Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
18 Juin 2019 à 00:01

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Topic: Peine de mort ! 0 Membres et 1 Invité sur ce sujet.
Sondage
Question: Est-ce que la peine capitale est une bonne loi ?
Oui - 7 (16.3%)
Non - 27 (62.8%)
Peut être - 6 (14%)
Je ne sais pas. - 1 (2.3%)
Ça m'indiffère - 2 (4.7%)
Total des votants: 40

Pages: 1 2 [3] Imprimer
Auteur Sujet: Peine de mort !  (Lu 22725 fois)
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #100 le: 24 Février 2013 à 22:01 »

En tout cas je ne me demande plus pourquoi on ne fait plus débat sur ce forum, avec des âneries-raccourcis comme les tiens, pour reprendre ton expression.
Journalisée


Noxneo
Guest


Courriel
« Répondre #101 le: 24 Février 2013 à 22:19 »

Généralement un débat perd en intérêt lorsque les arguments de l'un des participants atteignent un point extrême du débat.

Je te laisse relire les posts d'Antevre, Wouf, les miens, et ensuite les tiens (et j'invites tous les lecteurs de ce topic à en faire autant); tires-en la conclusion que tu voudras :)
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #102 le: 24 Février 2013 à 23:13 »

Intervention sur la castration chimique.
J'avoue ma méconnaissance du sujet, et ton post me fait pencher dans ton sens. Si c'est laissé au choix de la personne qui la subit et qu'en plus c'est réversible (c'est vrai que c'est qu'un médoc), je trouve que c'est une belle avancée :).

L'égalité des droits, des êtres vivants, l'universalité etc. c'est une belle utopie. Crois-tu vraiment vivre dans un monde égalitaire ? Nous vivons pourtant sous ces règles, comme tu le dis.
L'égalité devant la loi est un fait, pas une utopie. Le caractère universel des droits de l'homme aussi, du moins pour les ressortissants des états signataires. Alors oui, dans les faits, il y a plein d'inégalités, et les droits de l'homme ne sont pas toujours respectés, même dans nos contrées. Mais, d'une part, je rejoins Guillaume dans le sens que ce n'est pas parce que ce système n'est pas parfait qu'il faut le rejeter en bloc (je ne dis pas que c'est ce que tu dis, c'est ce que j'ai compris), et d'autre part, je ne comprends pas vraiment où tu veux en venir. Comme l'égalité n'est qu'un utopie, certaines personnes méritent d'être déchues de leur droit à la vie et à la dignité? Ce n'est sans doute pas ce que tu as voulu dire, du coup je ne sais pas quoi te répondre.
« Dernière édition: 24 Février 2013 à 23:22 par Antevre » Journalisée

A Link
Goron
*
Offline Offline

Messages: 399



WWW Courriel
« Répondre #103 le: 24 Février 2013 à 23:49 »

Non à la peine de mort, la prison à perpétuité est une meilleur punition :ninja: !!!
Journalisée
Supersigo
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 119


You've met with a terrible fate, haven't you?


Courriel
« Répondre #104 le: 25 Février 2013 à 00:19 »

Non à la peine de mort, la prison à perpétuité est une meilleur punition :ninja: !!!

Que tu sois sérieux ou non, je trouve dommage que certaines personnes souhaitent seulement voir les criminels se faire punir le plus possible.
Journalisée
A Link
Goron
*
Offline Offline

Messages: 399



WWW Courriel
« Répondre #105 le: 25 Février 2013 à 00:27 »

Non à la peine de mort, la prison à perpétuité est une meilleur punition :ninja: !!!

