Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
20 Novembre 2018 à 00:41

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Sujet: Le Ciné Club 0 Membres et 1 Invité sur ce sujet.
Pages: 1 ... 5 6 [7] 8 9 Imprimer
Auteur Sujet: Le Ciné Club  (Lu 67144 fois)
clem-AKA-v92ify
Subrosien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 262


Si vous me cherchez, je suis déjà dehors.


« Répondre #300 le: 05 Novembre 2011 à 18:22 »

J'en ai entendu de bonnes critiques aussi sourire
Y'a juste un soucis... Je n'aime pas Jean Dujardin :/
Ah bon, généralement on ne regarde pas un film pour ses acteurs  ahuri.
Journalisée

Révolutionnaire! Le premier membre centre-pavéiste! Ni pour, ni contre.

"Tu aura mes plumes, tu n'aura pas ma peau"


Jeux zelda possédés: Ocarina of Time (N64/GC/3DS), Majora's Mask (GC), Wind Waker (GC), Four Swords (3DS), Zelda I (GC/3DS), Adventure of Link (GC/3DS).
Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #301 le: 05 Novembre 2011 à 18:37 »

On va dire que Jean Dujardin a un visage suffisamment expressif pour entièrement mériter sa place dans ce film. Au pire, dis-toi que tu ne l'entendras pas ninja
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 230


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #302 le: 06 Novembre 2011 à 03:21 »

J'en ai entendu de bonnes critiques aussi sourire
Y'a juste un soucis... Je n'aime pas Jean Dujardin :/
Ah bon, généralement on ne regarde pas un film pour ses acteurs  ahuri.
Clairement que si. Bon, ce n'est peut-être pas une généralité, et ce n'est sans doute pas le facteur déterminant, mais il m'arrive d'être attiré par un film pour tel ou tel acteur ou actrice. C'est un des moyens pour se décider après tout. Même si ça ne fait pas tout, le casting d'un film peut donner une indication sur son potentiel. C'est une promesse comme une autre, au même titre que les bandes-annonces ou opérations de communication que l'on peut faire dessus.

Concernant The Artist, il faut que j'aille le voir. Ça a l'air d'être un très beau film, et surtout sacrément culotté. En plus, moi j'aime beaucoup Jean Dujardin. Je le trouve très à l'aise dans tout ce qu'il fait, et comme l'a dit Morwenn, ses expressions faciales sont souvent assez impressionnantes.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Noxneo
Invité
« Répondre #303 le: 06 Novembre 2011 à 05:34 »

Je ne comprends pas comment on ne peut pas aimer Dujardin, à moins d'en être resté à Brice de Nice (et encore, l'humour était bidon mais le jeu d'acteur était marrant). C'est un excellent acteur avec un registre extrêmement large et très charismatique.
Journalisée
Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #304 le: 06 Novembre 2011 à 12:04 »

Je suis consciente que c'est un très bon acteur, seulement moi je ne l'aime pas sourire Si tu veux tout savoir, je t'exlique :
Spoiler (déclic à montrer ou cacher)
T'as raison Morwenn, si on ne l'entend pas, ça devrait aller rit aux éclats
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 266


And so what?


WWW
« Répondre #305 le: 06 Novembre 2011 à 12:39 »

En fait, le seul film que j'avais vu avec lui avant était le premier OSS 117 qui reste un des films devant lesquels j'ai le plus ri. En fait, jean Dujardin a tout à fait sa place dans des films "à l'ancienne" je trouve, il a le profil de l'emploi tire la langue
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #306 le: 12 Novembre 2011 à 00:04 »

Bon, enfin vu Tintin, et je dois dire que c'est un excellent film. L'interprétation des acteurs principaux est terrible, que ce soit Tintin, Haddock ou Sakharine (mention spéciale pour l'interprétation de ce personnage et de son ancêtre par Daniel Craig, ils sont terribles), et l'ambiance est très travaillée, très proche en fait d'un autre grand maitre de la bd belge et de la ligne claire, à savoir Edgar P. Jacobs, le père de Blake et Mortimer.

Alors par contre, il faut tout de suite dire que le film est un clin d'oeil en soi à Hergé (qui fait une brève apparition d'ailleurs), mais que c'est tout une réinterprétation, le style d'Hergé est assez peu présent. Pari risqué, surtout quand on sait que les tristes sires de la fondation Hergé rôdent, mais une réussite assurément. Dommage par contre que les dialogues ne suivent pas et soient très moyens, la faute à la traduction j'imagine.

Bien sûr, l'histoire ne reprend pas vraiment celle du Secret de la Licorne, mais en soi c'est pas dérangeant. Tout comme l'univers, l'histoire a été réinterprétée, et il me tarde de voir la suite, pour savoir comment ils ont décidé d'orienter le scénario.

Dernière chose, la technique est phénoménale, la 3d du film est captivante et certains personnages (Allan par exemple) ressemblent trait pour trait à la bd tout en ayant l'air plus que réel. De même, si vous comparez votre album avec le film vous verrez que tous les personnages secondaires, jusqu'au plus insignifiant, sont les mêmes. Impressionnant.

Bref très bon film, j'avais un peu peur à la base (notamment quand j'ai vu la tête de Milou qui est en fait une réussite en fin de compte), mais il est excellent. Il ne comblera pas les attentes de ceux qui veulent voir du Hergé à l'écran, mais c'est une oeuvre magnifique, avec des tas de trouvailles au niveau de la technique, des plans, du scénario... des tas de trucs rarement vus ailleurs.
Journalisée

Cakek
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 454



WWW
« Répondre #307 le: 14 Novembre 2011 à 01:45 »

Moi j'ai vu Drive hier. Mon dieu. Ohhh mon dieu...

Un film d'action mou et vide, paradoxal non ? Et bien ils ont osé. En soi, l'histoire n'est pas forcément inintéressante, ou du moins peut se prêter sans souci à un film d'action. Mais qu'est ce que c'est mal fichu, et surtout qu'est ce que ça manque de rythme. Ce sont surtout les dialogues qui m'ont le plus marqué. Une réplique, un plan sur l'autre personnages, trois secondes d'attente, et la réponse. Et ce à chaque fois. Pour au final ne rien dire de très important de toutes façons.

Et ce ne sont pas les 3 demi scènes en bagnole (oui, car le film s'appelle quand même "Drive") ou les courts passages d'une violence inouïe, venue de nulle part, qui vont faire illusion. Quand je pense que ce film a été récompensé à Cannes, je me pose des questions.

L'erreur est de prendre ce film comme un film d'action (erreur légitime, je te l'accorde, au vu de l'affiche et de la bande-annonce). Il faut voir ce film comme une histoire d'amour impossible. Une histoire simple, sobre. Des regards, des silences, quelques mots, comme tu le dis, peu importants. Le film joue sur la retenue, pour au final sublimer les sentiments timides que l'on voit grandir entre les deux personnages à force de petits détails à première vue inutiles et chiants.

Les 3 demi scènes de bagnole et les passages d'ultra violence ne sont pas comme tu l'affirmes présents pour faire illusion, mais pour imager la personnalité du personnage principal. C'est un homme mystérieux, et surtout calme, posé et avec énormément de sang froid, comme le montre la scène d'introduction en voiture, et c'est d'ailleurs ce qui attire la demoiselle. Sauf qu'on va se rendre compte au fur et à mesure du développement de l'histoire que cet homme a priori stable ne l'est au final pas du tout et peut faire preuve d'une violence à glacer le sang, d'où les scènes violentes qui effectivement semblent sortir de nulle part. C'est cette bipolarité qui va éloigner les deux personnages et faire de leur histoire une histoire impossible.

