic: 1849 0 Membres et 1 Invité sur ce sujet.
Pages: [1] Imprimer
Auteur Sujet: 1849  (Lu 2947 fois)
Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« le: 27 Septembre 2008 à 16:57 »

Je n'aime pas trop les romans. Par contre, j'aime bien les nouvelles (plus court => plus intense). En français en ce moment je vois "le récit de rêve" et le "fantastique".
J'ai donc eu l'idée et l'envie de faire ma propre nouvelle fantastique.



1849

Par une matinée radieuse de Juillet, je me rendais au cap, à la maison de mon ami Maurice. En effet, celui-ci m'avait proposé naturellement de passer quelques temps dans sa maison de vacances au bord de la mer, d'abord seul, ensuite en sa compagnie. Il devait me rejoindre et venir passer ses vacances avec moi le lendemain matin de ma venue.
Le temps était sublimeent radieux, le soleil était au rendez-vous. Pourtant, lorsque je fus arrivé sur le lieu de mes vacances après cinq heures et demi de route, l'athmosphère devint plus fraiche, non pas glaciale, mais la temprérature dut diminuer de quelques degrés, je pense.
La résidence secondaire de Maurice se situait sur une légère falaise. On pouvait entendre le clapotis régulier des vagues sur la paroie rocheuse qui supportait la batisse. D'énormes pins massifs peuplait son vaste jardin.
J'installais mes bagages ; il était près de quatorze heure. L'intérieur de la pièce principale était décoré aux murs par plusieurs trophées de chasse et de divers oiseaux empaillés, certainement façonnés par Maurice. En effet, mon ami est taxidermiste. Une table en chène, aux pieds ciselés de motifs quelconques, avait été placé au milieu de la pièce, c'était certainement la table destinée aux repas. Une horloge imposante rythmait le silence du lieu de son "tit-tac" régulier et incessant.
Je remarquai en m'asseyant dans un fauteil de velours vert que la table dissimulait une trappe au sol. Je me dis que c'était certainement la cave, et je ne m'en soucis guère peu, préférant me préparer de quoi déjeuner, le trajet de cinq heure m'avait donner faim, de plus il était tout de même près de quinze heure, une heure inhabituellement tard pour déjeuner.
Plus tard, la nuit tombée, je me laissais assoupir dans le fauteil de velours vert, après avoir lu un livre en buvant un petit vin rouge que j'avais trouvé dans la cuisine. Je ne sais plus exactement de quoi le livre parlait, ce ne devais certainement être une histoire intérressante. Je me souviens en tout cas l'avoir trouvé sur la table de la pièce principale,
L'horloge sonna minuit. Ce qui me réveilla brusquement avec une sorte de sursot risible, qui me décida d'aller me coucher dans la chaleur du lit dont j'avais fait les draps il y'a quelques heures de cela. D'un pas lourd je traversa la pièce et me rendit devant la porte de ma chambre.
A peine avais-je tourné la poignée qu'un bruit violant venant de dernière moi m'arrêta net. Je me retourna brusquement, surpris par ce bruit inatendu, mais... rien. Tout était calme. Le seul bruit que je pouvais entendre était le "tic-tac" de l'horloge.
Je me dis que le j'avais du boire quelques verres de trop, et ouvris la porte et entra dans la chambre. Mais en poussant la porte pour la fermer, j'entendis à nouveau le bruit. Seulement cette fois, je n'étais pas de dos à la salle principale, et en allant pour fermer la porte, je vis la table se soulever et retomber avec fracas sur le sol : quelque chose essayait d'ouvrir la trappe de la cave. Cette chose soulevait la trappe, qui rebondissait alors sur la table.
Effrayé, je saisis un candélabre qui était à ma proximité, et cria :
_Qu'est ce que c'est ?!
Pas de réponse, la trappe se soulevait toujours.
_Montrez vous ! dis-je, alors que le dernier de mes désir était de voir l'ignominie qui se terrait en dessous cette trappe.
Soudain, dans un excès de rage, certainement, la chose donna un coup violent sur la trappe, ce qui renversa la table, et ce, dans une sorte de flamme verte englobant un instant le meuble ayant été envoyé au sol.  L'événement laissa alors à la chose la possibilité de sortir de son trou comme bon lui semblait. A la vue de la table retournée, je me cacha derrière la porte, pris d'une peur édifiante. Puis... rien. La porte fermée, plus un bruit. Ce silence en devenait même plus effrayant que le boucan infernale venant de la cave, ainsi, j'entrouvrit la porte, pour jeter un oeuil à la pièce.
A part le bazard apocalyptique qui règnait dans la salle, tout était normal, enfin presque : j'entendais comme un chuchottement impercéptible. Un chuchottement étrange, comme s'il eût été composé de plusieurs vois différentes. J'écoutai alors plus attentivement le petit bruit : "1849... 1849" disaient les voix, du moins, c'est ce que j'ai compris. Les voix s'intensifièrent, semblaient différentes, plus fortes, intenses. Ceci ne présageait rien de bon. Oh non !
Je vis alors un mouvement dans l'angle d'un mur, puis un autre au plafond cette fois. Quelque chose me frola, passe devient moi, me fesant frissoner comme une feuille morte. Une déflagration de flammes vertes apparut alors devant moi, et ce, en répétant sans cesse "1849 ! 1849 !". Je m'évanouis, pris de vertiges inexplicables.

