Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
15 Novembre 2019 à 18:42

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Fans  |  Fan Fics  |  Topic: [Concours] La terrifiante histoire d'Halloween! 0 Membres et 1 Invité sur ce sujet.
Sondage
Question: Qui mérite de gagner le concours ?  (Votes clôturés: 12 Novembre 2012 à 14:52)
Antevre - 1 (8.3%)
Couet - 5 (41.7%)
Supersigo - 2 (16.7%)
Valoo - 4 (33.3%)
Total des votants: 10

Pages: 1 [2] 3 Imprimer
Auteur Sujet: [Concours] La terrifiante histoire d'Halloween!  (Lu 54788 fois)
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #50 le: 14 Octobre 2012 à 20:29 »

Mmh... Le problème étant que je participerai au concours, du coup il y a un problème d'objectivité qui se pose: même si moi je sais que je ne tricherai pas, absolument rien ne le prouve, or il me serait très facile de faire à peu près n'importe quoi ayant les textes. Soit je me retire (ce qui ne me dérange absolument pas), soit on trouve un receveur impartial, soit on en reste à la technique habituelle.

Néanmoins, je comprends ce qui motive cette proposition, qui me semble par ailleurs assez intéressante. Du coup, si d'autres personnes vont dans ce sens, je m'arrangerai pour mettre ça au point :)
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #51 le: 14 Octobre 2012 à 20:47 »

Je pense que l'on aurait pu choisir la troisième solution, sans que tu ne te retires du concours. Personnellement, je te fais confiance. Et puis bon, ça reste un concours de texte, convivial, sans enjeu. On ne va pas commencer à se prendre la tête pour cela. Du coup, j'ai choisi la quatrième solution.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #52 le: 14 Octobre 2012 à 20:48 »

Pareil que Valoo : je te fais confiance et on ne va pas se prendre le chou pour un concours de textes se devant être divertissant.
Journalisée


Helmasaur
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 811



WWW Courriel
« Répondre #53 le: 14 Octobre 2012 à 20:56 »

J'ai voté, comme dit précédemment, pour l'avant dernière proposition. Je trouve l'idée du membre impartial bonne mais comment choisir un membre impartial ? Autant que cela soit l'organisateur du concours.
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #54 le: 14 Octobre 2012 à 20:59 »

Couet, Valoo: merci pour votre confiance, ça fait plaisir ^_^.

Toutefois, je me connais, et je sais que je ne pourrais pas m'empêcher de jeter un oeil aux textes, par pure curiosité, ce qui pourrait m'influencer inconsciemment, et je veux éviter ça. Du coup, si l'option de la remise par mp est choisie, je compte laisser les textes à quelqu'un d'autre ou me retirer si jamais vous voulez pas de moi :ninja:.

Je précise que si jamais je me retire, je concocterai néanmoins un petit quelque chose hors concours, donc ne vous inquiétez pas, je ne me sentirais pas lésé et vous auriez quand même un texte de ma plume à vous mettre sous la dent si vous optiez pour la troisième proposition ;).

Ah oui, je laisse le sondage jusque mercredi en début de soirée, histoire d'être sûr que tout le monde puisse donner son avis :).
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #55 le: 14 Octobre 2012 à 21:22 »

Dans ce cas, autant que tu participes, et que l'on remette les textes à quelqu'un d'autre. N'importe qui peut faire l'affaire après tout.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #56 le: 14 Octobre 2012 à 21:28 »

A priori, oui, je laisse quand même le sondage, on n'est pas à trois jours près ;).
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #57 le: 17 Octobre 2012 à 16:58 »


Oyez, oyez! Les résultats du sondage sont clairs, le peuple a parlé, les augures concordent, le texte a été validé par la chambre des représentants et les sacrifices rituels ont été accomplis: vous vous êtes prononcés majoritairement pour la remise par mp des textes à un membre impartial, ce sera donc la technique employée. Je vous annonce donc que vous pouvez dés à présent remettre vos textes à Binbin (que je remercie chaleureusement pour sa participation :) ) par mp, il se chargera de leur publication à la fin du concours!

Voilà.

edit: ou sinon il y a quelqu'un qui sait comment enlever ou clore un sondage? :ninja: je savais le faire avant mais je crois que le module a changé parce que j'arrive plus :cry3:
« Dernière édition: 17 Octobre 2012 à 17:05 par Antevre » Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #58 le: 17 Octobre 2012 à 17:16 »

Sondage bloqué :)

Du coup, on pourra laisser les topics ouverts, puisque les membres ne pourront pas modifier le premier post :)
Journalisée


Helmasaur
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 811



WWW Courriel
« Répondre #59 le: 17 Octobre 2012 à 17:34 »

C'est un Monsieur ou une Madame :ninja: ?
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #60 le: 17 Octobre 2012 à 17:41 »

C'est un Monsieur ou une Madame :ninja: ?
D'après le nom du fichier, je dirais... un(e) sad clown  :trollface:.