Que tu sois sérieux ou non, je trouve dommage que certaines personnes souhaitent seulement voir les criminels se faire punir le plus possible.
La meilleure chose, et je crois bien que c'est Victor Hugo qui disait ça (m'enfin comme beaucoup de gens mais c'est surtout lui que j'ai retenu !), c'est que bon déjà la peine de mort, ça forcément ce n'est pas du tout une solution, ça c'est OUT d'office, mais il disait qu'il fallait "corriger" les personnes, non les punir, et c'est ce que je pense aussi, et pour moi, se prendre le plus tôt possible pour "prévenir" et "corriger", donc "prendre le mal à la racine" c'est ce qu'il faut faire pour améliorer les choses.

M'enfin après, désolé mais, y a des cas qui ne sont pas récupérables, il faut être réaliste, il y a des personnes qui ont commis des actes impardonnables et beaucoup de ces personnes ne sont pas "récupérables", du moins il faut forcément les "punir" d'une façon ou d'une autre, mais le mieux serait de le faire en les rendant, au moins, utile à la société !
Et pas juste en les enfermant simplement en cellule, la ils nous coûtent de l'argent, ils ne sont utiles à rien, ils peuvent mettre fin à leur vie (les tentatives de suicides sont importantes et constamment en croissance) ou nuire aux autres détenues, donc pour ma part c'est pas une solution en soi.

Voila j'ai largement explicité mon avis, happy x) ?
« Dernière édition: 25 Février 2013 à 00:32 par A Link » Journalisée
Morwenn
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 266


And so what?


WWW Courriel
« Répondre #106 le: 25 Février 2013 à 00:32 »

Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #107 le: 25 Février 2013 à 08:00 »

L'égalité des droits, des êtres vivants, l'universalité etc. c'est une belle utopie. Crois-tu vraiment vivre dans un monde égalitaire ? Nous vivons pourtant sous ces règles, comme tu le dis.
L'égalité devant la loi est un fait, pas une utopie. Le caractère universel des droits de l'homme aussi, du moins pour les ressortissants des états signataires. Alors oui, dans les faits, il y a plein d'inégalités, et les droits de l'homme ne sont pas toujours respectés, même dans nos contrées. Mais, d'une part, je rejoins Guillaume dans le sens que ce n'est pas parce que ce système n'est pas parfait qu'il faut le rejeter en bloc (je ne dis pas que c'est ce que tu dis, c'est ce que j'ai compris), et d'autre part, je ne comprends pas vraiment où tu veux en venir. Comme l'égalité n'est qu'un utopie, certaines personnes méritent d'être déchues de leur droit à la vie et à la dignité? Ce n'est sans doute pas ce que tu as voulu dire, du coup je ne sais pas quoi te répondre.
Ma phrase voulait simplement dire que ce sont des faits : nous vivons sous des règles d'égalité, mais la réalité est hélas (ça va peut-être ôter à certains l'envie de me faire passer pour une extrémiste...) toute autre.

C'est peut-être du pessimisme de ma part de penser qu'on n'arrivera jamais à une totale égalité, mais je pense malheureusement que c'est dans la nature de l'homme d'imposer une hiérarchie.

Ce sont pour moi des faits encore et toujours vérifiés, pas une envie d'extrémisme, pas une envie de rejet, pas une envie de rabaisser la nature humaine.

Je réitère, Guillaume, tu as détourné mes propos, comme d'habitude, de la façon qui t'arrangeait, c'est vraiment pénible.

La castration chimique me fait sourire : le problème des récidivistes tient de la psychologie, pas de l'hormone (d'aucuns diront que sans hormone, pas d'action physique, c'est à mon sens plus compliqué et moins terre à terre que cela). Quand on sait qu'il est très difficile de traiter des psychotiques avec les médicaments que nous avons à disposition (et qui ont déjà un large panel d'action...).
T'as beau vouloir couper monsieur kiki, la pulsion mentale reste là. Et le viol n'est pas seulement avec monsieur kiki... Pour illustrer l'exemple des violeurs.
Journalisée


Teji
Héros
*
Offline Offline

Messages: 6 720


Dessinateur Dingue


WWW Courriel
« Répondre #108 le: 25 Février 2013 à 08:34 »