Plus tard, je me réveillais dans mon lit. C'était le matin. Maurice était arrivé depuis quelques heures, et préparait de petit déjeuner.
Je sortais prudemment de ma chambre, regardait à droite ed ma porte, à gauche. Je fus surpris par la "normalité" qui régnait dans la pièce principale. Chaque chose était à sa place, tout était bien rangé. Je demandais à Maurice, après l'avoir saluer :
_Rien de nouveau ?
_Non, rien... Ah, si. La route menant au cap a été refaites. L'avais-tu remarqué ? dit-il.
Effaré, je lui répondit d'un "Oui, oui" et j'allais dans un fauteil pour réfléchir à tout ça.
Je réfléchis pendant plusieurs jours, et en déduis que j'avais du rêver la nuit passée. Moi et Marcel passâmes d'agréable vacances.
Mais au milieu du séjour, Maurice remarqua que la table de la pièce principal avait reçu un choc sur l'un des pieds. Il emmena alors la table dans le jardin pour la réparer. Il retourna la table pour pouvoir plus facilement se mettre à l'ouvrage.
Quel surprise ais-je eu en voyant la table une fois retournée ! Sur la table était écrit : 1849.
Journalisée

Windy
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 566


u just mad cuz im more fabulous than u


WWW Courriel
« Répondre #1 le: 27 Septembre 2008 à 17:10 »

Elle est superbe ! Mais tu as fait 4 fautes : 3 de passé-simple : il faut écrire : criai, deux autres fautes de P-S, mais je ne me souviens plus des verbes, et une faute de frappe : ed alors que c'est de. Mais moi j'en fait plein donc je peux parler ! À part au P-S où j'ai eu 20/20 !  :mokona:
Journalisée

John.Coltrane
Banni
Bourgeon Mojo
*
Offline Offline

Messages: 7



Courriel
« Répondre #2 le: 27 Septembre 2008 à 18:09 »

(plus court => plus intense).

Petits conseils de lecture.

André Breton- Les Champs Magnétiques
André Breton- Les Vases Communiquants
Louis Aragon- Traité de Style
Compte de Lautréamont- Les Chants de Maldoror
Tout Flaubert.

Tous font dans les 200, 300 pages.
Journalisée
Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« Répondre #3 le: 27 Septembre 2008 à 18:15 »

Et pourquoi pas faire encore plus classique avec Les Misérables..?  :mrgreen:

Ca aurait du s'appeler "Roman, ou dictionnaire ? " ce livre là  :mrgreen:


Ps: mais sinon ma nouvelle.?
Journalisée

John.Coltrane
Banni
Bourgeon Mojo
*
Offline Offline

Messages: 7



Courriel
« Répondre #4 le: 27 Septembre 2008 à 18:24 »

Les misérables, c'est chiant ; pas ceux que j'ai cité.