Sinon, d'accord avec toi Couet, en fait c'est la solution qui combine le plus d'avantages ^_^.
« Dernière édition: 17 Octobre 2012 à 17:43 par Antevre » Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #61 le: 17 Octobre 2012 à 17:55 »

Le seul inconvénient c'est qu'il s'agit de Binbin
Journalisée


binbin
Guest


Courriel
« Répondre #62 le: 18 Octobre 2012 à 15:22 »

Le seul inconvénient c'est qu'il s'agit de Binbin

Chut toi :ninja:
Journalisée
Supersigo
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 122


You've met with a terrible fate, haven't you?


Courriel
« Répondre #63 le: 20 Octobre 2012 à 23:02 »

Bon, j'ai envoyé mon texte. :) Je suis un peu déçu du résultat final, mais je trouve quand même ça pas mal.^^

Je suis le seul à avoir envoyé mon texte ? :ninja:
Journalisée
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #64 le: 21 Octobre 2012 à 09:43 »

Je ne l'ai pas encore commencé, enfin, il est amorcé, je sais ce que je veux mettre dedans, mais cette semaine je n'ai pas eu le temps de me poser pour écrire ^^
Journalisée


Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #65 le: 21 Octobre 2012 à 12:34 »

(bon ok, en fait j'ai plus d'inspiration :ninja:)

Plus qu'une semaine avant la fin du concours!

Alors, ça va? Si vous manquez d'inspiration, mes magnifiques images sont là pour vous en donner!

Sans plus attendre, je laisse la parole à... Pikachu!

[spoiler]
... Pikachu?
image de UltimateTrainerRed de DeviantArt[/spoiler]

Pour ma part, je suis en train de me lancer dans mon texte... Je veux voir tout le monde rendre un texte, sinon vous rejoindrez Pikachu :ninja:.
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #66 le: 22 Octobre 2012 à 04:11 »

J'ai également commencé mon texte. Le sujet est bien cerné, et toutes les idées ainsi que leur enchaînement sont sur papier. Enfin sur document word quoi.

J'ai rédigé un premier jet d'environ la moitié du texte final. Il restera donc à écrire l'autre moitié et à procéder à une phase de relecture.

Je serai bien en dessous de la limite supérieure de mots imposée. Probablement entre 1000 et 1200 mots. Mais ce n'est pas du tout un problème, dans l'ensemble je suis plutôt satisfait de l'angle que j'ai trouvé.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Supersigo
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 122


You've met with a terrible fate, haven't you?


Courriel
« Répondre #67 le: 22 Octobre 2012 à 21:59 »

Je serai bien en dessous de la limite supérieure de mots imposée. Probablement entre 1000 et 1200 mots. Mais ce n'est pas du tout un problème, dans l'ensemble je suis plutôt satisfait de l'angle que j'ai trouvé.

Ça ne peut pas être pire que moi, qui a environ 400 mots. :ninja:
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #68 le: 24 Octobre 2012 à 18:28 »


Nous sommes mercredi, et mercredi prochain, c'est le 31 octobre! Donc en fait c'est aujourd'hui, maintenant, qu'il ne reste plus qu'une semaine :P.

Alors au boulot, au trot!

Pour ceux qui ne sont pas encore intervenus, où en êtes-vous? Bien avancé, en manque d'inspiration,...? Essayez de profiter du week-end pour avancer, voire terminer votre texte, ce serait triste d'avoir des abandons ;).

Sinon, ne vous en faites pas pour la taille de votre texte, tant que la limite supérieure n'est pas atteinte, il n'y a aucun souci^^.
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #69 le: 25 Octobre 2012 à 02:49 »

Je viens de terminer mon texte.

Je vais le laisser reposer un peu avant de le relire une dernière fois, et d'éventuellement le corriger, mais l'essentiel est fait :)
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #70 le: 25 Octobre 2012 à 10:18 »

Bonne nouvelle ^_^.

Pour ma part, la rédaction est bien entamée, l'idée est là, reste plus qu'à s'y mettre sérieusement et ça ira :).
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #71 le: 25 Octobre 2012 à 16:52 »

Je me suis lancée hier aussi !
Journalisée


Noxneo
Guest


Courriel
« Répondre #72 le: 25 Octobre 2012 à 21:08 »

Pour ma part, pas eu trop de temps, mais j'ai pas mal d'idées... faut que je me pose et que j'écrive :)
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #73 le: 25 Octobre 2012 à 21:10 »

Han, tu participes vraiment? Pensais que c'était une blague :ninja:. Mais bon, c'pas un problème, je t'ajoute^^.
Journalisée

Noxneo
Guest


Courriel
« Répondre #74 le: 25 Octobre 2012 à 21:18 »

mdr, va falloir qu'à la fin de chacun de mes posts, j'indique si j'étais sérieux ou pas :D
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #75 le: 25 Octobre 2012 à 21:31 »

J'avoue que j'hésite souvent perso :mrgreen:.
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #76 le: 25 Octobre 2012 à 21:32 »

Guillaume, tu participes ?!
Journalisée


Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #77 le: 25 Octobre 2012 à 22:13 »

Ben faut croire que oui :P
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Noxneo
Guest


Courriel
« Répondre #78 le: 25 Octobre 2012 à 22:44 »

MDR, j'ai été le premier à répondre pour m'inscrire, afin de donner l'exemple en tant que modo, et personne ne m'a pris au sérieux :(
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #79 le: 25 Octobre 2012 à 22:47 »

Dans tous les cas maintenant il est sur la liste :P.

