Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
21 Juillet 2018 à 02:06

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Jeux vidéo  |  Sujet: Il faut que ça cesse. 0 Membres et 1 Invité sur ce sujet.
Pages: [1] Imprimer
Auteur Sujet: Il faut que ça cesse.  (Lu 4522 fois)
Teji
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 720


Dessinateur Dingue


WWW
« le: 17 Mars 2013 à 20:50 »

Bonsoir à tous!  sourire

Je me permets de faire parler (je ne pense pas que ça a été fait ici) d'un dossier récent sur le sexisme dans les communautés Gamers et Geeks.

Je crois qu'on en finira jamais d'être scandaliser par le comportement de certains geeks face aux geekettes. Je pense d'ailleurs mesdemoiselles (madame pour Mymy Mister Green ) que vous pouvez facilement témoigner des changements de ton de vos interlocuteurs quand ils se rendent compte de votre sexe.

Ce topic a donc pour but de diffuser le message pour étouffer/dénoncer/combattre le sexisme dans ce monde peut-être trop ancré chez les hommes.
Journalisée

Signé : Un mec relou
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #1 le: 17 Mars 2013 à 21:27 »

Je confirme.

Mais je n'ai jamais été vraiment longtemps embêtée, mon caractère faisait bien son boulot et j'ai quand même fini par ne plus vouloir jouer qu'avec des gens que je connais.
Mais même avec eux, ils considéraient mon gameplay différemment.
Journalisée


Ynanome
Sage
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 665


« Répondre #2 le: 17 Mars 2013 à 22:07 »

Ça fait plaisir de voir un article sur ce sujet traité avec un bon nombre d'exemples!

Sur ce genre d'article, on peut parfois tomber sur des féministes un peu trop véhémentes, ce qui peut décrédibiliser le message (et générer à son tour des réactions anti-féministes tout aussi véhémentes)...   ...ce n'est pas facile de trouver le bon ton. Dans le cas présent, le fait de donner cette liste d'exemples donne une réalité objective au problème. Bref, j'ai trouvé le sujet bien abordé. C'est certes orienté mais c'est pensé pour l'être, et ça ne l'empêche (malheureusement) pas d'être vrai.

Bref, merci d'avoir partagé ça sourire. Il y a effectivement un problème de sexisme dans les communautés de joueurs / sur internet qui mérite d'être soulevé.
Journalisée
Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 080


ts;dr


« Répondre #3 le: 17 Mars 2013 à 23:12 »

Je suis en pleine lecture de l'article. Édifiant. Je ne sais pas quoi commenter, parce que me connaissant, si je commence, je vais écrire un de mes pires pavés (qui n'arrivera certes pas à la cheville de l'article, je me reconnais trèèèèèès largement battu à plate couture).

Je dirais juste que je me sens très très seul quand je joue, parce qu'en fait, il faut l'avouer, la plupart des gamers/geeks qui utilisent les fonctions sociales des jeux ou de manière générale les outils sociaux de réseaux geeks en tous genres sont de véritables dégénérés. Tous les moyens d'exclusion sont bons, quand c'est pas du sexisme, c'est du racisme, c'est de l'intolérance par rapport à l'orientation sexuelle, par rapport à quiconque est un peu différent d'une façon ou d'une autre. Comme ce sont des communautés composées en grande partie d'abrutis en manque d'identité, ils s'en créent une et tirent sur tout ce qui leur ressemble pas, les filles en première ligne, bien évidemment. C'est aussi pour ça qu'on a ces querelles ridicules entre ceux qui ont un avis très fort sur ce que doit savoir ou ne pas savoir un geek/nerd/insérez un autre mot pour désigner un inapte social. J'en suis même venu à me faire traiter de noob par des potes qui ont aucune culture vidéoludique parce que je connaissais pas certains termes d'usage dans certains mmorpg. Même phénomène pour un néophyte en informatique qui a entrepris des études d'info et qui a commencé après deux semaines à me prendre de haut. Sachant que c'est moi qui ai initié la majeure partie de mon entourage, ces gens-là compris, aux joies de l'ordinateur, créant pour eux des adresses mail, distribuant des copies de Linux, et tentant même d'initier des "cours" d'info optionnels à mon école, qui n'ont jamais vu le jour à cause d'autres obligations hélas. Mais je m'égare.