Sinon, mon avis: pas mal du tout. Le ton narratif est assez efficace. Essaye cependant de varier ton vocabulaire, il y a quelques répétitions, ainsi que quelques problèmes de concordance des temps. Essaye de varier le rhytme, au delà de l'enchainement de propositions reliés par des virgules. Tu peux faire chanter tes phrases: modèles-les, varie leur longueur, fais les plus courtes, utilise le point virgule et les trois points. Tu peux aussi essayer des procédés poétiques telle que l'allitération et l'assonance, qui rendront ton texte plus agréable pour l'oreille.
Sinon, rien à dire.
Journalisée
Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« Répondre #5 le: 27 Septembre 2008 à 18:29 »

Quote
il y a quelques répétitions

Arf >.< je fais souvent ça... on me le dit souvent.

Quote
Tu peux aussi essayer des procédés poétiques telle que l'allitération et l'assonance,

Je ferais ça un peu plus tard, ça fait juste 2 jours que je l'ai faite, je paufinerais tout ça

Quote
Tu peux faire chanter tes phrases: modèles-les, varie leur longueur,

On dirait mon prof de français de 3eme : "en gros, certaines de tes phrases sont tellement longues que quand on a fini de les lire, on a rien compris"


Merci pour les conseils.  ^_^
Journalisée

John.Coltrane
Banni
Bourgeon Mojo
*
Offline Offline

Messages: 7



Courriel
« Répondre #6 le: 27 Septembre 2008 à 18:31 »

Oui, quand on écrit on se laisse souvent emporter par le fil du récit. Du coup on oublie de foutre des points, on enchaîne les virgules.
A la fin, ça donne une copie moche de Marguerite Duras. Mais bon, ça finit par venir avec le temps, je suppose.
Journalisée
Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« Répondre #7 le: 27 Septembre 2008 à 23:18 »

Qui a lu ma nouvelle..? C'est pas pour dire, mais y'a pas beaucoup de messages ici...  :ninja:

Bon, oké, je sais, vous avez la flemme de lire tout ce paté, je vous comprend  :mrgreen:
Journalisée

MagicCanada
Zora
*
Offline Offline

Messages: 604


Racine, Corneille, l'art pure du théâtre français !


WWW Courriel
« Répondre #8 le: 27 Septembre 2008 à 23:34 »

J'aime bien ! Continue !  ;) Les genres d'histoires sur l'Histoire m'intérésse.
Journalisée


~[5 ans avec Zelda Solarus, ça passe déjà vite :) !]~
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 085


ts;dr


Courriel
« Répondre #9 le: 28 Septembre 2008 à 17:01 »

C'est pas mal, je trouve. Comme les autres, je trouve que tes phrases sont trop longues, l'utilisation abusive des virgules gâche un peu l'ensemble. J'ai vu que tu utilisais beaucoup d'adjectifs, c'est bien, mais avec modération. Essaye de donner du relief à tes phrases, fais-les vivre, rends ton personnage attachant en insistant un peu plus sur sa personnalité: manifestement, l'histoire qu'il raconte l'a marqué, alors parle de ses sentiments...

Sinon, c'est chouette, mais, un conseil, réfléchis un peu plus à ton sujet la prochaine fois: c'est affreusement classique! C'est la nouvelle fantastique de base, sans aucune touche personnelle... Trouve une histoire, quoi. Parce que le coup du rêve et du monstre qu'on ne voit jamais, ça a déjà été fait (au moins) des milliers de fois.

A part ça, que dire? Du côté de l'orthographe, très peu de fautes, c'est bien, parce que ça devient de plus en plus rare de nos jours... Le rste à été dit, alors bon courage!

PS: n"y a-t-il pas déjà un topic sur les nouvelles? Ne faudrait-il pas fusionner?
Journalisée

Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« Répondre #10 le: 28 Septembre 2008 à 20:42 »

Quote
c'est affreusement classique!