Et enfin, par rapport au prix à Cannes, c'est le prix de la mise en scène que le film a remporté, donc au final pas grand chose à voir avec le fait qu'il puisse être ennuyeux. Ce prix est d'ailleurs selon moi mérité, rien que pour la scène dans l'ascenseur qui est sûrement un des plus grands moments de cinéma depuis 5 ans.
Journalisée

Affrontons nos destins frigides d'un optimisme obsolète
Nos yeux se referment à l'unisson sur ce même tableau de défaite.
Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 230


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #308 le: 18 Novembre 2011 à 21:43 »

Je viens d'aller voir The Artist. Qu'est-ce que c'était bien...
Il faut beaucoup de culot pour tenter un film comme ça. Et beaucoup de talent pour réussir.
Une fois le petit temps d'adaptation passé, je trouve qu'on est littéralement absorbé par le film, à tel point qu'il semble tout à fait évident d'avoir affaire à une projection muette et en noir et blanc.
Evidemment, tout le travail des acteurs repose sur leur jeu facial, leur gestuelle. A ce jeu là, Dujardin est encore excellent, de même que Bérénice Béjo qui fait également forte impression. Le film est très rythmé, on ne s'ennuie pas une seconde.
De plus, l'écriture est très intelligente. Ni trop de texte, ni trop peu. Enfin, le rapport du personnage principal à sa condition d'acteur muet et la façon dont cela influe sur la réalisation du film est très intéressante.
Bref, un chef-d'oeuvre !
« Dernière édition: 19 Novembre 2011 à 01:12 par Valoo0278 » Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 103


Chris, je t'aime :)


« Répondre #309 le: 19 Novembre 2011 à 00:33 »

Bon, vu qu'on a été le voir ensemble et que je pensais poster ici aussi... tire la langue
Eh bien oui, j'ai été voir Jean Dujardin, et j'ai été agréablement surprise sourire En fait, on en parlait tellement en bien de lui, que moi qui n'avait que des images négatives, j'étais encore plus déçue. Mais contente car là, il a été à la hauteur ! En fait, c'est sa femme que j'aime pas ninja

Et sinon Valoo, pourquoi t'as mis ton post en spoiler ? Je trouve qu'il n'y a pas besoin car ça ne dévoile pas le scénario du film clin d'oeil
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 230


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #310 le: 19 Novembre 2011 à 01:13 »

Et sinon Valoo, pourquoi t'as mis ton post en spoiler ? Je trouve qu'il n'y a pas besoin car ça ne dévoile pas le scénario du film clin d'oeil
Pas faux, je corrige. En fait je crois que c'est à cause du topic de Zelda. Je commence à prendre l'habitude de ne m'exprimer que par spoiler  tire la langue
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Vivig
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 954


Vieux meuble


WWW
« Répondre #311 le: 19 Novembre 2011 à 12:54 »

De même, pour l'avoir vu, j'ai une impression très positive à la sortie de ce film. Évidemment, le début du film dérange un peu étant donné qu'on n'est absolument pas habitué au muet et aux films dont la bande son repose exclusivement sur de la musique. Mais toutefois, bien qu'ayant ressenti de petites longueurs sur les premières scènes, on se retrouve assez vite immergé dedans. En raison de l'absence de parole, tout se fait sur le mime et la gestuelle, et cela est vraiment bien maîtrisé : le message passé est clair.

Et même avec un tel pari, on réalise qu'un tel film est capable de nous surprendre énormément, et de nous émouvoir bien plus que certains autres films conçus avec la plus haute technologie et avec les plus beaux effets spéciaux. Sans oublier évidemment des scènes qui prêtent à sourire voire à rire comme si l'on regardait un bon vieux Charlie Chaplin.

Bref, finalement je ne suis pas déçu du tout sourire
Journalisée

ZeldaForce.net
WoS, de retour, prochainement

7 Avril 2003 / 7 avril 2015  : Dodécasolarussien !
Cetais
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 486


Tes bras sont comme des brioches aux bouts pointus.


« Répondre #312 le: 27 Novembre 2011 à 03:08 »

Moi, je regarde très peu de film, sauf que j'ai vu Tekken: Blood Vengeance aujourd'hui.

Je ne connais pas vraiment l'histoire de ces jeux, mais dans le tout que j'ai vu avant de regarder le film, il semblerait que c'est une bonne adaptation, avec ses différences. J'ai beaucoup aimé la voix anglaise de Alessa (Ouais, j'ai vu la version anglaise, pas la version Japonaise) Les combats étaient bien réussi, tout comme la 3D. Pour ce qui est du scénario, il est un peu ridicule, mais ce n'était en aucun cas le but de la chose. Je recommande vraiment ce film à tous les fans de Tekken, j'ai bien aimé mes 90 minutes devant.
Journalisée
Supersigo
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 119


You've met with a terrible fate, haven't you?


« Répondre #313 le: 27 Novembre 2011 à 15:20 »

Hier, j'ai vu Transformers 3. Dans l'ensemble, c'était moins pire que ce soit à quoi je m'attendais. Certaines scènes sont meilleures que d'autres, même si à la longue, on se lasse des explosions et des combats entre autobots et Decepticons.  tire la langue Par contre, il y a une chose qui m'a beaucoup énervé : il y a un certain type d'autobots qui parle avec l'accent québécois, et ça ne colle vraiment pas avec eux. Même si le film a été doublé pour être plus compréhensible pour les québécois, les autres personnages ne parlent pas mal à ce point. Mais bon, c'est la seule chose qui m'a vraiment dérangé, sinon c'était quand même bien, si vous avez aimé les autres films de la série vous allez probablement aimer.  content (et si vous l'écoutez dans une autre version que la version québécoise ninja)
« Dernière édition: 27 Novembre 2011 à 15:22 par Supersigo » Journalisée
BenObiWan
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 380



« Répondre #314 le: 29 Novembre 2011 à 22:29 »

Attiré par les critiques super positive et des conseils d'amis, je viens d'aller voir intouchables. Franchement je vous le conseil, super film qui fait réfléchir et se marrer en même temps. Fou rire générale dans la salle toutes les deux minutes. Un vrai chef d’œuvre.
Journalisée

Citation
Ash Nazg Durbatulùk, Ash Nazg Gimbatul,
Ash Nazg Thrakatulùk agh bruzum-ishi krimpatul.
The fellowship of the Ring - J.R.R. Tolkien
iArcadia
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 818



« Répondre #315 le: 29 Novembre 2011 à 23:35 »

Attiré par les critiques super positive et des conseils d'amis, je viens d'aller voir intouchables. Franchement je vous le conseil, super film qui fait réfléchir et se marrer en même temps. Fou rire générale dans la salle toutes les deux minutes. Un vrai chef d’œuvre.

+1
Un pur chef d'oeuvre, personnellement, je trouve que ces derniers se font de plus en plus rares ! Cluzet a réellement très bien jouer son rôle, malgré sa difficulté (seulement bouger les yeux pendant toute la scène, ça ne doit pas être facile). Vous me direz, ça doit pas être facile en général de faire des rôles dans un film humoristique, les fous rires doivent être à la pelle pendant le tournage. sourire
Journalisée
Cakek
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 454



WWW
« Répondre #316 le: 29 Novembre 2011 à 23:42 »

Par contre, il y a une chose qui m'a beaucoup énervé : il y a un certain type d'autobots qui parle avec l'accent québécois, et ça ne colle vraiment pas avec eux. Même si le film a été doublé pour être plus compréhensible pour les québécois, les autres personnages ne parlent pas mal à ce point. Mais bon, c'est la seule chose qui m'a vraiment dérangé, sinon c'était quand même bien, si vous avez aimé les autres films de la série vous allez probablement aimer.  content (et si vous l'écoutez dans une autre version que la version québécoise ninja)

La VF, c'est le mal.

Attiré par les critiques super positive et des conseils d'amis, je viens d'aller voir intouchables. Franchement je vous le conseil, super film qui fait réfléchir et se marrer en même temps. Fou rire générale dans la salle toutes les deux minutes. Un vrai chef d’œuvre.