Je suis assez pour la peine de mort, ne serait-ce parce qu'elle fait peur.
La prison est banalisée, les voyous et criminels ne sont plus impressionnables... Alors ce procédé certes horrible serait une solution de dissuasion sans doute plus efficace à mon avis.
Journalisée

Signé : Un mec relou
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #109 le: 25 Février 2013 à 12:13 »

M'enfin après, désolé mais, y a des cas qui ne sont pas récupérables, il faut être réaliste, il y a des personnes qui ont commis des actes impardonnables et beaucoup de ces personnes ne sont pas "récupérables", du moins il faut forcément les "punir" d'une façon ou d'une autre, mais le mieux serait de le faire en les rendant, au moins, utile à la société !
Et pas juste en les enfermant simplement en cellule, la ils nous coûtent de l'argent, ils ne sont utiles à rien, ils peuvent mettre fin à leur vie (les tentatives de suicides sont importantes et constamment en croissance) ou nuire aux autres détenues, donc pour ma part c'est pas une solution en soi.

Voila j'ai largement explicité mon avis, happy x) ?
Aye! (feinte de merde que personne va comprendre, c'pas grave x) )

Blague à part, il y a ici un basculement de sens extrêmement dangereux que beaucoup de personnes font. "Impardonnable", "punition", ce sont des termes qui n'ont rien à voir avec la réclusion criminelle. Déjà, premièrement, ce n'est pas la population qui condamne les gens, mais l'état, et la différence est de taille, vu qu'il s'agit d'une façon de faire respecter l'ordre public, non de venger qui que ce soit ou d'inclure quelque valeur morale que ce soit. Ensuite, les condamnations ne visent pas les criminels, mais les actes qu'ils commettent, ce qui implique que la notion de pardon n'a pas sa place. Le seul critère qui entre en ligne de compte pour la libération conditionnelle, c'est la capacité du prisonnier à réintégrer la collectivité sans risque de récidive.

Toutefois, je suis d'accord avec toi concernant les peines de travail, à mon sens c'est une des meilleures façons pour qu'un condamné garde le contact avec la réalité et se rende utile à la collectivité. Parce que loger, nourrir et blanchir des criminels pour qu'ils prennent contact avec d'autres criminels et passent leurs journées à glander, ça n'aide personne, pas même eux-mêmes.

Ma phrase voulait simplement dire que ce sont des faits : nous vivons sous des règles d'égalité, mais la réalité est hélas (ça va peut-être ôter à certains l'envie de me faire passer pour une extrémiste...) toute autre.

C'est peut-être du pessimisme de ma part de penser qu'on n'arrivera jamais à une totale égalité, mais je pense malheureusement que c'est dans la nature de l'homme d'imposer une hiérarchie.

Ce sont pour moi des faits encore et toujours vérifiés, pas une envie d'extrémisme, pas une envie de rejet, pas une envie de rabaisser la nature humaine.
C'est ton opinion, je la respecte en tant que telle, mais je ne peux pas dire que ça ne me choque pas quelque part. Le même discours tenu par un Chinois, un Sud-Américain ou un Africain, par exemple, me dérangerait moins. Mais dire de l'égalité que ce n'est qu'une utopie quand on a largement profité des grands principes des droits fondamentaux en tous genres, je ne peux pas être d'accord. Pour me prendre comme exemple, et seulement moi, pas ma famille, pas mes ancêtres, ni rien d'autre, je dois énormément à la société. Je suis né dans un hôpital public, les quelques interventions médicales que j'ai subies à ce moment et plus tard ont été partiellement couvertes par la mutuelle, quelques-unes des autres dépenses associées au nouveau-né ont aussi été couvertes par la mutuelle, mes parents, par ma présence, ont touché et touchent encore les allocations familiales, j'ai eu droit à l'enseignement libre et gratuit pendant 16 ans de ma vie ainsi que la couverture de pas mal de frais en tous genres, je vis dans un pays qui ajuste le salaire en fonction du coût de la vie, et je paie un minerval parfaitement ridicule par rapport à ce que l'on pratiquait dans le temps. Sans compter toutes les choses qui sont faites pour l'accès aux services publics, aux biens de première nécessité et même à tout le reste. En fait, un citoyen belge, français, européen, nord-américain peut passer des heures à détailler ce que les droits fondamentaux lui ont apporté. Si je devais raconter la vie d'un ami à moi fils d'ouvrier immigré invalide ou même simplement le début de la carrière de mes parents, la liste s'allonge encore.