Tu as remarquer  :mrgreen:
En fait, je l'ai faite en me basant sur la nouvelle Apparition de Maupassant. Donc, c'est normal. J'essaierais de faire une autre nouvelle moins classique la prochaine fois  ;) (en même temps, pratiquement toute les nouvelles fantastiques sont comme ça... exception : Edgar Allan Poe, dont je fais allusion dans la nouvelle, un auteur que j'aime bien =) )

Quote
très peu de fautes,

Merci, la prochaine fois, je vise le "pas" plutôt que le "peu"  :mrgreen:

Quote
PS: n"y a-t-il pas déjà un topic sur les nouvelles? Ne faudrait-il pas fusionner

Je n'en sais rien, faudrait voi ça avec un modérateur, je n'ai rien contre.
Journalisée

Raker
Zora
*
Offline Offline

Messages: 522



Courriel
« Répondre #11 le: 01 Octobre 2008 à 00:53 »

Quote
c'est affreusement classique!

Tu as remarquer  :mrgreen:
En fait, je l'ai faite en me basant sur la nouvelle Apparition de Maupassant. Donc, c'est normal. J'essaierais de faire une autre nouvelle moins classique la prochaine fois  ;) (en même temps, pratiquement toute les nouvelles fantastiques sont comme ça... exception : Edgar Allan Poe, dont je fais allusion dans la nouvelle, un auteur que j'aime bien =) )

Quote
très peu de fautes,

Merci, la prochaine fois, je vise le "pas" plutôt que le "peu"  :mrgreen:

Quote
PS: n"y a-t-il pas déjà un topic sur les nouvelles? Ne faudrait-il pas fusionner

Je n'en sais rien, faudrait voi ça avec un modérateur, je n'ai rien contre.

Le Horla? de Maupassant?
J'ai lu un extrait du Horla ainsi que plusieur autre extrait de Maupassant en francçais.Quelque extraits mon particulièrement marquées;par exemple L'Amour (si je me rappelle bien,j'ai pas le livre en main) qui révèle une morale si on peu dire un peu plus profonde que les autres,ou particulièrement L'Auberge qui ma marquée,un peu pour le contexte,le fait qu'il soit prévisible un peu mais tout en étant captivant et marquant.
En fin bref,j'ai découvert Maupassant cette année et avec son courage daborder des sujet tel que la mort par exemple m'ont plutôt marquer.Quelque histoire on un but un peu...simple disons,mais elles ont un peu d'humour dépendemment de comment on les perçois;elles servent plutôt à se divertir suite à ses histoires un peu sombre.
J'ai lu la première version du horla ainsi que la version final et le travail ajouter fait un très bon rendement,meilleur que la version original avec quelques détails saisissants.

Pour ton histoire,l'avoir écrite en 2 jours est très vite fait,mais comme t'as dit,tu va l'améliorer.Malgré sa banalité concernant l'originalité,comme certains on dit,moi je la trouve très bien.Il ne faut pas toujours avoir un nouveau concept pour que ça soit populaire,la tienne reprend les bonnes vieilles idées original tout en nous amenent un quelque chose de nouveau.Tu garde le suspence parfaitement.
Je crois bien avoir tout dit,si des passages de mon poste vous laisse perplexe,dites moi le car j'ai tappé vite et je n'ai pas eu le temps de me relire.
Journalisée
Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« Répondre #12 le: 01 Octobre 2008 à 19:39 »

Quote
Pour ton histoire,l'avoir écrite en 2 jours est très vite fait

J'ai envoyé ma nouvelle à mon prof de français (après avoir corrigé certaines petites fautes.). Il m'a dit que ma nouvelle fesait plus penser à un début de roman qu'à une nouvelle : on s'attend à ce que le personnage principal découvre la signification de la date 1849.

Donc, ce samedi (après Smallville  :P ) je modifierai un peu ma nouvelle, je détaillerais plus les émotions du personnage face à l'apparition, je ferais en sorte que le lecteur puisse comprendre la signification de "1849".

D'ailleurs, je n'avais pas choisi la date 1849 pour rien... mais je vous en dirai plus samedi, on va dire que c'est ça, le suspense  :P
(et j'ajouterai aussi à ma nouvelle une citation du dictionnaire... )
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 271


And so what?


WWW Courriel
« Répondre #13 le: 01 Octobre 2008 à 19:50 »

Maupassant est vraiment un auteur excellent, moi qui ne lit pas beaucoup de littérature classique, j'ai dû lire une centaine, voire plus, de ses nouvelles. J'avoue que Le Horla (seconde version, celle présentée sous forme d'un journal intime), est une de celles qui m'a le plus marqué à la première lecture. Mais comme il touche à tout, les scénarios se révèlent parfois horribles comme ils peuvent être comiques...