Alors pour l'humour, je suis d'accord, c'est un film vraiment drôle. En revanche, sur le fait qu'il fasse réfléchir, il faut arrêter un peu avec ça, le film se résume à deux messages : "il ne faut pas juger les méchants-banlieusards-immigrés/vieux-cons-de-riches trop vite, des fois ils sont gentils" et "il faut traiter les handicapés comme des personnes comme les autres". Niveau profondeur, on a vu mieux...
Journalisée

Affrontons nos destins frigides d'un optimisme obsolète
Nos yeux se referment à l'unisson sur ce même tableau de défaite.
BenObiWan
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 380



« Répondre #317 le: 30 Novembre 2011 à 07:13 »

Bah comparé à un film hollywoodien ou le message c'est généralement "USA USA USA" c'est déjà énorme non?
J'ai peu de personnes handicapés dans mon entourage, "juste" quelqu'un qui se déplace en béquille/fauteuil, peut être que ça m'a un peu sensibilisé au problème.
Journalisée

Citation
Ash Nazg Durbatulùk, Ash Nazg Gimbatul,
Ash Nazg Thrakatulùk agh bruzum-ishi krimpatul.
The fellowship of the Ring - J.R.R. Tolkien
binbin
Invité
« Répondre #318 le: 30 Novembre 2011 à 07:29 »

Je suis aller voir intouchable le week end dernier.
Je crois que c'est le premier film où je me suis levé en fin de séance en applaudissant.

J'ai rigolé tout au long du film et j'ai pleuré à la fin.

Un véritable chef d'oeuvre et un film Français comme on en avait pas fait depuis très longtemps.

Vous devez aller voir ce film, c'est obligatoire Mister Green
Journalisée
BenObiWan
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 380



« Répondre #319 le: 12 Décembre 2011 à 21:22 »

J'ai vu pas mal de films ces dernières semaines, rien de bien spécial. Quelques petits spoilers dans le texte. Ce n'est que mon avis et je vais sans doute faire grincer quelques dents:P
Dans l'ordre :

Contagion

mouais. C'est tourné comme un reportage, et ça surf sur toutes les vagues de peur des dernières « épidémies », principalement la grippe aviaire. La première scène est très bien tournée, et arrive à bien faire passer le message sans parole juste par des jeux de focus de caméra.
Le blogueur conspirationniste montre bien les gens qui pourraient jouer sur les peurs des gens dans un cas pareil (enfin il ne faudrait pas oublier les grands groupes pharma dans ce rôle:P)
En dehors de ça, le film montre une vision de comment la société pourrait réagir en cas d'épidémie de cette ampleur.

Les immortels

Par les producteurs de 300. Je ne suis pas un grand grand fan de 300, mais la franchement on est en est loin de 300. Je vous déconseille, à part si c'est pour voir des dieux bodybuildés affublés de casques ridicules.

Time Out

Mention spécial pour les « traducteurs » français qui ont réussi à changer le titre original « In Time » en « Time Out », ce n'est pas le premier film où je vois ça, mais c'est toujours aussi idiot.
Le concept du film est énorme, l'idée de départ est bonne, mais franchement ils l'ont exploité comme des pieds. La grande conspiration derrière le film est balancé dans les 15 premières minutes, et après c'est moyen. Je pense qu'il y avait de quoi faire un très bon truc avec l'idée, mais ils ont trop voulu en faire un film d'action. La scène de fin est juste ridicule. Le parallèle que l'on peut faire avec l'aberration du monde actuel est par contre assez intéressant. Dommage qu'ils l'aient un peu gâché.

Polisse

Celui là je ne sais pas si je peux le conseiller en fait, il est assez particulier. Tourné aussi comme un reportage et basé sur des faits réels, généralement je ne suis pas fan de ce genre de films, mais le sujet est suffisamment intéressant. Le film montre le quotidien de la brigade de protection des mineurs de façon assez crue. A coté ils ont romancé sur les vies des policiers, de façon plus ou moins heureuse.
Journalisée

Citation
Ash Nazg Durbatulùk, Ash Nazg Gimbatul,
Ash Nazg Thrakatulùk agh bruzum-ishi krimpatul.
The fellowship of the Ring - J.R.R. Tolkien
Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 230


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #320 le: 12 Décembre 2011 à 22:05 »

Time Out

Le concept du film est énorme, l'idée de départ est bonne, mais franchement ils l'ont exploité comme des pieds. La grande conspiration derrière le film est balancé dans les 15 premières minutes, et après c'est moyen. Je pense qu'il y avait de quoi faire un très bon truc avec l'idée, mais ils ont trop voulu en faire un film d'action. La scène de fin est juste ridicule. Le parallèle que l'on peut faire avec l'aberration du monde actuel est par contre assez intéressant. Dommage qu'ils l'aient un peu gâché.
Je l'ai vu la semaine dernière, et j'ai exactement le même avis que toi. L'idée de base est tout simplement géniale, et j'attendais beaucoup de l'univers dans lequel le film se déroule. En soi, je trouve qu'il peut suffire à ne pas faire regretter son déplacement au cinéma. Mais comme tu l'as dit, il y avait vraiment beaucoup mieux à faire. Dialogues bidons, doublages scandaleux, personnages peu crédibles, et scènes parfois tout à fait incohérentes. Pas mal d'éléments relevant du stéréotype du film d'action. Et c'est vraiment dommage, en effet...
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #321 le: 12 Décembre 2011 à 22:29 »

Tiens, je comptais justement remonter ce topic, et parler des derniers films relativement récents que j'ai vus^^ Je vais donc parler de Le Vilain, Public Enemies, Inglourious Basterds et Megamind. A part Megamind, aucun d'entre eux ne m'a plu, et je suis certain que moi aussi je vais faire grincer des dents...

Le Vilain

Film français qui met en scène un criminel autoproclamé machiavélique qui part chez sa mère se faire oublier un peu après son dernier casse. Celle-ci a un problème, elle a une chance plus qu'incroyable, elle réchappe à de nombreux accidents mortels régulièrement, à tel point qu'elle en a marre et finit par croire que Dieu lui en veut. Lorsqu'elle découvre quelle personne est son fils, elle croit avoir découvert pourquoi Dieu lui en veut et décide de le forcer à racheter les actes de malveillance qu'il a commis durant son enfance...

Autant le dire tout de suite, le premier défaut du film, c'est la construction, plutôt mauvaise. Censé être drôle et/ou choquant (pas encore très sûr), il n'arrive pourtant pas à captiver, le rythme est tellement mauvais qu'on passe son temps à regarder l'heure. Deuxièmement, les acteurs sont très mauvais et surjouent sans arrêt (assez courant dans le cinéma francophone, on ne doit pas avoir la même notion du bon goût et de la qualité d'un jeu d'acteur). Enfin, et c'est sans doute plus un avis personnel qu'autre chose, Les films qui présentent des choses immorales de façon gratuite et tentent d'en faire rire, ça me rend malade: non seulement ça heurte mes principes, mais ça va souvent de pair avec d'autres défauts issus directement de l'ego surdimensionné du réalisateur. Sinon l'esthétique est sympa et certaines scènes sont marrantes, faut l'admettre.

Public Enemies

Prenez un film classique de gangster et retirez absolument tous les bons côtés que vous pourrez trouver, c'est un peu le résumé de Public Enemies. C'est assez immoral, mais bon c'est un film de gangster, logique. Par contre, comme dans tout bon film de gangster il y a un total manque de rythme, à croire que tout le budget est parti en effets spéciaux et qu'on a oublié d'embaucher quelqu'un pour le montage. Johnny Depp, qui joue le rôle de John Dillinger, le héros du film, est assez peu convaincant, c'est assez triste car il lui arrive de bien jouer dans certains films quand même. Bref, soyons clair, le film est chiant, il ne s'y passe rien de spécial, il est bourré d'incohérences, la caméra à l'épaule semble une bonne idée sauf que le caméraman semble avoir la maladie de Parkinson, peu pratique. A ne regarder que si vous êtes obligé (c'est à dire enchainé à votre siège et des crochets en dessous des paupières pour vous forcer à regarder).