Donc oui, j'en suis venu il y a peu à avoir honte d'être assimilé aux gamers, aux geeks et autres. Joie. Et concernant le sexisme, je savais qu'il était omniprésent, mais je n'imaginais pas que ça allait jusqu'au harcèlement sexuel aussi couramment. Je ne pensais pas non plus que des gens qui se proclament journalistes (parce que bon, la moitié des journalistes jeux vidéo ne volent pas très haut) pouvaient écrire de pareils torchons.

Je pense qu'un début de solution pourrait être trouvé en montant une action avec les icônes de la culture geek sur Youtube par exemple, pour les francophones des gens comme le JdG, Usul et sa bande, Benzaie, Linksthesun et autres, comme ç'avait été fait pour protester contre ACTA. C'est vrai, comme cité dans l'article, que le JdG utilise énormément d'expressions comme tapette, tarlouze, salope, et autres. Si lui et d'autres montraient la voie vers une amélioration de cet univers, ça irait déjà mieux. Les dégénérés séviraient toujours, mais au moins ils auraient plus l'impression d'avoir le blanc-seing de leurs idoles.

Après, le sexisme est un problème qui dépasse largement le cadre des sous-cultures. Et perso, j'ai l'impression de vivre dans un environnement encore plus intolérant qu'il y a, mettons, dix ans...

edit: quand j'y pense, c'est les mêmes mecs qui s'extasient devant le hentai en proclamant que le Japon c'est quand même un pays bien plus libéré sexuellement que chez nous. LOL. (j'ai rien contre les amateurs de hentai, seulement contre ceux qui osent dire que c'est autre chose qu'une sous-culture déviante qui doit rester telle quelle).

edit2: en poursuivant ma lecture, je me suis souvenu d'une anecdote que j'ai oubliée je ne sais trop comment. Il y a, mettons, un mois, un peu plus je crois, Jeuxvidéo.com (vous me direz, c'est la lie de la communauté, mais passons) a publié un dossier relatif aux jeux qui créent la polémique. Toute une partie notamment parlait de violence sexuelle, et particulièrement d'un jeu nommé Rapelay, qui a je ne sais trop comment acquis beaucoup de visibilité dans les milieux "normaux" du web. Comme son nom l'indique plus ou moins, c'est un jeu d'origine japonaise qui se veut une simulation de viol, où le joueur pratique sur une collégienne, une lycéenne et une mère de famille. Réservé à l'origine à la sphère très fermée des amateurs de hentai tordu exclusivement Japonais, le jeu s'est retrouvé par hasard sur Amazon UK. Il en a bien sûr été retiré après un tollé général parfaitement justifié. Là où je veux en venir, c'est aux commentaires de l'article: outre les habituels trolls de mauvais goût, il se trouvait un bon nombre d'utilisateur pour critiquer ouvertement et en toute sincérité l'"hypocrisie de l'Occident", la "censure à outrance" et autres joyeusetés. Mon petit coeur naïf m'a bien entendu poussé à répondre, et comme de juste, je me suis fait traiter de tous les noms, pour un peu on m'aurait accusé d'avoir maille à partir avec les Francs-maçons, les Illuminati, le grand complot judéo-maçonnique et autres épouvantails agités habituellement par les dégénérés qui votent FN. C'était pour l'anecdote. Et vive l'image de la femme.
« Dernière édition: 17 Mars 2013 à 23:47 par Antevre » Journalisée

Teji
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 6 720


Dessinateur Dingue


WWW
« Répondre #4 le: 18 Mars 2013 à 00:21 »

Merci à vous d'avoir pris le temps de lire ce gros pavé. sourire

Je confirme.

Mais je n'ai jamais été vraiment longtemps embêtée, mon caractère faisait bien son boulot et j'ai quand même fini par ne plus vouloir jouer qu'avec des gens que je connais.
Mais même avec eux, ils considéraient mon gameplay différemment.