... et les déserteurs sont exécutés :ninja:.
Journalisée

Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #80 le: 29 Octobre 2012 à 14:48 »

Il ne reste plus que deux jours (trois en comptant aujourd'hui), et Binbin me dit qu'il n'a reçu pour l'instant... qu'un texte :ninja:. Aussi, j'enjoins ceux qui n'ont pas encore commencé de trouver le temps et de se motiver (sinon vous vous rendrez compte en dernière minute que vous avez un empêchement ou pas assez de temps ou de motivation), ceux qui ont déjà entamé de penser à doucement achever leur texte et ceux qui ont déjà terminé à relire une dernière fois et de penser à l'envoyer. Je n'ai rien contre le fait d'envoyer son texte au dernier moment, mais soyez sûrs de pouvoir le faire à temps, ce serait vraiment bête d'être disqualifié alors que le texte est fini depuis un moment :). Pour ma part, je termine aujourd'hui, sinon j'aurai pas le temps^^.
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #81 le: 29 Octobre 2012 à 14:51 »

J'ai personnellement terminé mon texte, mais je préfère attendre le dernier moment pour l'envoyer. Je pourrais le faire dès maintenant, mais je veux me laisser la liberté de pouvoir le modifier jusqu'au plus tard possible.

Ne t'inquiète pas, je pense qu'il y aura tout de même pas mal de participants. Et puis il ne faut pas non plus que les membres soient découragés de lire tous les textes avant de choisir celui qu'ils préfèrent :)
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #82 le: 31 Octobre 2012 à 00:29 »

Tant que tu es sûr de pouvoir le rendre à temps, aucun souci ^_^.

Plus que 24 heures pour rendre votre texte!!!

Il est temps d'achever votre texte et de penser à le renvoyer :P. Au cas où vous auriez pas encore commencé... bon courage si vous allez vous y mettre, et merci d'avoir essayé si vous aurez pas le temps :P.

Pour ma part, je comptais le rendre hier mais c'est pas fait :ninja: et j'aime pas ce que j'ai fait jusqu'à présent, je sens donc que je vais faire ce que je fais toujours dans ces cas-là... tout effacer, me servir un thermos de café et me mettre de la musique à fond pour recommencer un nouveau truc :P.
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #83 le: 31 Octobre 2012 à 00:46 »

Tant que tu es sûr de pouvoir le rendre à temps, aucun souci ^_^.
C'est rendu depuis quelques heures  ^_^
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #84 le: 31 Octobre 2012 à 18:45 »

Yo! Je vous rappelle qu'il ne vous reste plus longtemps avant de rendre votre texte!

On m'a rappelé par mp que j'avais envisagé une tolérance vis-à-vis des membres d'Outre-Atlantique à cause du décalage horaire, du coup j'ai demandé à Binbin d'accepter les participations jusque demain matin, vers 8-9 heures (pourquoi faire précis quand on peut faire flou). Donc voilà. Très bien. Cool.

Prout.

edit: Ah oui je sais ce que je voulais dire! En fait j'éprouve de grosses difficultés à envoyer des messages à Binbin. Si vous avez le même problème, veuillez vous manifester dans le délai de participation, éventuellement envoyez votre participation d'une autre façon, on se débrouillera :ninja:. [/foirage de dernière minute]
« Dernière édition: 31 Octobre 2012 à 18:48 par Antevre » Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #85 le: 31 Octobre 2012 à 18:48 »

J'arrive, j'arrive, j'arriiiiive !
J'ai presque fini !

EDIT : Voilà, c'est envoyé :)
« Dernière édition: 31 Octobre 2012 à 21:26 par Couet » Journalisée


binbin
Guest


Courriel
« Répondre #86 le: 01 Novembre 2012 à 10:31 »

Et voiçi sans plus tarder, les histoires de chacun :)

Histoire de Couet :
[spoiler]
Quote
Il est des légendes qu'on veut oublier... Il est des légendes enfouies au plus profond du plus sombre des esprits et bien qu'on veuille les oublier, encore et toujours elles referont surface, encore et toujours elles reviendront hanter les générations.

Le héros laissait son cheval errer dans la forêt, il était vidé de toute énergie car la tristesse la lui en avait privé. La forêt s'était tue et semblait respecter sa tristesse. Car le héros cherchait son amie, une amie qui lui était chère, sans qui il perdait tout sens de la vie. Elle était son accroche, sa boussole, sa lumière... Mais elle était partie, il ne savait s'il l'avait perdue à jamais ou si elle lui reviendrait un jour.

Un bruit attira soudainement l'attention de sa monture, l'effrayant. Le héros fut brutalement éjecté de sa selle et elle partit plein galop droit devant elle.
"Pas elle, pas encore une qui m'abandonne, je ne pourrai pas le supporter."
Il courut autant que ses frêles jambes le pouvaient pour la rattraper, il lui semblait entendre le vent se moquer de lui. D'ailleurs pouvait-il tintinnabuler ?
Là ! Au loin, ses traces de sabots sont bien nettes et visibles, elles vont vers ce gros tronc.