Inglourious Basterds

Je vais être très franc concernant ce film, je ne l'ai pas regardé en entier, je n'ai même sans doute pas regardé la moitié. Néanmoins, il repose sur la violence gratuite dans un but humoristique, et ça je ne supporte pas. Un juif qui fait exploser le crâne d'un nazi à coups de batte de base-ball, je ne trouve ça ni drôle, ni moral, ni jouissif, et encore moins artistique... très peu pour moi, merci, je passe mon tour. Néanmoins, pour être tout à fait objectif, le casting est bon, les acteurs jouent bien, la bande-son est de qualité, les images sont belles et le film est bien monté, difficile de s'ennuyer. Je reconnais donc totalement les qualités de réalisateur de Tarantino, néanmoins je pense qu'il gagnerait beaucoup à se remettre en question pour gagner en humilité et en maturité. Qu'on me traite d'inculte ou même de con, qu'on me dise que je n'ai pas compris le film ou Tarantino je m'en fiche, je ne changerai pas d'opinion sur ce point.

Megamind

Imaginez que Superman n'était pas le seul dont la planète s'est fait détruire, et qu'exactement au moment où il est envoyé vers la Terre, un autre extra-terrestre, qui prendra le nom de Megamind par après, subit le même sort. Imaginez que Superman (ou plutôt Metroman, comme se nomme le personnage dans le film) a toute la chance du monde tandis que son collègue est élevé par des forçats. Imaginez que pendant que Metroman devient le plus grand héros de la Terre, Megamind décide d'exceller dans le machiavélisme, aidé de son grand intellect. Enfin, imaginez que contre toute attente, un jour, Megamind parvient à tuer Metroman...

Une excellente surprise, je ne cache pas que j'avais un peu peur que ce soit un ratage. Mis à part que la doublure française de Megamind est vraiment bof et qu'il me semble qu'il y avait un fort problème de balance avec les musiques, j'ai beaucoup aimé, les personnages sont attachants, l'histoire intéressante (bien que franchement prévisible), la bande-son pleine de grands classiques indémodables, la modélisation fort belle même si il faut y accrocher,... vraiment un chouette film.
« Dernière édition: 16 Décembre 2011 à 02:02 par Antevre » Journalisée

Noxneo
Invité
« Répondre #322 le: 15 Décembre 2011 à 02:08 »

Citation
qu'on me dise que je n'ai pas compris le film ou Tarantino je m'en fiche, je ne changerai pas d'opinion sur ce point.
Ce qui est important c'est que tu restes ouvert d'esprit paf !

Cakek, à l'aide!
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #323 le: 15 Décembre 2011 à 03:03 »

Citation
qu'on me dise que je n'ai pas compris le film ou Tarantino je m'en fiche, je ne changerai pas d'opinion sur ce point.
Ce qui est important c'est que tu restes ouvert d'esprit paf !
Je me suis mal exprimé, j'ai déjà lu/entendu de nombreux arguments qui vont pas du tout dans mon sens, et aucun ne m'a convaincu, et beaucoup m'ont au contraire conforté dans mon opinion, il faudrait quelque chose de vraiment inédit et nouveau pour que je reconsidère ma position clin d'oeil je veux juste éviter un faux débat où l'on risque de se charcuter pour des questions de goût, alors que justement, les goûts et les couleurs... tire la langue et aussi, tant que j'y suis, pour éviter qu'on me dise que je ne parle pas en connaissance de cause, je me suis renseigné avant d'écrire mon avis, je sais ce qu'a voulu faire Tarantino, je connais pas mal de choses concernant le tournage, j'ai pris des infos sur ce que je n'ai pas vu du film (j'ai d'ailleurs vu quelques extraits qui retracent l'essentiel de l'intrigue)... J'estime être en état de formuler une opinion fondée.

Bref, pour me faire changer d'avis il en faudra beaucoup. Certes, "il y a que les imbéciles qui changent pas d'avis", mais au moins je suis un imbécile libre d'opinion ninja
Journalisée

Cakek
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 454



WWW
« Répondre #324 le: 15 Décembre 2011 à 13:23 »

Public Enemies

[...] la caméra à l'épaule semble une bonne idée sauf que le caméraman semble avoir la maladie de Parkinson, peu pratique. [...]

Ce n'est pas une "bonne idée", c'est tout simplement la façon de filmer de Michael Mann. Regarde le reste de sa filmographie, elle vaut vraiment le détour.

Inglourious Basterds

Je vais être très franc concernant ce film, je ne l'ai pas regardé en entier, je n'ai même sans doute pas regardé la moitié.

Dommage, tu es passé à côté de certaines scènes vraiment brillantes.

Néanmoins, il repose sur la violence gratuite dans un but humoristique, et ça je ne supporte pas. Un juif qui fait exploser le crâne d'un nazi à coups de batte de base-ball, je ne trouve ça ni drôle, ni moral, ni jouissif, et encore moins artistique... très peu pour moi, merci, je passe mon tour.

Ce n'est pas l'explosage de crâne qui est intéressant, c'est toute la séquence d'avant. Les répliques de Brad Pitt sont hilarantes (à condition bien entendu de regarder le film en VO). La photo est tout simplement sublime. La séquence flashback sortie de nulle part pour présenter le personnage d'Hugo Stiglitz est un bijou de montage. L'attente de la sortie du tunnel de l'Ours Juif, avec ce champ-contrechamp interminable digne d'un Sergio Leone, qui nous prépare à voir un monstre surgir pour au final faire apparaitre un homme relativement simple qui n'a de monstrueux que ce regard des plus noirs à glacer le sang, est un chef-d'oeuvre de mise en scène.

Je reconnais donc totalement les qualités de réalisateur de Tarantino, néanmoins je pense qu'il gagnerait beaucoup à se remettre en question pour gagner en humilité et en maturité.

En maturité, pas d'accord. C'est ce regard adolescent, parfois même enfantin, que Tarantino porte au cinéma qui fait la force de ses films.
En revanche, je suis assez d'accord quand tu parles d'humilité. Cela fait deux films de suite qu'on a l'impression qu'il se dit "je suis trop fort à l'écriture de dialogues, je peux me permettre de faire des scènes de trois plombes où ça blablate". Il y a de longues scènes de dialogue dans Inglourious Basterds qui se situent entre l'auto-plagiat et l'auto-parodie. C'est ce côté de Tarantino qui commence de plus en plus à m'énerver.

Qu'on me traite d'inculte ou même de con

Si ça te fait plaisir... INCULTE ! CON !

Ah c'est pas ça que tu voulais dire...?
« Dernière édition: 15 Décembre 2011 à 13:26 par Cakek » Journalisée

Affrontons nos destins frigides d'un optimisme obsolète
Nos yeux se referment à l'unisson sur ce même tableau de défaite.
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #325 le: 15 Décembre 2011 à 13:49 »

Si ça te fait plaisir... INCULTE ! CON !

Ah c'est pas ça que tu voulais dire...?
C'était mesquin ça ninja

Bah sinon oui, je reconnais que d'un point de vue qualité brute Inglourious Basterds m'a semblé très bon, de très belles répliques (même si comme toi il y a des moments où je trouve qu'il s'écoute parler un peu beaucoup et c'est énervant), des scènes marquantes, bien filmé, etc. Pour autant, le parti pris du film ne me plait pas sourire pour la maturité, je comprends ce que tu veux dire, et tu as certainement raison en un sens, mais personnellement c'est justement ce que tu décris comme un regard "adolescent, presque enfantin" qui me déplait par moments... encore une fois, les goûts et les couleurs...^^

Pour Michael Mann je jetterai un oeil, mais Public Enemies m'a vraiment déçu. Je me fais peut-être des films ( paf !), mais je me suis ennuyé tout le long et ceux qui étaient avec moi tout autant...
Journalisée

Cakek
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 454



WWW
« Répondre #326 le: 15 Décembre 2011 à 15:11 »

Pour autant, le parti pris du film ne me plait pas sourire

Moi j'aime.