C'est tout de même dommage que même des connaissances considère ta façon de jouer comme différente (des hommes exclusivement je suppose). Il y a un sérieux problème de distance quant à la façon dont l'"Autre" aborde le jeu.

C'est certes orienté mais c'est pensé pour l'être, et ça ne l'empêche (malheureusement) pas d'être vrai.

Je pense qu'il est ardu de ne pas prendre parti dans ce genre de sujet. clin d'oeil

Donc oui, j'en suis venu il y a peu à avoir honte d'être assimilé aux gamers, aux geeks et autres. Joie. Et concernant le sexisme, je savais qu'il était omniprésent, mais je n'imaginais pas que ça allait jusqu'au harcèlement sexuel aussi couramment.

C'est malheureux mais voilà comment une communauté peut voir son image ternie. On en vient à se demander si on ne soutient pas une industrie qui nous enferme davantage dans des tensions sociales déjà houleuses IRL.

Je pense qu'un début de solution pourrait être trouvé en montant une action avec les icônes de la culture geek sur Youtube par exemple, pour les francophones des gens comme le JdG, Usul et sa bande, Benzaie, Linksthesun et autres, comme ç'avait été fait pour protester contre ACTA. C'est vrai, comme cité dans l'article, que le JdG utilise énormément d'expressions comme tapette, tarlouze, salope, et autres. Si lui et d'autres montraient la voie vers une amélioration de cet univers, ça irait déjà mieux. Les dégénérés séviraient toujours, mais au moins ils auraient plus l'impression d'avoir le blanc-seing de leurs idoles.

Je ne sais pas si ça irait forcément dans le bon sens. Même si des cercles extérieurs à la culture vidéoludique ou comics réserveraient un bon accueil à ce type d'initiative, pas sûre que les enracinés aux valeurs machistes véhiculés par les blockbusters comme Dead or Alive ou autres ne s'en prennent pas à ces emblèmes qui ont nourris leurs après-midi de rigolades. Déjà IRL, dès qu'une personnalité se mouille un peu dans la politique, elle s'expose à un sérieux revers de bâton chez ses fans de la première heure (Comme Faudel soutenant Sarkozy pour citer un dossier brûlant).

Après, le sexisme est un problème qui dépasse largement le cadre des sous-cultures. Et perso, j'ai l'impression de vivre dans un environnement encore plus intolérant qu'il y a, mettons, dix ans...

Le monde n'est pas plus intolérant qu'au début du XXe siècle, seulement plus hypocrite. Je suis sûr que des hommes soutiennent que le droit de votes aux femmes est un acquis, mais pensent certainement dans le même temps "À quoi ça peut bien leur servir?".
Alors évidemment, ce n'est pas un cas isolé chez les geeks... C'est juste que ça va très(trop) loin...
Journalisée

Signé : Un mec relou
Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 229


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #5 le: 18 Mars 2013 à 01:37 »

J'avoue que je n'ai pas - encore - lu entièrement l'article, mais j'en ai suffisamment vu pour pouvoir m'exprimer. D'autant plus qu'il s'agit d'un sujet qui me touche particulièrement. Et que, finalement, l'article dresse un panorama de toutes les horreurs que l'on peut lire et voir sur le net ou des supports de communication émanant du monde du jeu vidéo. En outre, je suis assez consterné pour ce soir.

Malheureusement, le mal qui ronge le monde du jeu vidéo ne lui est pas exclusif. Tous les comportements déplorables exposés dans l'article peuvent être transposés et retrouvés dans tellement d'autres secteurs où le sexisme et la discrimination nous mènent encore et toujours la vie dure. Je n'ai donc pas été surpris de retrouver des commentaires désobligeants de la part de joueurs tout au long de cet article. Il ne s'agit là que de crétins qui expriment leur rapport à la femme dans le cadre du jeu vidéo, et tiendraient le même discours sur d'autres sujets.