Si l'égalité n'est pas réalisable, ça veut dire que nous bouffons à notre faim grâce à la naïveté des fondateurs de nos sociétés, ce qui est tout sauf moral. Encore une fois, je respecte ton avis, mais je trouverais ça moins dérangeant que tu sois extrémiste et que tu prônes le retour à une société inégalitaire. C'est une position que je trouve beaucoup plus défendable que de dire que non, il ne faut pas revenir sur les acquis, la condition humaine, tout ça, mais en fait c'est pas réaliste.

Sinon, je vois toujours pas ce que tu veux dire par rapport à la perpétuité ou la peine de mort en fait.
Je suis assez pour la peine de mort, ne serait-ce parce qu'elle fait peur.
La prison est banalisée, les voyous et criminels ne sont plus impressionnables... Alors ce procédé certes horrible serait une solution de dissuasion sans doute plus efficace à mon avis.
Faudrait étudier les statistiques, mais je suis pas convaincu que les pays et états qui pratiquent la peine de mort obtiennent vraiment des résultats de dissuasion. Par contre je te rejoins sur le fait que la prison est banalisée, on sait que des gens sont prêts à commettre des crimes juste pour être remis en prison, là où on s'occupe d'eux à leur place. Je pense que privilégier les peines de travail et les programmes de réinsertion obligatoire calmerait déjà pas mal la plupart de ceux qui font les blasés par rapport aux prisons.

Sinon pour revenir rapidement sur la castration chimique, j'ai lu que ça s'accompagnait d'un suivi psychologique et souvent d'un programme solide de "rééducation". Je crois qu'une personne qui prend le risque de voir ce qu'elle est changer du tout au tout pour ne plus être un danger pour les autres mérite qu'on lui laisse cette possibilité.

Pour terminer, la planche des Idées noires postées par Morwenn résume bien, selon moi, la contradiction qu'implique la peine de mort.
« Dernière édition: 25 Février 2013 à 12:32 par Antevre » Journalisée

Cetais
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 486


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


Courriel
« Répondre #110 le: 25 Février 2013 à 12:22 »

Ayant eu un travail scolaire au sujet de la peine de mort, je me rappelle que l'effet de peur de la peine capitale ne changeait pas grand chose, peut.être juste un 2% ou 3%. M'enfin, j'ai pas les preuves sous la main, désolé.

Sinon, j'ai pu constater que beaucoup de monde était pour la peine de mort, bien que des statistiques en disent le contraire. Surtout que plus de 80% des copies des élèves lors de la rédaction de la lettre d'opinion à propos de la peine capitale se trouvaient à être pour.
Journalisée
Wouf
Hylien
*
Offline Offline

Messages: 1 116


C'est la faim !


Courriel
« Répondre #111 le: 25 Février 2013 à 12:26 »

Intéressant de voir que vous êtes 2 à avoir réagi négativement à la castration chimique. Pourquoi?
En effet, par méconnaissance, j'avais déduit une tout autre signification. Dans ce cas, je n'y vois pas d'inconvénient, surtout si c'est réversible :)

Ce n'est sans doute pas suffisant dans tous les cas, beaucoup de facteurs entrent en jeu comme le souligne Couet, mais c'est déjà un début. Aider les criminels de manière générale à maîtriser leurs pulsions, c'est un pas vers la réinsertion. Encore est-il intéressant de s'interroger sur la cause avant de traiter les conséquences.