Le héros pencha sa tête et il ne vit qu'un trou : un trou noir qui semblait sans fin. Espérons qu'elle ne... Est-ce elle que j'entends ? Puis il se sentit poussé par l'arrière et tomba, une chute infinie, c'était la fin, il en était sûr. Après tout, il n'avait plus ses amies avec lui, alors à quoi bon...
L'atterrissage fut curieusement doux... En fait, il ne l'avait pas du tout senti, était-il même éveillé au moment de l'impact ? Rien n'était moins sûr.
En se levant, il remarqua un drôle de personnage. Un homme ? Une femme ? Il portait un drôle de masque et un drôle de chapeau... A la réflexion, il était des pieds à la tête vêtu de façon bizarre : comme si la paille s'était collée à lui pour l'habiller.
Le curieux personnage pencha la tête sur le côté tout en l'observant, puis se retourna et passa à travers la porte qui se tenait derrière lui dans un rire enfantin. C'était donc lui et non le vent qui faisait tinter les clochettes, son vêtement en était couvert et il les entendait maintenant de façon nette.
Reprendre ses esprits, retrouver sa petite jument : elle était là, derrière la porte, il le sentait. Et peut-être qu'elle aussi elle serait...

Doucement, comme s'il avait peur de casser son espoir, il ouvrit la porte et il découvrit une grande place sur laquelle des gens s'affairaient.
Mais l'ambiance semblait lourde... Les gens... Il ne saurait dire, mais quelque chose au fond de lui, lui serrait le ventre.
Il se remémora néanmoins ce pourquoi il était là et était bien décidé à questionner les gens, retrouver cet étrange personnage... Il savait qu'il le mènerait à ses amies d'une façon ou d'une autre.

Mais par où commencer ?
Il y avait des étals un peu partout autour de cette place, plusieurs petites rues en partaient et les escaliers donnaient une impression de labyrinthe. Par là une jeune fille rangeait les pommes, par ici des ouvriers s'affairaient sur une structure carrée, là-bas quelqu'un nettoyait les carreaux d'un hôtel, comme l'indiquait son enseigne... Beaucoup de gens étaient présents, mais le malaise persistait au fond de lui.
C'était ce silence qui le gênait : un silence assourdissant, pesant. Seul un murmure se faisait entendre, comme une sorte de râle. Malgré la peur qui le tenaillait, il se décida à aller voir la jeune fille.
Elle avait de beaux cheveux longs et blonds comme les blés et plus il s'approchait d'elle, plus il pouvait voir qu'ils étaient soyeux et cela le détendait un peu. Elle était toujours penchée sur ses pommes alors il la héla. Elle leva doucement la tête et un frisson parcouru son échine.
Son visage était défiguré, sa peau avait une couleur inhumaine : un mélange de gris et de bleu, comme si un hématome entier recouvrait son visage. Ses yeux étaient inexpressifs, l'iris était rouge et une énorme balafre sanguinolente et purulente créait un rictus sur le côté gauche de ses lèvres. La peau semblait partir à certains endroits, laissant apparaître les os de ses pommettes. Une odeur pestilentielle s'échappait de ses pores, ce qui achevait de lui soulever le cœur.
Le héros se demandait  pourquoi ce monstre restait là, pourquoi les villageois ne la chassaient pas... Et un doute le saisit... Ce râle...
Il se retourna vers les ouvriers qui travaillaient juste à côté et il vit qu'il s'était également  trompé sur eux...
Et maintenant qu'il avait attiré son attention, elle le fixait sans un mot. Ne sachant pas ce qu'elle, ce qu'ils voulaient ou feraient de lui. Avec horreur, il la vit tendre sa main vers lui et pousser un cri, comme une imploration. Que cherchait-elle ? De l'aide ? Ou bien...
Tous les autres villageois se dirigeaient vers lui, heureusement avec lenteur, ce qui lui permit de reprendre ses esprits et se saisir de son épée, toujours accrochée à son dos. Sa dernière alliée.
...
Qu'il n'avait plus.
Du coin de l'œil, un scintillement l'attira : une fée ! C'était elle, il le savait ! Elle avait senti qu'il ne se sortirait pas seul de cette situation. La douce lumière blanche s'approchait de lui et il commençait à sentir la douceur de sa chaleur. Mais plus la lumière s'approchait, plus elle rougissait, jusqu'à devenir vermillon. Elle s'arrêta juste devant ses yeux et parti soudain vers le ciel. Comme il la suivait des yeux, il découvrit avec stupeur le spectacle qui se déroulait là-haut : une gigantesque lune au visage terrifiant, aux iris de couleur sang et au sourire démoniaque.
Paralysé par cette vision, il n'avait pas vu que les monstres s'étaient approchés de lui. Une main s'abattit sur son épaule droite, puis une deuxième sur la gauche. L'odeur était insoutenable.