SInon, j'ai pas mal aimé la nouvelle, mais il y aurait eu quelques choses à développer, peut-être un peu au niveau de la narration, pour rendre le suspens un peu plus fort. Sinon, le fait que le 1849 reste obscur et inexpliqué... j'aime bien^^
Si on veut qu'un texte garde de son intérêt, il y a des choses qu'il ne faut pas développer. Mais malgré ça, c'est vrai qu'il faudrait donner un tout petit peu plus les pensées du protagoniste quant à ce signe, mais juste un peu plus. Dans tous les cas, c'est sûr qu'il faudra remanier quelques trucs, mais tu pourras, je pense, très vite réussir à arriver à un résultat très correct ;)
Journalisée

Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« Répondre #14 le: 01 Octobre 2008 à 20:02 »

Quote
Raker a dit : Tu garde le suspence parfaitement

Quote
Morwenn a dit : quelques choses à développer, peut-être un peu au niveau de la narration, pour rendre le suspens un peu plus fort

Euh... sans commentaires, vous avez du coprendre de vous même  :mrgreen:

Quote
le fait que le 1849 reste obscur et inexpliqué... j'aime bien^^

Oui, mais on voit pas du tout ce que ça peut être, les gens qui lise ma nouvelle pourront faire fausse route... et penser à quelque chose à l'opposé de ce que je voulais exprimer...

Bon, je peux pas me retenir, 1849 = date de mort de Edgard Allan Poe
Je vais modifier l'histoire pour que le personnage lise un livre de Poe avant de s'endormir... donc.
Journalisée

moicoucou
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 109


Un petit coucou!..


Courriel
« Répondre #15 le: 02 Octobre 2008 à 07:27 »

Edgar Allan Poe! Voilà un auteur que j'aimais beaucoup lire quand j'étais jeune... Si tu ne connais pas ses romans et que tu aimes cet auteur, je te conseille quelques titres :
Ses nouvelles
Double assassinat dans la rue Morgue
Le mystère de Marie Roget

Dans le premier (ce sont des nouvelles courtes) tu y trouveras de quoi satisfaire ton imagination qui m'a l'air débordante! J'aime assez ton style, bien que comme le dis si bien Morwenn il y ait quelques détails à revoir et certaines choses à exploiter.
Par contre, si tu pouvais éviter de faire tant de fautes la lecture n'en serait que plus agréable  ;)

Et si tu aimes écrire, continue, l'écriture apporte tellement de satisfactions et permet aussi d'extérioriser beaucoup de choses.. Je ne peux que t'encourager dans cette voie là!...  :)
Journalisée

Linking13
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 687



Courriel
« Répondre #16 le: 02 Octobre 2008 à 15:21 »

Quote
si tu pouvais éviter de faire tant de fautes

Si je ne savais pas de quoi on parlait, je penserai que la nouvelle a été écrite en Sms  :lol:
Bon, y'a quelques fautes, c'est vrai (je viens de remarquer d'ailleurs que j'avais fait un oublie de lettres à sublimement : "sublimeent" ), et que pour la 1ere personne du passé simple, c'est à revoir  ^_^

Les fautes partiront toutes à la relecture et à la modification de la nouvelle ^^ (enfin "toutes"... j'espere ^^ )


Quote
Edgar Allan Poe! Voilà un auteur que j'aimais beaucoup lire quand j'étais jeune... Si tu ne connais pas ses romans et que tu aimes cet auteur, je te conseille quelques titres :
Ses nouvelles

En fait, on pourrait dire que je suis fainéant, car je n'aime pas trop les romans  ;) (bien que néanmoins j'adore les nouvelles de Poe  ^_^ )
Je trouve que les émotions suggérées par les nouvelles sont plus intenses que celles du romans, le récit est plus court, moins de place pour les descriptions des personnages, et plus pour les émotions.
Journalisée

Pages: [1] Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Topic: 1849
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 2.0.15 | SMF © 2006, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
Solarus-Games