Pas parce que c'est violent, et que "youpi ya des gens qui meurent, je jouis", mais parce qu'avec ce film, Tarantino fait tout haut ce que tout le monde voudrait faire tout bas (cette phrase ne veut rien dire, je l'admets, mais vous voyez quand même ce que je veux dire) : on a beau se dire "non, moi je ne suis pas comme ça, ce serait me rabaisser à son niveau, je suis contre la torture et la peine de mort, et en plus je suis végétarien", il y a toujours une petite part de nous qui, quand elle voit un nazi souffrir, se dit qu'il n'a que ce qu'il mérite. J'en prends pour preuve cette espèce de plaisir coupable que l'on ressent quand, à la fin,
Spoiler (déclic à montrer ou cacher)

De plus, le film se permet de tourner le nazisme en ridicule, le démythifiant ainsi et nous donnant l'occasion d'enfin tourner la page, de ne plus avoir peur de ce vilain monstre qu'on imagine encore caché sous le lit ; oui, c'était horrible, mais arrêtons de le déshumaniser et de trop le respecter, humanisons le pour enfin assumer cette partie de notre histoire sans nous en sentir encore responsables.

Alors peut-être est-ce gratuit, mais c'est en tout cas très audacieux.
« Dernière édition: 15 Décembre 2011 à 15:13 par Cakek » Journalisée

Affrontons nos destins frigides d'un optimisme obsolète
Nos yeux se referment à l'unisson sur ce même tableau de défaite.
Wouf
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116


C'est la faim !


« Répondre #327 le: 15 Décembre 2011 à 16:01 »

il y a toujours une petite part de nous qui, quand elle voit un nazi souffrir, se dit qu'il n'a que ce qu'il mérite.
Désolé, mais ce n'est absolument pas mon cas.
Je ne comprends pas ce besoin, semble-t-il humain, de punir, châtier et de vengeance malsaine pfff
Qu'on se laisse dépasser par sa colère au moment des faits, je peux le comprendre. Ensuite, viens la raison.

J'espère que c'est ce qui ressort dans le film, non une haine du lendemain.

A plus faible échelle, c'est ce besoin d'envoyer des piques lors d'une conversation, suite à une blessure quelconque, qui m'insupporte au plus haut point. Le passé, c'est le passé. On l'analyse, on en tire des leçons, mais on ne le ressuscite pas à chaque repas! Sauf éventuellement pour rappeler de bons souvenirs, ou toute autre chose positive (avec modération).
C'est ce qui fait la distinction entre les personnes âgées que je respecte et celles que j'ai envie d'éventrer.

En ce qui me concerne, la vraie force, c'est pouvoir transformer sa haine en énergie constructive, et non la cultiver. Il en va de même pour la douleur.

Pour le reste du message, à première vue, je plussoie ce que tu as dit content
Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #328 le: 15 Décembre 2011 à 23:56 »

...
Ouaip, je peux tout à fait comprendre ce que tu dis, mais on ne sera pas d'accord sur ces points clin d'oeil on pourrait discuter pendant des heures (un mérite qu'il faut reconnaitre à propos de ce film d'ailleurs, si ça continue comme ça je risque de l'apprécier ninja), mais je vais juste évoquer les points qui me tiennent à coeur et répondre à ce que tu as mis en évidence^^

Pour ce qui est d'exorciser les événements de la Seconde Guerre Mondiale, c'est un grand point de désaccord entre moi et beaucoup de monde, c'est que je ne pense pas qu'il faille tourner la page (même si ça me gonfle souverainement les milliers de documentaires sur la WWII). Je m'explique:

-de nombreux philosophes se sont penchés sur la question, et un des constats qui ressort très souvent, c'est que le mal commis ne l'était pas par volonté de faire souffrir mais simplement par le refus de se distinguer de la masse, de devenir un héros avec tout ce que ça contient de responsabilité, de tension morale et psychologique, de doute constant, de solitude;

-un autre élément, c'est le déplacement des notions de bien et de mal: la question n'était plus de savoir si ce qu'on faisait était bien ou mal, mais si on le faisait bien ou mal, c'est d'ailleurs un trait important des cultures germaniques qui se traduit par un perfectionnisme exacerbé. Fusiller des Juifs, c'est mal, car c'est un gaspillage de temps, d'énergie et d'argent incroyable. Des centaines de bureaucrates se sont accomplis dans leur boulot en cherchant à toujours optimiser la chaine, de façon à déporter et à tuer efficacement. Un cas très célèbre est apparu au procès de Nuremberg, et a été longuement étudié par une journaliste dont j'ai oublié le nom (Je suis quasi sûr qu'il s'agissait d'Hannah Arendt). Bref, ce que ça montre c'est que ce mal nous guette à chaque coin de rue, il suffit de voir les réactions qu'a suscitée la tuerie de Liège chez des gens habituellement raisonnables qui ont tenu des discours qui auraient terrifié les plus grands ténors d'extrême droite... Non, le monstre est toujours dans le placard, si il y a bien un sujet qu'on ne peut pas tourner en dérision, pour moi, c'est celui-là.

Ensuite, quel que soit le but recherché, ce que le film nous montre (et glorifie d'une certaine façon, même si on pourrait discuter là-dessus), ce n'est ni plus ni moins que du terrorisme, et d'une forme particulièrement cruelle. C'est le but avoué des Basterds, buter le plus de nazis possible et leur foutre la plus grande trouille possible. On ne peut pas être amusé par ce film et révolté contre les attentats du 11 septembre, car il s'agit de la même chose. Oui, les Basterds ne s'en prennent pas à des innocents, encore heureux. Mais les uniformes nazis leur suffisent pour considérer comme coupables, comme le fait de vivre en Amérique a suffi aux terroristes du 11 septembre pour considérer les gens qu'ils ont tués comme coupables, ou, au mieux, pour considérer leur mort comme un mal nécessaire pour atteindre leur but. Les critères sont différents, l'acte et la volonté sont identiques.

Alors oui, Tarantino fait ce que tout le monde pense tout bas (même si c'est pas tout à fait vrai, ça fait quand même des années que des jeux, des films et des comics mettent en scène l'exécution de nazis à outrance, certes pas avec le même luxe de cruauté mais quand même), c'est certain. Mais ma pensée n'est pas motivée par une quelconque morale supérieure et éthérée (*trémolos dans la voix* "je ne dois pas faire aux autres ce que je n'aimerais pas qu'on me faaaasse!" "aime ton prochain comme toi-mêêêême!" "nous sommes tous égauuuuux!" "in vino veritaaaas!" me demande pas pourquoi j'avais envie de caser la dernière quelque part depuis le début de la semaine ninja) mais par des raisons bien plus concrètes, comme mon inquiétude devant une banalisation galopante de la violence gratuite et ce que ça engendre, au quotidien (les gens qui perdent toute sensibilité de quelque sorte que ce soit par exemple) comme de façon plus anecdotique (en trois ans, ça fait la deuxième tuerie d'importance en Belgique, et toutes deux sont malsaines et manifestement issues de personnes qui ont toujours vu utiliser des armes de façons horribles dans les médias et qui, poussées dans leurs derniers retranchements, décident de partir en beauté, c'est à dire en brisant les tabous et en passant à l'acte).