Nul ne sait ce qu'il est advenu de ce héros en quête d'amitié. La légende reste discrète sur la fin de l'histoire. Elle fait partie de ces légendes que l'on souhaite oublier... Mais auxquelles on ne peut échapper.
[/spoiler]
[spoiler]
[/spoiler]

Histoire de Antevre
Quote
[spoiler]
Au fond de la nuit
La réalité. Juste la réalité. Je me forçai à plonger les yeux dans les ténèbres oppressantes. Je pouvais deviner la forme de la porte de ma chambre, et plus loin ma commode. Je ne pouvais voir le sol. Il était jonché d’objets divers, je le savais, ce qui expliquait mon inaptitude à le délimiter clairement. Aucun détail ne parvenait à ma rétine, j’étais presque aveugle. Mais il fallait que je me force, sinon les ténèbres m’engloutiraient.
Je jetais de temps à autres quelques regards furtifs en direction de mon écran. Sa lumière me réconfortait. Elle me réconfortait mais en même temps, elle était la source de tous mes problèmes. Si je la regardais trop intensément, les ténèbres m’engloutiraient.
Quelle heure était-il? Impossible à dire. Cela faisait plusieurs heures que j'aurais dû me coucher. La fatigue m'avait fait perdre tout sens commun, j'étais comme dans un autre monde, perdu dans les ténèbres.
Ce noir.
Ce noir me terrorisait.
Des ténèbres tangibles. J'avais l'impression que si je tendais les mains, je pouvais les toucher. Et alors elles se répandraient autour de moi, sur moi et en moi jusqu'à engloutir la plus infime parcelle de mon existence.
Et il restait ce dilemme. Quand je regardais mon écran, sa lumière me pénétrait, comme si j'étais dans un îlot de sécurité au milieu de la tourmente. Mais alors les ténèbres se resserraient autour de moi, et je perdais la faculté de percer l’obscurité. En quelque sorte, la fuir lui donnait vie. L'autre option était de plonger mon regard dans ses tréfonds. Mais j'étais convaincu que mon esprit n'en sortirait pas indemne, je lui avais déjà laissé beaucoup trop de force pour s'insinuer au plus profond de mon être. Elle bougeait, elle respirait comme un être vivant, ou plutôt comme des milliers d'êtres vivants qui se confondaient les uns dans les autres dans une ronde qui menaçait d’effacer mon esprit de la réalité.
Toutes les peurs les plus primaires de l'humanité avaient pris corps dans ma chambre. Elles me voulaient. Elles susurraient à mon oreille des mots dangereux. Paroles séduisantes, paroles terrifiantes. Des leurres pour me perdre.
Il y avait une présence monstrueuse, bien plus grande que tout ce que l’on connaissait, que l’univers tout entier. Plusieurs plans d’existence ne suffisaient à la contenir.
Je tressaillis. Cela faisait déjà plusieurs minutes que j'avais laissé mon esprit s'évader en pensée, et le brusque retour à la réalité me fit prendre conscience que je fixais les ténèbres depuis beaucoup trop longtemps. Terrorisé, je me réfugiai dans le monde virtuel, cette rassurante lumière électrique qui me disait que tous les fantasmes ne pouvaient rien face à l'ingénierie humaine. Le seul refuge de l’humanité face aux puissances ancestrales.
Je repris ma partie.
Link parcourait les plaines d'Hyrule désormais transformées par l'ignoble Ganondorf en un monde de fantasmes. Les créatures les plus ignobles étaient nées du pouvoir de la Triforce, et seul le héros détenteur de la volonté des trois Déesses pouvait mettre fin au cauchemar. Boss après boss, donjon après donjon, l'adrénaline courait entre mes tempes dans ce paradis imaginaire qui donnait forme à l’intangible et me permettait de le bannir de notre plan d’existence.
Je pouvais tenir jusqu'au matin, j'en étais sûr. Au matin les ténèbres s'en iraient, me permettant d'enfin dormir.
Au XXIème siècle, les fantasmes ne pouvaient plus rien contre nous. Il nous suffisait de les fuir suffisamment longtemps pour qu'ils perdent tout pouvoir. Pourquoi affronter nos peurs puisque nous pouvions les repousser en-dehors de nos frontières, à des lieues de nos citadelles de verre et de lumière, avec tous les autres maux de l'humanité.
Je poursuivais ma partie. J'étais enfin parvenu devant le repaire du boss final. Je me frayais un chemin parmi les vagues d'ennemis, les sons criards propres à la culture nippone déferlaient dans mes écouteurs avec une telle régularité qu'ils me semblaient plus réels que le reste de notre galaxie. Mon compteur de coeurs au maximum, tous les trésors de tous les donjons du jeu dans mes poches, il ne me restait plus qu'à affronter Ganon, dans sa forme la plus hideuse.
La lumière de mon écran vacilla, puis s'éteignit, pour se rallumer presque aussitôt. Non! Pas maintenant! Il n'y avait jamais aucune coupure chez moi, cela ne pouvait arriver à un tel moment. Heureusement, j'avais sauvegardé à temps. Un peu frustré, j'entrais à nouveau le mot de passe de ma session. Je pouvais voir qu'il était encore trop tôt que pour arrêter, beaucoup trop tôt. Les ténèbres s'étaient rapprochées, je sentais un souffle sur mon échine, et j'avais l'impression qu'on bougeait autour de moi.
Je repris ma partie. Mon écran devint noir. Pour ne plus jamais se rallumer.
Les monstres se jetèrent sur moi, et la présence broya mon âme, comme elle le faisait pour tout ce qui existait et comme elle le ferait pour l’éternité, à tous les moments à la fois.
[/spoiler]