J'ai en revanche été beaucoup plus surpris par le point de vue des industriels et des développeurs. Je sais bien que dans certains salons, les babes sont toujours à la mode (alors que, comme l'auteur le dit si bien, on s'en fout car on n'est pas là pour ça) et que certaines publicités restent à la limite de la désobligeance. Je n'avais cependant pas eu l'occasion d'en voir autant d'exemples, et surtout d'aussi douteux. Même son de cloche en ce qui concerne les développeurs, en tant qu'humains, qui n'hésitent pas à cracher sur leurs homologues du sexe opposé, comme s'ils cherchaient à se protéger d'une intrusion dans un milieu qui n'appartiendrait qu'à eux. Au delà d'être clairement discriminatoire et insultant, c'est incompréhensible. Pourquoi transposer un nombre incalculable de fantasmes dans des héroïnes ou des femmes considérées comme de la décoration, et à côté de cela se comporter en totale opposition avec ce qui fait que les gens se respectent, se rapprochent, s'apprécient et nouent des relations (de n'importe quelle importance, je le précise bien).

Par ailleurs, un petit mot sur ces jeux qui seraient ou ne seraient pas destinés aux femmes. Ne nous mentons pas pour autant : il est clair, et normal, que certains jeux et certains genres puissent plus plaire aux hommes ou aux femmes, et ce n'est pas un scandale. N'importe quel artiste lorsqu'il crée une oeuvre le fait avec sa sensibilité, et a une petite idée du public qu'il pourra plus facilement toucher. Le scandale, c'est de chercher à enfermer la femme dans un moule duquel elle n'aurait pas le droit de se sortir, et refuser de penser qu'elle pourrait aimer autre chose que ce qu'on veut bien lui vendre. En écrivant cela, je pense au témoignage de la personne qui voulait acheter God of War et à qui on aurait voulu refourguer une carte de fidélité rose. Pour moi il n'y a ni "jeu de mec", pas plus qu'il n'y a par exemple de "série de gonzesse". La répartition évidemment non parfaitement équitable du public ne doit jamais être un obstacle à sa diversité. Par ailleurs, en soulignant sans cesse que, par exemple, "une fille joue à tel jeu, c'est incroyable", je pense que l'on contribue à véhiculer l'idée que le jeu est avant tout "fait pour les hommes" (connerie en soi), faisant inconsciemment comprendre à la personne qu'elle n'est pas en terrain conquis. Je préfère plutôt me réjouir d'avoir une partenaire supplémentaire pour jouer ou discuter de ma passion ou du jeu qui me plaît tant.

Alors, "ma communauté" est-elle à ce point détestable ? Je n'en sais rien, pour la bonne raison que je ne m'inclus pas dans celle qui est décrite dans cette article. Tendance majoritaire que je fuis dans un milieu auquel j'appartiens, ou bien minorité visible qui fait écran à toutes les personnes respectables au sein des gamers ? Une autre bonne question qui me fait penser que, ici, personne ou presque (je l'espère !) ne soutiendra ce qui est dénoncé dans l'article. Pourtant, nous sommes tous des joueurs.

C'est un tout autre milieu et un tout autre débat, mais j'ai tout de suite fait le parallèle avec le monde du football. J'aime ce sport, aussi bien pour en faire que pour le regarder, mais je sais aussi que l'image renvoyée par le supporter de base est celle d'un beauf décérébré intolérant et violent s'intéressant à une industrie pourrie par l'argent. Il est vrai qu'il y a beaucoup de connard dans ce milieu (qui est tout de même très populaire), mais ce ne doit pas être une fatalité en soi. Tous mes amis qui partagent ce centre d'intérêt sont des gens très bien avec qui on peut discuter de tout ce qui touche à ce sport et avoir des débats très intéressants. Malheureusement, cela est mal accueilli par ceux qui ne s'y sont jamais intéressé et ne voient le football que par l'image que la pire partie de ses fans a bien voulu leur renvoyer.