Je m'arrête là pour l'instant, je développerai encore éventuellement d'autres trucs plus tard (si j'ai pas découragé ceux qui suivaient le débat ninja), mais j'aimerais conclure rapidement en rappelant très simplement ma position: oui, les qualités de réalisateur de Tarantino s'expriment bien dans ce film, même ses qualités de scénariste, mais pour diverses raisons dont celles que j'ai évoquées je ne peux souscrire au thème. Je précise que je ne me définirais certainement pas comme un bien-pensant, ceux qui ont déjà lu certains de mes écrits savent à quel point je peux être malsain quand l'envie m'en prend d'ailleurs, mais il y a des barrières que je me refuse à passer - et elles sont pourtant très loin.
« Dernière édition: 16 Décembre 2011 à 01:58 par Antevre » Journalisée

Cakek
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 454



WWW
« Répondre #329 le: 16 Décembre 2011 à 21:49 »

Ensuite, quel que soit le but recherché, ce que le film nous montre (et glorifie d'une certaine façon, même si on pourrait discuter là-dessus), ce n'est ni plus ni moins que du terrorisme, et d'une forme particulièrement cruelle. C'est le but avoué des Basterds, buter le plus de nazis possible et leur foutre la plus grande trouille possible. On ne peut pas être amusé par ce film et révolté contre les attentats du 11 septembre, car il s'agit de la même chose. Oui, les Basterds ne s'en prennent pas à des innocents, encore heureux. Mais les uniformes nazis leur suffisent pour considérer comme coupables, comme le fait de vivre en Amérique a suffi aux terroristes du 11 septembre pour considérer les gens qu'ils ont tués comme coupables, ou, au mieux, pour considérer leur mort comme un mal nécessaire pour atteindre leur but. Les critères sont différents, l'acte et la volonté sont identiques.

Quelle est la seule et unique différence entre des résistants et des terroristes ?
Les résistants ont gagné la guerre. S'ils l'avaient perdue, ils seraient restés des terroristes.
Les terroristes sont tous les méchants de quelqu'un et les gentils de quelqu'un d'autre. Des milliers de civils irakiens sont morts à cause de l'invasion de leur pays par les Etats-Unis. Alors nous, on se dit "ohlala, c'est pas très sympathique, tout de même", avant de se reconcentrer sur son plat de pâtes. Par contre, quand des Américains meurent dans un attentant, c'est horrible, c'est le pire crime contre l'humanité de tous les temps, et on se dit que, tiens, si on faisait une minute de silence tous les ans pour se rappeler de cet évènement ? Alors c'est plutôt compréhensible, le 11 septembre était une attaque contre la culture occidentale, et étant donné qu'en tant qu'Européens, on en fait partie, on se sent menacé, et on se dit "hé ho, allez vous faire enculer, elle est très bien ma culture occidentale, merde !". Mais c'est bien la preuve que nous prenons tous parti en temps de guerre. Et c'est la raison pour laquelle nous sommes révoltés par le 11 septembre tout en étant fiers de ce que les résistants ont fait durant la seconde guerre mondiale.

Alors oui, je suis révolté contre les attentats du 11 septembre. Et oui, ça me fait rigoler de voir des nazis se faire dégommer dans un film (c'est du cinéma, hein). Parce que moi, la violence gratuite dans les films, ben ça me fait rire. Ce qui me permet d'enchainer avec la suite :

...des raisons bien plus concrètes, comme mon inquiétude devant une banalisation galopante de la violence gratuite et ce que ça engendre, au quotidien (les gens qui perdent toute sensibilité de quelque sorte que ce soit par exemple) comme de façon plus anecdotique (en trois ans, ça fait la deuxième tuerie d'importance en Belgique, et toutes deux sont malsaines et manifestement issues de personnes qui ont toujours vu utiliser des armes de façons horribles dans les médias et qui, poussées dans leurs derniers retranchements, décident de partir en beauté, c'est à dire en brisant les tabous et en passant à l'acte).

Ce que tu dis reviens à dire que les jeux video rendent les gens fous et que Marilyn Manson rend les gens satanistes. Et ça, faux.
Journalisée

Affrontons nos destins frigides d'un optimisme obsolète
Nos yeux se referment à l'unisson sur ce même tableau de défaite.
Noxneo
Invité
« Répondre #330 le: 17 Décembre 2011 à 02:16 »

Je ne m'embête plus à taper des pavés parce que mon temps a de meilleurs usages, mais je tiens à souligner que je plussoie entièrement Cakek sur ses derniers posts.

Et personnellement, pour avoir un grand père qui a été dans la résistance française pendant la guerre, et ben je trouve IB très cathartique, et que c'est quelque chose dont on a besoin mais que peu de gens ont fait parce que c'est devenu un sujet tabou.
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #331 le: 17 Décembre 2011 à 03:47 »


Quelle est la seule et unique différence entre des résistants et des terroristes ?
Les résistants ont gagné la guerre. S'ils l'avaient perdue, ils seraient restés des terroristes.
Les terroristes sont tous les méchants de quelqu'un et les gentils de quelqu'un d'autre. Des milliers de civils irakiens sont morts à cause de l'invasion de leur pays par les Etats-Unis. Alors nous, on se dit "ohlala, c'est pas très sympathique, tout de même", avant de se reconcentrer sur son plat de pâtes. Par contre, quand des Américains meurent dans un attentant, c'est horrible, c'est le pire crime contre l'humanité de tous les temps, et on se dit que, tiens, si on faisait une minute de silence tous les ans pour se rappeler de cet évènement ? Alors c'est plutôt compréhensible, le 11 septembre était une attaque contre la culture occidentale, et étant donné qu'en tant qu'Européens, on en fait partie, on se sent menacé, et on se dit "hé ho, allez vous faire enculer, elle est très bien ma culture occidentale, merde !". Mais c'est bien la preuve que nous prenons tous parti en temps de guerre. Et c'est la raison pour laquelle nous sommes révoltés par le 11 septembre tout en étant fiers de ce que les résistants ont fait durant la seconde guerre mondiale.
Premièrement, la culture occidentale je m'en fiche comme de mes premières couches, j'aurais même tendance à ne pas vraiment l'apprécier, du fait de sa profonde hypocrisie et du nationalisme que ça engendre, je n'attends que le jour où les gens se rendront enfin compte que ces mots sont vides de sens, donc non je ne prends certainement pas parti pour un camp ou pour l'autre, et je ne l'ai jamais fait, ce qui m'a d'ailleurs valu pas mal d'inimitiés jusqu'à présent. Deuxièmement, j'ai choisi le 11 septembre comme exemple car c'est celui qui a le plus de visibilité médiatique, ce qui ne veut pas dire qu'il est le seul, ni que seul Al Qaïda utilise ce genre de techniques, ni que le monde occidental dans sa globalité ainsi que dans ses représentants pris indépendamment n'a jamais fait et ne fera jamais ça. Moi, à chaque fois que j'entends parler de morts inutiles, quel que soit le camp, ça me fait mal, c'est comme ça, car mon camp à moi, c'est celui des gens qui souffrent injustement (ça parait pompeux, mais c'est pas de l'altruisme, ça n'existe pas l'altruisme). Quant à la notion de terrorisme, à ma connaissance (mais je peux me tromper) ce n'était pas le but premier de la Résistance organisée. Ils visaient plutôt le sabotage stratégique il me semble, ce qui n'est pas le cas des IG. Donc j'insiste, ce qui est mis en scène c'est du terrorisme et c'est une pratique qui me répugne, quel que soit le camp ou l'idéologie défendus.

Ce que tu dis reviens à dire que les jeux video rendent les gens fous et que Marilyn Manson rend les gens satanistes. Et ça, faux.
Nope, ça c'est un raccourci. Ce que je dis, c'est que dans des cultures où la violence est censée être marginale voire proscrite, la surenchère de violence, a fortiori lorsqu'elle est gratuite, est un non-sens. Il n'y a pas d'un côté les gens qui naissent avec le destin de devenir des tueurs et de l'autre les gens normaux. Le background culturel est déterminant dans l'évolution d'une société et des individus qui la composent, et le fait que de plus en plus de productions culturelles et médiatiques envoient valdinguer les valeurs morales les plus fondamentales ne saurait être bénéfique. Je ne parle pas de la violence en soi, la surenchère de violence c'est juste un peu écoeurant à la longue, mais certains types de jeux vidéo, de films et d'autres productions culturelles (j'insiste sur le "certains", c'est important)  sont amorales, ou promeuvent une morale pernicieuse, primitive et violente. De nombreuses personnes  sont fragiles en ce qui concerne leur personnalité (que ce soient simplement des personnes encore en train de se construire, comme des enfants, des adolescents, ou des personnes à la psyché fragile, de naissance ou à cause d'événements survenus durant leur vie), c'est un fait. Le problème en soi n'est pas le film dont j'ai bien assez reconnu les qualités sur tous les plans, c'est le fait qu'il soit passé à une heure où tout le monde regarde la télé, en ce compris des enfants et toutes sortes de personnes, qui ne deviendront pas nécessairement des tueurs fous mais qui évolueront sans repère d'aucune sorte (il y a bien les parents, mais vu que beaucoup d'adolescents grandissent en s'opposant à leurs parents... Quant aux professeurs, ils sont traités avec le plus profond mépris), ou alors avec une morale douteuse ou archaïque et simpliste, comme la loi du talion ou la loi du plus fort. Et non, je ne crois pas que ce soit une vue simpliste des choses, mais si j'ai oublié d'autres éléments déterminants dans la construction de la personnalité je serais heureux de les connaitre, je suis toujours ouvert à l'apprentissage et à l'avis des autres content