Histoire de Supersigo :

[spoiler]
Quote
Elle arrive, je n’y peux rien
La figure dissimulée sous un voile sombre
Une faux à la main
Elle avance vers les décombres

Elle vient me chercher
Pour m’amener vers une autre dimension
Où m’amènera dans une grande cité
Un marin appelé Charon

La Faucheuse me dit :
« Mon cher,
Je viens arracher ta vie
Pour t’amener en enfer
Ou au paradis. »

Je connais déjà ma destination
J’entends d’ici le cri des démons
Qui me guident inexorablement vers leur maison
Ils veulent détruire ce qu’il me reste de bon
De moi ils auront bientôt raison

Maintenant les ténèbres oppressantes m’entourent
Mes pas répercutent un son sourd
Dans ma poitrine, mon cœur est lourd
Je sens chacun de ses battements comme ceux d’un tambour

Je m’enfonce dans l’obscurité
Je sens s’approcher une entité
Probablement l’âme d’un damné
De sa voix sourde à l’oreille il vient me murmurer :
« Tu demeuras ici pour l’éternité. »

   Clap. Clap. Clap.

J’avance dans le tunnel noir, froid, inquiétant. Des êtres fantomatiques errent autour de moi, que je n’ose regarder car je sais qu’ils sont plus horribles que les créatures que j’ai croisées dans mes pires cauchemars.

   Après avoir marché trois éternités, j’aperçois une faible lueur rougeoyante devant moi. Je m’en approche. J’aperçois, suspendus aux murs, des corps décharnés dont on voit, sur les quelques lambeaux de peaux qui en pendent, des marques flagrantes de torture. L’un d’eux tourne sa tête en ma direction, me jette un regard empli de haine, de peine, de désespoir. C’est de ses yeux – leurs yeux – que provient l’éclat rubicond. Mais il est trop tard. Il est mort. Moi aussi. Ici, nous ne pouvons mourir ; seulement souffrir. Bientôt, mon tour viendra.

   Je tente d’ignorer les plaintes lancinantes, les lamentations des autres damnés. Au bout du tunnel m’attend mon destin. Je lève les bras au-dessus de ma tête, m’accroche aux chaînes brûlantes. Je ferme mes yeux qui n’ont plus de paupières.

Un œil nimbé de flammes, gigantesque ; un homme à la chevelure rousse, de laquelle émerge une corne ; un  dragon vert, au dos hérissé de pointes ; la carcasse informe de celui qui eut sept vies, accompagné d’un serpent ; un clown squelettique ; Antevre : devant mes yeux défilent toutes les pires monstres que la Terre ait connus.

   Puis Il apparaît. Démon des démons. Ange déchu. Je hurle à m’en déchirer la gorge. Il m’offre de me racheter, laissant entrevoir ce qui m’attend si je refuse. J’accepte.

   Me voilà planant au-dessus du monde, ravageant des villes et des vils, et des vies et je vis. Je vis qu’ils n’avaient plus besoin de moi pour se détruire. Satan me libéra, mais je n’étais plus que l’ombre de moi-même. Depuis, je suis nulle part et partout à la fois. Je suis votre pire cauchemar. Je suis derrière vous, regardez…
[/spoiler]

Histoire de Valoo :

[spoiler]
Quote
Ne vous retournez pas

Surtout, ne vous retournez pas. Vous pourriez les voir, ou tout du moins les sentir. Elles sont là, autour de vous, cherchant à vous pénétrer, à vous habiter, à vous hanter. Vous consumant doucement, leur noirceur est capable de vous changer en un être différent, de vous pousser à commettre le pire, ou même de vous prendre délicatement par la main pour vous emmener vers la mort.

Vous vous demandez très certainement de qui il s’agit. Pourtant, vous les connaissez. Elles font partie de votre quotidien, à tel point que vous n’y faites même plus attention. Quelle grave erreur ! Tôt ou tard, les ombres auront raison de vous.

D’ailleurs, elles ont déjà commencé leur travail. Peut-être ne vous en rendez-vous pas compte, mais chaque jour, elles ternissent votre existence. Lorsque vous voulez voir, elles vous assombrissent la vue. Lorsque vous avez froid, elles vous masquent le soleil. Lorsque vous avez peur, elles vous empêchent de percevoir la lueur d’espoir.

Les ombres sont redoutables, avant tout car elles sont extrêmement malignes. Elles semblent inertes, inoffensives, incapables de se détacher du corps auquel elles appartiennent. Pourtant, elles sont sans cesse en mouvement. Sans un bruit, dès que vous avez le dos tourné, elles viennent vers vous, vous encerclent, vous caressent de leur noirceur mordante. Malgré tout, il est impossible de les surveiller. Aussi rapides que la lumière dont elles vous privent, elles sont capables de retourner en une fraction de seconde à leur point de départ, et vous ne vous doutez de rien.