En fait, cet article est très intéressant, car au delà du fond qu'il apporte et qui touche beaucoup d'entre nous, il permet de faire beaucoup de parallèles et d'orienter le débat dans de nombreuses directions.
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Floya
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 173


One night carnival fun fuuun~


« Répondre #6 le: 18 Mars 2013 à 17:50 »

J'ai lu un bon morceau de l'article mais je n'ai pas terminé. Mais tout ca me rappelle y'a quelque jours tandis que j'étais sur Phantasy Star Online 2 un membre de la party ou j'étais a sorti "Je me demande si les filles dans sont jeux en sont vraiment" en référence à certains gars qui favorisent les avatars féminins. J'ai dis que j'étais une "vraie" fille et j'ai eu le droit à un "Oh. Tu joues à ce jeu parce qu'il y a beaucoup de costumes disponibles non?"

Ok.
Oh et des amis en parallèle disaient "dis pas que t'es une fille, tu vas regretter."
Journalisée

Daru13
Conseiller J-A
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 579


Photoshop addict


« Répondre #7 le: 19 Mars 2013 à 21:10 »

Ah tiens, lu hier... content.
Un article long mais très sympa à lire je trouve ; j'ai surtout beaucoup apprécié la grande quantité d'exemples.

Personnellement, autant je rejoins la critique voire le dégoût de l'auteur à propos de certains exemples cités (je pense notamment à la fille harcelée par le coach de l'équipe lors du tournoi), et ne cautionne pas plus qu'elle certaines réactions humaines (cas du vendeur...), autant je ne partage pas la totalité de son point de vue, ou du moins de ce que j'ai compris de son article.

J'apprécie toujours de voir les libertés de tous et de toutes défendues, que ça soit dans le domaine des jeux vidéos ou ailleurs. Peu importe son sexe, on devrait avoir accès aux mêmes jeux et au même contenu ; je rejoins cet avis.

Maintenant, une autre partie des exemples ne m'ont pas plus choqués que ça :

- Par exemple, le cas d'une partie des commentaires sur Youtube cités dans l'article : voir des commentaires plus en rapport avec le physique de la personne que le contenu de la vidéo mis "en valeur" par d'autres utilisateur. Bon, ok, ça n'apporte pas grand chose, mais je ne trouve pas ça "choquant" perso, et surtout pas beaucoup lié aux jeux vidéos eux-mêmes.

- Les babes des salons, là encore pourquoi pas, si statistiquement (je le suppose ?) les visiteurs sont (ou étaient ces dernières années) des mecs, ou encore simplement pour répondre à cette image que critique l'auteur d'un secteur à dominante masculine, ça n'apporte pas grand chose, mais pourquoi pas ? L'autre sexe n'est nullement interdit d'accès ou autre...

- Les messages ou autres demandes adressés aux joueuses ingame ou par MP, je me doute bien qu'à force ça doit être un peu lourd à subir, mais de mon point de vue, on peut se faire insulter ou autre tout autant étant un homme ; les insultes seront sans doute légèrement différentes, et des propositions sexuelles venant de femmes sont à priori moins courantes, mais puisque tout le monde a les même possibilités à ce niveau là (je dis dans dans le sens ou de nombreuses femmes pourraient techniquement tout autant dire ou demander ça à des joueurs masculins), on en revient là encore à un problème légèrement différent je pense.

- Le cas des personnages parfois très typés selon leur sexe ingame : m'oui ok, ça tape clairement dans le stéréotype, mais bon... Je pars plus du principe qu'une personne intéressée par un jeu pourra y jouer avec plaisir sans pour autant se soucier de ces problèmes-ci s'ils sont présents dans ledit jeu.