Couet > Certes, le monde n'est pas parfait, mais je trouve ça un peu triste de l'utiliser comme excuse pour justifier notre conduite. Avant de remettre le monde en question, il est souvent plus intéressant de commencer par s'analyser soi-même. Je ne veux pas dire par là que tu as quelque chose à te reprocher, c'est juste un conseil que j'essaie d'appliquer au quotidien :)

A Link > Content que quelqu'un ait abordé l'emprisonnement à perpétuité d'un point de vue économique et utile. La dissuasion, certes, mais tant qu'à faire, autant la rentabiliser :mrgreen:

Antevre > Je ne peux qu'approuver ^^

EDIT :
Cetais > Le pourcentage de kékés ne doit pas être loin de ce nombre :ninja:
(après, j'exagère, si c'est bien argumenté, pourquoi pas)
« Dernière édition: 25 Février 2013 à 12:29 par Wouf » Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #112 le: 25 Février 2013 à 18:00 »

Antevre > Toi oui, être humain vivant dans un pays évolué. Mais les autres... ?
Je ne parlais pas seulement de mon cas, de mon pays, de l'Europe, qui, effectivement, s'applique à pratiquer cette égalité dans la mesure du possible, mais j'étendais au monde entier... C'est peut-être ça que vous avez mal compris.
Dans le monde entier, hélas, l'égalité de la société n'est pas majoritaire... Pour moi c'est se voiler la face que de croire que le monde entier suit des principes d'égalité.

Wouf > Je n'utilise rien comme excuse, d'où ça sort ?  :huh:
Je suis plus à m'en désoler qu'à la considérer comme fatalité.
Journalisée


Noxneo
Guest


Courriel
« Répondre #113 le: 25 Février 2013 à 19:03 »

Je suis assez pour la peine de mort, ne serait-ce parce qu'elle fait peur.
La prison est banalisée, les voyous et criminels ne sont plus impressionnables... Alors ce procédé certes horrible serait une solution de dissuasion sans doute plus efficace à mon avis.

Les États-Unis ont la peine de mort dans beaucoup d'états (33 sur 50), et c'est le pays du premier monde avec le taux d'incarcération le plus élevé.
Le Japon a la peine de mort, et c'est le pays du premier monde avec le taux d'incarcération le plus faible.

Bref, peine de mort ou pas, ça ne change pas grand chose- les sources du crime sont ailleurs.
Journalisée
Morwenn
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 266


And so what?


WWW Courriel
« Répondre #114 le: 25 Février 2013 à 19:56 »

Moi j'ai toujours été contre par principe, ne serait-ce parce que l'idée même de la peine de mort me dérange. J'adopterais très bien la position d'Antevre pour me justifier car elle est en soi valable et correspond assez bien à ce que j'aime penser, même si je n'aurais probablement pas été capable de penser expliquer la chose de cette manière-là -______-

Sinon, on parle de nature humaine et tout, mais j'ai toujours trouvé que le propre de l'humain était justement de savoir s'opposer, dénaturer et remettre en question sa propre nature, tout en l'invoquant dans des débats lorsque ça peut éventuellement permettre d'appuyer ses propos^^
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #115 le: 25 Février 2013 à 21:28 »

J'adopterais très bien la position d'Antevre pour me justifier car elle est en soi valable et correspond assez bien à ce que j'aime penser, même si je n'aurais probablement pas été capable de penser expliquer la chose de cette manière-là -______-
Vu ta tournure de phrase étrange, je sais pas si je dois me sentir flatté ou insulté :mrgreen:. Sinon ben c'est en lien direct avec mes études aussi, du coup je vois/explique forcément les choses autrement, ce qui me permet d'apporter un éclairage particulier sur le débat (sans pour autant avoir forcément raison, c't'un débat d'idée avant tout :P). Je suis également assez d'accord avec Guillaume, il me semble qu'on exprime plus ou moins la même opinion.