C’est la nuit, alors que vous ne pouvez plus les distinguer dans la pénombre environnante, qu’elles sont les plus mobiles, mais aussi les plus dangereuses. Impossible de les voir, mais elles sont bien là, tout autour. Elles volent, flottent, se glissent près de vous, prêtes à vous inonder de leurs glaciales ténèbres. Elles attendent que vous soyez endormi pour vous pénétrer l’esprit, et changer vos rêves en cauchemars abominables. Tout est bon pour vous faire souffrir : le rappel douloureux d’un mauvais souvenir, la projection d’un futur bien sombre, ou même l’image de la mort d’un proche. Ne vous est-il jamais arrivé de vous réveiller en sursaut, le souffle coupé, le cœur peiné ? Ne vous êtes-vous jamais levé en pleine nuit, angoissé, invoquant votre esprit rationnel pour vous rassurer, alors que votre seule pensée est : « Et si ce n’était pas qu’un cauchemar ? Et si c’était réel ? ». Bien entendu, rien de cela n’est réel. Il s’agit simplement d’une mise en garde…

De tous ces moments de souffrances qu’elles vous auront procurées, les ombres se délectent. Et ne croyez pas que votre propre ombre est de votre côté : c’est au contraire votre pire ennemie. Il n’est d’ailleurs pas correct se s’approprier « son » ombre. Elle a votre forme, marche avec vous, est toujours à vos côtés, mais elle ne vous appartient pas. Bien au contraire, on pourrait même dire que vous lui appartenez. Où que vous alliez, quoique vous fassiez, vous ne vous en débarrasserez jamais, telle un passager noir hantant votre existence.

Pourtant, certains, des fous dira-t-on, ont bien essayé de résister, de lutter. Un jour, un jeune homme a même affronté sa propre ombre. On raconte que le garçon a mené une bagarre sans merci contre son double ténébreux, qui lui rendait ses coups à l’identique. A ceci près que le reflet noir était empli de haine et de violence. Autour d’eux, tout avait disparu. Un simple arbre trônait au milieu d’une pièce dans laquelle l’immensité du néant n’était recouverte que d’une fine couche d’eau.

Le jeune homme a dit-on remporté ce face à face. Mais ne vous leurrez pas. Il ne s’agit probablement que d’un mythe. Une légende destinée à entretenir l’espoir chez ceux qui s’imaginent encore qu’il y en a un.

Car bien d’autres ont péri dans cet impossible combat. Oh, tous ne sont pas morts. La plupart sont aujourd’hui devenu des êtres tellement sombres qu’ils en sont devenus fous, ou alors mauvais. Les premiers passent chaque jour de leur misérable vie à caresser des rêves colorés, dans lesquels ils accèdent enfin au bonheur. Les plus chanceux finissent par comprendre dans quelle impasse ils se trouvent. Ceux-là réalisent qu’il n’y a qu’une seule solution valable : mettre fin à leurs jours. Les autres sont hantés par la haine des ombres, et ne peuvent s’empêcher de commettre l’irréparable. Ce sont eux qui pénètrent dans vos demeures pour vous exécuter de sang-froid, simplement pour satisfaire un besoin qu’ils ne cherchent même plus à expliquer. Restez vigilants : un être habité par les ombres est peut-être en ce moment sur la route qui le mène jusqu’à vous.

Il n’y a rien que l’on puisse faire contre les ombres. Imperceptibles, malignes, vicieuses : elles auront raison de vous. Tout comme irrémédiablement la nuit tombe chaque soir, cette issue est certaine. Acceptez ce funeste destin, et tentez de profiter du peu de temps qu’il vous reste à croire au bonheur. Mais surtout, ne vous retournez pas : vous pourriez les voir.
[/spoiler]

Voilà, Guillaume on avait bien raison de pas te prendre au sérieux :mrgreen:
« Dernière édition: 01 Novembre 2012 à 18:45 par Binbin » Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #87 le: 01 Novembre 2012 à 12:29 »

Super! Désolé du retard, il m'a fallu du temps pour, hum, émerger disons (n'empêche, c'est costaud les fêtes d'Halloween :ninja:).

Donc du coup me voilà, je lance officiellement la semaine de votes! (enfin, la semaine et demie, comme ça les résultats tombent un dimanche, c'est plus facile). Vous avez donc jusqu'au dimanche 11 novembre pour voter, que vous ayez participé ou pas. Et même les ratons-laveurs et êtres interdimensionnels peuvent voter! Que demander de plus?

Alors d'ores et déjà merci à tous les participants, qu'ils aient pu rendre quelque chose à temps ou non, en espérant vous voir participer une prochaine fois :).

Dernière chose, les récompenses. Elles arrivent. chhht!

Deuxième dernière chose, je tiens à remercier également chaleureusement Binbin pour sa participation ainsi que Couet parce qu'elle avait édité le sondage l'autre fois (oui, j'avais oublié de remercier, depuis ce jour je me retourne tous les soirs dans mon lit de culpabilité :ninja:).