Le vivre est probablement une autre expérience, mais je ne trouve personnellement pas si anormal que ça de voir des communautés, etc, étant ou ayant été globalement masculines (réellement ou en apparence) réagir de la sorte. Peut-être par peur de voir ces communautés se "féminiser" comme le dit l'auteur, par amusement/intérêt personnel, par effet de groupe, que sais-je...
Avoir plus de difficultés à s'intégrer dans une communauté que dans une autre selon son sexe est dommage, mais à mon sens on ne peut nier certains différences physiques ou culturelles qui différencient depuis longtemps hommes et femmes (ce qui n'empêche pas d'apprécier le contenu produit peu importe son sexe et pue importe le public originellement visé, ou le fait même qu'il y en ai un plus visé qu'un autre), et l'article m'apparaît très vif à ce sujet, trop vif pour ma part (le côté féministe avec lequel j'ai souvent du mal peut-être ?). A plusieurs reprises, j'ai plus pensé qu'il s'agissait là d'une critique du sexisme de manière assez générale en fait, ce qui relève, je trouve, d'un problème tout autre que le contenu des jeux vidéos (on peut apprécier un contenu typé pour un sexe précis sans pour autant être la cible concernée).

Peut-être que le sujet ne me touche pas assez pour que je sois plus indigné que ça, ou encore que j'ai mal compris ou interprété les propos de l'auteur, mais sans pour autant cautionner tout ça, je n'en ressort globalement ni étonné ni choqué. Taper dans certains stéréotypes, se baser sur des statistiques (éventuellement erronées - et ensuite ?)... Pour peu que les qualités que l'on trouve à un jeu ou à tout autre truc de "geek" ou de "gamer" nous conviennent, pourquoi ne serait-ce pas suffisant ?

Quant aux problèmes relatifs aux "communautés geek" et autres joueurs, ça relève plus du problème du sexisme en général que des jeux vidéos je trouve. Le contenu des jeux et de ce qui y est lié aide peut-être à forger certains esprit un peu trop rapidement, mais l'effort à faire ne se situe pas selon moi du côté des jeux vidéos, mais du côté des personnes concernées ( via l'éducation par exemple).

J'ai donc beaucoup de mal avec la critique du contenu, qui n'a pas nécessairement besoin de changer je pense. Que beaucoup de gens soient un peu trop fermés d'esprit pour admettre qu'une femme peut tout autant participer à quelquechose souvent décrit comme masculin, c'est à mon avis un autre problème.
« Dernière édition: 20 Mars 2013 à 00:05 par Daru13 » Journalisée


    





Wolvesrealm33
Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 14


« Répondre #8 le: 20 Mars 2013 à 08:16 »

Effectivement je le constate chaque fois en jouant

et encore heureux que je joue pas a CoD ou autres nanars de ce genre

j'ai pas lu l'article je le lirais plus tard, mais je suis deja totalement d'accord il faut que ca cesse

on vit dans un pays et un monde de machos et d'intolerants, c'est triste mais c'est la réalité ...et puis la France st tres forte pour ca

le jeu vidéo est un domaine tres ...élitiste je dirais,  comme l'a dit Antevre des que tu es different tu es catalogué et rejeté

le mieux est de faire comme Couet, de jouer avec des gens de confiance, qie tu connais

a bon entendeur ^^
Journalisée
Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 102


Chris, je t'aime :)


« Répondre #9 le: 20 Mars 2013 à 10:57 »

Ah, j'avais pas vu le topic !

Bon, j'ai lu presque la moitié du lien proposé. J'ai arrêté car c'est long, mais c'était intéressant.
En fait, je dirai presque que j'ai appris des choses. Non pas que beaucoup de mecs hétéro gamers soient sexistes, mais qu'on puisse arriver à une violence verbale ou à un harcèlement à ce point...

Personnellement, je n'ai pas eu du tout ce problème. Je dirais même que dans le peu de RPG auquel j'ai joué, c'était presque mieux d'être une fille IRL, car on avait des attentions gentilles envers nous. Et dans mon entourage, je côtoie des informaticiens qui ont dans leur équipe de plus en plus de femmes. Ils ne font pas de remarques sexistes, et je suis même fière de partager mon point de vue avec eux sur certains jeux de PC vieux de plus de 12 ans.