M'enfin bon, on pourrait continuer comme ça pendant des années et continuer à trouver des arguments, c'est pas pour rien que le débat existe depuis l'Antiquité tire la langue
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 230


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #332 le: 21 Décembre 2011 à 22:34 »

Je viens d'aller voir Le Chat Potté, et je ne suis vraiment pas déçu.

Je trouve tout d'abord que ce petit spin-off sur Le Chat était vraiment la meilleure chose à faire, afin de pouvoir proposer de nouveau un film avec l'univers et la touche Shrek, sans pour autant lasser le spectateur avec une nouvelle aventure de l'ogre vert, déjà apparu quatre fois sur nos écrans.
L'humour et les références sont toujours omniprésents, les nouveaux protagonistes ont de la personnalité, et l'histoire est plutôt plaisante.
En plus, la réalisation est vraiment au top ! Un très bon moment.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 230


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #333 le: 06 Février 2012 à 01:03 »

Hors de question de courir par un temps pareil, je suis donc allé au cinéma cet après-midi. Pour y voir le deuxième épisode de Sherlock Holmes.

D'un point de vue purement technique, "Sherlock Holmes 2" est une franche réussite. Réalisation extrêmement soignée, scènes d'action au style bien particulier, ambiance immersive : tout semble acquis à la cause de l'esthétique.
Ce deuxième épisode a bien retenu ce qui a fait la particularité et le succès du premier volet. Malheureusement, ce que le film gagne en action, il le perd en Holmes. Oui, les scènes de bagarre, d'action sont très bien réalisées. Simplement, on aurait aimé voir le célèbre détective britannique plus mis en valeur pour son intellect, son esprit de déduction, son flair. Et ces passages sont bien trop rares.
On se consolera tout de même avec les quelques scènes très réussies où Sherlock Holmes démêle avec brio toutes les ficelles d'une intrigue qui n'est cependant pas toujours très claire.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #334 le: 17 Février 2012 à 23:57 »

Un film qu'il faut absolument que je voie, Sherlock Holmes 2^^ J'ai vraiment bien aimé la façon qu'ils ont eu de revisiter le héros, finalement beaucoup plus proche de l'oeuvre originale que ce qu'on voit d'habitude, un héros impulsif, qui ne rechigne pas forcément à la bagarre (tout comme Watson, qui comme on l'oublie souvent est quand même un ancien militaire décoré et assez jeune, son seul problème étant qu'il boite), qui a un sens de la morale qui lui est propre,... bref, Sherlock Holmes, un des héros les plus charismatiques jamais créés^^

Bon sinon j'ai vu Star Wars Episode I ... IN 3D! Et j'ai bien aimé, je trouve que cette fois, la 3d a trouvé un réel intérêt. Malgré quelques problèmes inévitables (personnages humains parfois un peu "plats", de rares moments où tout est un peu trop flou... mais ça reste anecdotique). Le film est sublimé, et c'est respectueux du travail accompli ainsi que du téléspectateur. Plutôt que d'essayer d'en mettre plein les mirettes avec des tas de trucs qui sortent de l'écran, ils ont eu la bonne idée de travailler plus sur la profondeur, et chaque plan, chaque personnage , chaque élément du décor a été traité indépendamment, ce qui donne presque l'impression que l'action se joue devant soi. Certains éléments en sortent réellement grandis, notamment les droïdes (en particulier les droïdekas, si je me souviens c'est comme ça qu'ils l'écrivent x) ), les gungans (qui étaient parfois franchement ridicules, ça va déjà mieux) et, de manière générale, toutes les créatures non-humaines, certains environnements (Tatooine et Coruscant par exemple, la course de modules est d'ailleurs bien sympa). Et puis, surtout, ce qu'apporte la 3d, c'est qu'on prête vraiment beaucoup plus attention à tout ce qu'il se passe à l'écran, car dans les Star Wars il se passe toujours plein de choses, et ils ont vraiment travaillé sur tout dans cette version 3d, ce qui fait que j'ai même réussi à déceler des détails auxquels je n'avais jamais prêté attention auparavant.

Bref, pour moi c'est une réussite, ça en met plein les yeux et ça souligne réellement le travail d'écriture sur le film ainsi que les efforts des divers intervenants, acteurs, chargés des effets spéciaux,... et je n'ai pas eu l'impression de "3d bling bling" qui accompagne certains films.
Journalisée

Zaki
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 088



« Répondre #335 le: 28 Février 2012 à 17:29 »

Sherlock Holmes 2.
J'avais bien aimé le premier mais là le second le dépasse sur tous les points. Pour bien profiter du film il faut avoir de préférence vu le premier histoire de connaître la personnalité des personnages qui reviennent parce qu'il n'y a pas de "rappel" on va dire, l'histoire commence directement.
Journalisée
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 970


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


« Répondre #336 le: 28 Février 2012 à 19:31 »

Sherlock Holmes 2.
J'avais bien aimé le premier mais là le second le dépasse sur tous les points. Pour bien profiter du film il faut avoir de préférence vu le premier histoire de connaître la personnalité des personnages qui reviennent parce qu'il n'y a pas de "rappel" on va dire, l'histoire commence directement.

Même sentiment que Zaki cette suite complète parfaitement bien le premier film et reste un très bon divertissement.

Un regret minime pour moi toutefois :

Je n'ai jamais pu supporter cette manie que le réalisateur à de faire le personnage de Sherlock Holmes perçoive une scène avant que celle_ci se déroule.Je n'y vois aucun intérêt je trouve ça lassant à force.

Maintenant pour poursuivre dans la foulée je souhaitais parler brièvement d'un autre film

Ghost Rider 2


J'ai trouvé ce film super........Pourri

Franchement ça n'a rien à voir avec le premier.

Le scénario :

Vraiment fade,le personnage du Ghost Rider tourné en dérision totale notamment à cause d' un effort maladroit de mettre une pointe d'humour à deux balle.La quête qu'il entreprenant est stéréotypée,le concept : "le diable doit changer d'enveloppe et doit rechercher un enfant pour s'incarner dans son corps".C'est du réchauffé à souhait.Et je ne cite là que les grandes lignes pour pas en dire plus

De plus la scène du flash back sur la signature du contrat qui a fait du héros un Ghost Rider à été entièrement refaite.....Mais enfin POURQUOI ??? Cette scène n'a limite même pas besoin d'être intégrée car à moins de ne pas avoir vu le premier film on sait tous le pourquoi du comment.

Les Acteurs :

La présence de bons acteurs tel que Christophe Lambert ou encore Anthony Stewart head (Giles dans Buffy contre les vampires) dans le rôle de personnages autant éphémères qu'inutiles viennent ajouter à ce film un sentiment de bâclé.
Quand à Nicolas Cage sa prestation dans se film est assez décevante mais bon en même temps c'est pas vraiment l'acteur que j'aurai choisi pour interpréter le rôle du Ghost Rider

En fin le personnage du Diable (assez charismatique dans le premier film) à lui aussi été remplacé .Là où dans le premier film L'acteur donnait un sentiment bien travaillé de stature due à son titre et d'un coté démoniaque malicieux.Autant là on se retrouve avec un Diable grincheux et antipathique qui franchement n'a plus l'air d'être dans le coup du tout.