Troisième dernière chose: ... Quelqu'un saurait éditer le sondage? J'y arrive pas :mrgreen:. Faudrait mettre des votes cachés avec le dimanche 11 octobre à minuit comme date d'échéance, En vous remerciant!
« Dernière édition: 01 Novembre 2012 à 12:33 par Antevre » Journalisée

iArcadia
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 4 825



Courriel
« Répondre #88 le: 01 Novembre 2012 à 12:33 »

Ça aurait quand même été plus simple de créer un topic pour chaque texte parce-que là c'est un peu la merde à lire. :P
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #89 le: 01 Novembre 2012 à 12:34 »

Ca peut se faire :P. Je m'y attelle^^.
Journalisée

iArcadia
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 4 825



Courriel
« Répondre #90 le: 01 Novembre 2012 à 12:43 »

T'as plus qu'à enlever les quotes, et ce sera parfait. :paf:
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #91 le: 01 Novembre 2012 à 12:48 »

J'ai hésité, mais j'ai préféré les garder, les textes n'étant pas de moi :P

En faisant les topics, j'ai eu l'occasion de parcourir les textes rapidement (je procéderai à une lecture en profondeur plus tard), et j'aimerais féliciter les participants, un grand bravo pour vous être plié à la contrainte, c'est pas facile de placer la peur au centre d'une histoire, surtout de nos jours (perso j'ai ramé comme c'est pas permis :ninja:), et je vois que chacun a vraiment fait ça sérieusement, c'est super :).

Tant que je suis là, si certains participants n'ont pas pu finir à temps leur texte mais qu'ils désirent quand même nous en faire profiter, n'hésitez surtout pas ^_^.
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #92 le: 01 Novembre 2012 à 14:55 »

Troisième dernière chose: ... Quelqu'un saurait éditer le sondage? J'y arrive pas :mrgreen:. Faudrait mettre des votes cachés avec le dimanche 11 octobre à minuit comme date d'échéance, En vous remerciant!
C'est fait. En revanche, on ne peut pas donner de date de fin précise. Seulement un nombre de jours.
J'ai donc limité le sondage à 11 jours à partir de maintenant.

Les résultats apparaîtront le 12 novembre à 15h52 en France, et à 8h52 au Québec.

Sinon, je lirai les participations de chacun et donnerai sans doute un petit avis sur chacune d'entre elles :)
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #93 le: 01 Novembre 2012 à 15:34 »

C'est fait. En revanche, on ne peut pas donner de date de fin précise. Seulement un nombre de jours.
J'ai donc limité le sondage à 11 jours à partir de maintenant.

Les résultats apparaîtront le 12 novembre à 15h52 en France, et à 8h52 au Québec.
Génial :D. Merci bien^^
Journalisée

Valoo
Modérateur global
Héros
*
Offline Offline

Messages: 9 232


Membre depuis le 23 mai 2003


Courriel
« Répondre #94 le: 01 Novembre 2012 à 16:55 »

Voilà, j'ai écrit tous mes commentaires pour chacun des textes. Je vais donc revenir dans ce post avec un sentiment plus général.

Dans l'ensemble, il est clair que tout le monde a bien travaillé. Tous les textes ne m'ont pas plu au même niveau, je suis moins adeptes de certains styles que d'autres. Mais cela ne concerne que ma sensibilité personnelle, et je dois reconnaître que j'ai trouvé de très bonnes choses dans chacun des textes de mes "adversaires". Points positifs que j'ai tâché de faire ressortir dans mes commentaires.

J'étais assez satisfait de ma production personnelle pour ce concours, mais je dois admettre que la concurrence va être bien rude ! Bien que certains champs lexicaux apparaissent chez tout le monde, qu'il y ait parfois une certaine redondance du vocabulaire si l'on met les quatre textes ensemble, chacun a su se démarquer grâce à une forme et un style particuliers et originaux.

Bref, dans tous les cas, et très sincèrement : bravo à tous ! :)
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Noxneo
Guest


Courriel
« Répondre #95 le: 01 Novembre 2012 à 17:13 »

Voilà, Guillaume on avait bien raison de pas te prendre au sérieux :mrgreen:

La moitié est écrite, et je n'ai pas eu le temps de finir ^^' Si j'ai le temps de finir dans le jour ou deux suivants, je posterais "hors concours".
Journalisée
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #96 le: 01 Novembre 2012 à 18:12 »

Par contre il manque la fin de mon texte...
Journalisée


Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #97 le: 01 Novembre 2012 à 18:33 »

Ah bon? Faut voir avec Binbin, je n'ai fait que copier/coller ce qu'il a posté ici :ninja:.
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #98 le: 01 Novembre 2012 à 18:35 »

Oui je sais bien... Je lui ai envoyé un MP, mais il n'est pas là.

C'est cool... La fin ajoutait un effet supplémentaire, à la deuxième lecture ça ne fera pas pareil...

Je peux te l'envoyer par MP, du coup ?
Journalisée


Antevre
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 083


ts;dr


Courriel
« Répondre #99 le: 01 Novembre 2012 à 19:14 »

Il a ajouté la fin dans son post^^ j'édite le topic ;).

edit: done. J'ai laissé le spoiler, si tu préfères je l'enlève, mais il me semble que ça contribue à l'effet de surprise ;).
« Dernière édition: 01 Novembre 2012 à 19:18 par Antevre » Journalisée

Pages: 1 [2] 3 Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Fans  |  Fan Fics  |  Topic: [Concours] La terrifiante histoire d'Halloween!
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 2.0.15 | SMF © 2006, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
Solarus-Games