Sinon, je suis assez d'accord avec ta dernière phrase, c'est justement quelque part ce qui nous permet de tendre avec plus ou moins de succès à la justice et tout ce qui s'ensuit. C'est qu'on est des bestioles chiantes qui passent leur temps à se monter le bourrichon avec des trucs qui n'existent même pas x).

Couet: oui, d'accord, d'ailleurs les droits de l'homme, pour ne citer qu'eux, ne s'appliquent pas à l'échelle mondiale. Enfin, oui et non, ça devient de moins en moins vrai, puisque certaines juridictions (la Cour suprême des États-Unis, quelques tribunaux internationaux et quelques cours suprêmes de certains pays) prononcent de plus en plus souvent des arrêtés concernant des faits s'étant produits sur d'autres territoires (comme une affaire où des paysans birmans étaient exploités par Total avec l'accord du gouvernement birman, ils ont été représentés par des ONG en Belgique, en France et aux États-Unis et ont réussi à se faire indemniser par Total).

Pour revenir à ton point de vue, comme quoi l'égalité à l'échelle mondiale est un projet difficilement réalisable, je le comprends, néanmoins le principe même des droits fondamentaux, c'est d'y croire, de reconnaitre leur existence (puisque ce sont des constructions purement humaines et pas des lois de la nature). Je pense donc qu'être pessimiste sur ce sujet, c'est en soi lui faire du tort (mais encore une fois, chacun son opinion).

Wouf: Hé bien moi je n'approuve pas ton approbation :angry: (loul).

Cetais: concernant ce paradoxe entre les gens qui soutiennent la peine de mort qui semblent beaucoup plus nombreux que le disent les sondages, je ressens la même chose, et je sais que si j'interroge mes connaissances, une grande partie se positionneront en sa faveur. Honnêtement, je sais pas à quoi c'est dû. En fait, je crois que beaucoup de gens n'en ont rien à foutre, et que leur réponse dépend de leur humeur et de leur interlocuteur :ninja:.
Journalisée

Supersigo
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 119


You've met with a terrible fate, haven't you?


Courriel
« Répondre #116 le: 25 Février 2013 à 23:08 »

Je suis assez pour la peine de mort, ne serait-ce parce qu'elle fait peur.
La prison est banalisée, les voyous et criminels ne sont plus impressionnables... Alors ce procédé certes horrible serait une solution de dissuasion sans doute plus efficace à mon avis.

Comme l'indique Guillaume, cela ne baisse pas nécessairement le taux de criminalité. D'ailleurs un argument que j'avais trouvé :

Quote
La peine capitale n’empêche aucun délit. Les études scientifiques n’apportent aucune preuve que la peine de mort ait réellement l’effet dissuasif qu’on lui attribue. Au Canada par exemple, le nombre d’assassinats a diminué depuis l’abolition de la peine de mort. Aux Etats-Unis, en revanche, il est plus élevé dans les Etats qui pratiquent l’exécution capitale que dans ceux qui y ont renoncé. Pour empêcher efficacement les délits, il est nécessaire d’avoir un taux élevé d’élucidation des crimes et un système judiciaire travaillant de manière équitable, rapide et conséquente.

Quote from: Cetais
Sinon, j'ai pu constater que beaucoup de monde était pour la peine de mort, bien que des statistiques en disent le contraire. Surtout que plus de 80% des copies des élèves lors de la rédaction de la lettre d'opinion à propos de la peine capitale se trouvaient à être pour.

J'ai aussi remarqué cela. Plusieurs personnes ont des opinions fondées sur peu de choses, ils se disent : « Bah c'est déjà méchant alors faut les tuer ». Mais bon c'est comme ça pour n'importe quoi. Et c'est dommage.
Journalisée
Pages: 1 2 [3] Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Topic: Peine de mort !
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 2.0.15 | SMF © 2006, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
Solarus-Games