Je vais m'arrêter là sur ce film mais vraiment c'est une vrai déception en ce qui me concerne.

Je serais ravis d'avoir l'avis d'autres personne à ce sujet.







« Dernière édition: 28 Février 2012 à 19:35 par angenoir37 » Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #337 le: 17 Mai 2012 à 23:59 »

Vu The Avengers, et franchement je trouve que c'est une belle réussite. Pourtant j'avais peur que ce soit pas le cas, mais les acteurs jouent bien, l'intrigue casse pas trois pattes à un canard mais c'est pas grave, la dynamique des personnages est bien pensée, les scènes d'action sont cool, il y a de l'humour, des chouettes tirades...

Les films Marvel de ces dernières années sont bien réussis content Vivement le 2, et puis Iron Man 3 aussi...
Journalisée

iArcadia
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 4 818



« Répondre #338 le: 18 Mai 2012 à 00:09 »

il y a de l'humour
Je crois que j'ai juste surkiffé Hulk dans ce film. rit aux éclats
Iron Man est pas trop mal dans le genre aussi. content
Journalisée
Wouf
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 116


C'est la faim !


« Répondre #339 le: 18 Mai 2012 à 03:35 »

J'avoue, on m'a invité le voir vendredi passé et je me suis bien marré tire la langue
Je ne connaissais pas Iron Man, mais je regarderais bien ses films après les exams ^^
« Dernière édition: 18 Mai 2012 à 03:38 par Wouf » Journalisée

Marre des pavés ? Marchez dans la boue!
ハハ、あなたは私の罠に落ちた!
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #340 le: 18 Mai 2012 à 07:38 »

Hulk est simplement génial, surtout pour une certaine scène rit aux éclats
Iron Man est excellent, j'ai découvert Robert Downey Jr dans Sherlock Holmes et Iron Man et j'aime tout simplement son jeu d'acteur et la dimension qu'il donne à ses personnages.
Journalisée


BenObiWan
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 380



« Répondre #341 le: 18 Mai 2012 à 10:45 »

Tout pareil que Couet !  rit aux éclats
Omg Hulk vs Loki quoi, on a tous envie de faire pareil !

Une information que j'ai lu dans un journal gratuit : ils ont coupé le film pour qu'il ne soit pas trop long, la version dvd aura 45 minutes de scènes en plus oh ! J'ai un peu peur que cela dénature le film tellement c'est énorme comme durée, enfin on verra bien.
Journalisée

Citation
Ash Nazg Durbatulùk, Ash Nazg Gimbatul,
Ash Nazg Thrakatulùk agh bruzum-ishi krimpatul.
The fellowship of the Ring - J.R.R. Tolkien
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #342 le: 18 Mai 2012 à 11:55 »

J'avoue que Hulk est vraiment excellent, alors que les adaptations en film étaient pour moi souvent ratées avec ce personnage. Là, l'acteur joue vraiment bien, le personnage est bien dépeint, et puis en effet, Hulk vs Loki... Enorme!

De manière générale, j'aime assez la façon dont Thor (et son frère bien sûr) et Captain America se font... "chambrer" par les autres ninja Un petit uppercut amical par ci, un tabassage en règle par là... Qu'est-ce que ça fait du bien de les voir se prendre des raclées Mister Green.

Sinon les 45 minutes en plus... Espérons que ce soit du bon content
« Dernière édition: 18 Mai 2012 à 11:57 par Antevre » Journalisée

Helmasaur
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 811



WWW
« Répondre #343 le: 18 Mai 2012 à 23:21 »

Vous pensez que le film sera toujours dans les plus grands cinéma de France vers fin Juin ?
Journalisée

BenObiWan
Ancien
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 380



« Répondre #344 le: 20 Mai 2012 à 15:11 »

Plus d'un mois et demi après c'est tendu quand même. Eventuellement sans la 3D mais je ne parierai pas dessus.
Journalisée

Citation
Ash Nazg Durbatulùk, Ash Nazg Gimbatul,
Ash Nazg Thrakatulùk agh bruzum-ishi krimpatul.
The fellowship of the Ring - J.R.R. Tolkien
yoshi04
Conseiller J-A
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 624


I can't hug every cat


WWW
« Répondre #345 le: 20 Mai 2012 à 16:40 »

Outre The Avengers qui était très bon, j'ai récemment vu Dark Shadow, le dernier film de Tim Burton.

Une espèce de comte moderne avec vampires, sorcières et autres, avec un humour assez décalé.
Personnellement j'ai trouvé le film divertissant, assez fun par endroits, mais ça reste un scénario à la noix avec des acteurs corrects ^^
Journalisée
Noxneo
Invité
« Répondre #346 le: 21 Mai 2012 à 09:18 »

WHAT

Excellentissime, Dark Shadows. Ça dégouline de style et d'humour décapant avec des acteurs au top de leur classe.

Sinon récemment j'ai aussi vu...

- Avengers — je suis pas un grand fan des super héros marvel (je préfère Battemane) mais c'était du bon divertissant

- Cabin in the Woods — d'habitude je n'aime pas du tout les films d'horreur, mais celui là était génialissime avec un script au top. Merci Joss <3

- Hunger Games — réalisation banale, légèrement intéressant par la réaction qu'il provoque et par le paradoxe vivant que c'est. Quoi, on va voir un film avec des enfants qui s'entretuent et c'est ouvert au moins de 18 ans alors qu'un film avec un peu de gros câlins est 18+?


Sinon, dans les semaines à venir, je prévois d'aller voir Moonrise Kingdom (oh oui), MIB3 (ça devrait être correct sans plus, mais c'est un devoir d'aller voir ça si on a grandi dans les années 90), The Dictator (Sacha Baron Cohen je t'aime).

Et pour cet été, je suis SUPAYR EXCITAY pour Brave, Prometheus, Snow White and the Huntsmen, le nouveau spideurmanne et battemanne, Total Recall, Looper.

Ah et Intouchables est enfin sorti dans quelques cinés indé aux US, je vais peut être enfin pouvoir le voir vu que j'en ai entendu du bien mais qu'il ne jouait plus la dernière fois que je suis passé en France.
Journalisée
VolcA
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 852



WWW
« Répondre #347 le: 21 Mai 2012 à 09:49 »

Les films Marvel de ces dernières années sont bien réussis content Vivement le 2, et puis Iron Man 3 aussi...

Avengers 2 et Iron man 3 ont été annoncé ou tu dis ça comme sa ? ^^
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 083


ts;dr


« Répondre #348 le: 21 Mai 2012 à 10:12 »

Non non, Iron Man 3 est en tournage et au vu des déclarations faites jusqu'à présent ainsi que la fin du film, il est presque certain qu'il y aura un deuxième Avengers clin d'oeil. D'autant plus que Marvel a beaucoup travaillé pour la mise au point de l'univers cinématographique Marvel actuel (dans lequel s'inscrivent tous les films Marvel depuis quelques années), ça m'étonnerait franchement qu'ils abandonnent l'idée du cross-over, surtout si celui-ci rencontre un tel succès^^

Sinon c'est vrai que l'été sera riche en sorties intéressantes^^ à part ça, Hunger Games me semble très facilement oubliable (un comble pour un film dont le thème est plutôt immoral, sachant que même dans les derniers jeux Fallout il est totalement impossible de tuer les enfants...) et Dark Shadows, bah... Ca fait plusieurs années déjà que j'accroche plus au style de Tim Burton tire la langue.
« Dernière édition: 21 Mai 2012 à 10:15 par Antevre » Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #349 le: 21 Mai 2012 à 13:03 »

J'avais vu un article confirmant un Avengers 2. Il faudrait que je le retrouve...
Journalisée


Pages: 1 ... 5 6 [7] 8 9 Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Sujet: Le Ciné Club
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
www.zelda-solarus.com