Après, je ne joue pas non plus aux jeux "violents". Ce que j'entends par là, ce sont les jeux où l'on incarne un personnage avec son arme à feu. Autant des armes blanches ne me dérangent pas, ou très peu, autant l'arme à feu me repousse. Pourtant, j'aime beaucoup les jeux de stratégie où l'on a le contrôle d'une civilisation et l'on doit tuer notre ennemi, même si c'est avec des engins de guerre tels des tanks.
Je pense que le fait de jouer un seul et même perso, gagnant avec des actes violents, donne un sentiment de puissance et de supériorité par rapport aux autres, au point que ça se répercute dans son contexte de vie. Ca devient pire si ce type de joueur forme un groupe avec d'autres personnes du même genre.

Attention, je n'ai pas dit que si vous jouez à un jeu où l'on incarne un gars avec une arme à feu, vous deviendrez macho, etc. mais simplement que ce type d'univers est plus propice à ce genre de réflexions honteuses, plutôt qu'un univers de Zelda par exemple.

Donc, des gens racistes, sexistes, violents verbalement, y'en a toujours eu, peu importe le contexte, pas seulement dans les jeux vidéo. Par contre, faudrait que les médias arrêtent de diffuser des conneries et des stéréotypes. Ca serait déjà une forte avancée...
Journalisée

Onilink T
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 034


Vainqueur de l'award du Revenant et Award Hommage saison 8


« Répondre #10 le: 20 Mars 2013 à 11:19 »

faudrait que les médias arrêtent de diffuser des conneries et des stéréotypes. Ca serait déjà une forte avancée...

Tout a fait d'accord , Personnellement je ne m'estime pas du tout sexiste bien que jouant a des jeux "violents" ( Gears of War entre autres ) et il m'est même arrivé de me prendre de sacrées roustes par des joueuses notament a Mario Kart alors que je suis plutôt bon a ce jeu .
Je n'ai aucune réticence a ce que des femmes jouent , peut-être du au fait que j'ai grandis dans une famille ou les filles jouent presque autant que les garçons .

Concernant les personnages féminins dans les jeux videos , c'est vrai que certains sont vraiment stéréotypés , cependant dans les RPG et notament les Tales of ( dont je suis en train de re faire Symphonia ) ça ne me dérange pas du tout de prendre telle ou telle fille du moment que j'aime son gameplay .
Journalisée
Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 102


Chris, je t'aime :)


« Répondre #11 le: 20 Mars 2013 à 13:01 »

De toute façon, je doute que nous ayons ce genre de personnes ici sur un forum de Zelda, car c'est loin d'être une saga où les personnages féminins sont vulgaires (quoi que dans OOT, parfois, les angles de vues ou les positions des grandes fées... ninja )
« Dernière édition: 20 Mars 2013 à 13:03 par Mymy » Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #12 le: 20 Mars 2013 à 20:51 »

faudrait que les médias arrêtent de diffuser des conneries et des stéréotypes. Ca serait déjà une forte avancée...

Tout a fait d'accord
On peut l'appliquer pour tout, les médias sont fautifs de beaucoup d'idées reçues/stéréotypes/conditionnements sociaux.
Journalisée


Onilink T
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 034


Vainqueur de l'award du Revenant et Award Hommage saison 8


« Répondre #13 le: 20 Mars 2013 à 21:56 »

On peut l'appliquer pour tout, les médias sont fautifs de beaucoup d'idées reçues/stéréotypes/conditionnements sociaux.

Notament pour rester dans l'univers videoludique des "gamer-killeur "( ouais je viens de trouver ça ) tout les jeux vidéos ne rendent pas violents ou meurtrier , je joue a Zelda et c'est pas pour autant que je me met a trancher toutes les poules que je croise !  ninja
Journalisée
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #14 le: 20 Mars 2013 à 22:15 »

Je n'ai plus aucun vase chez moi, c'est grave ?
Journalisée


Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 080


ts;dr


« Répondre #15 le: 20 Mars 2013 à 22:23 »

C'est un autre débat, mais si la communauté gamer ne faisait pas preuve d'une mauvaise foi crasse à chaque fois qu'une accusation plus ou moins ridicule est portée à l'encontre de leur loisir, je crois qu'on aurait moins l'air de détraqués.

- Par exemple, le cas d'une partie des commentaires sur Youtube cités dans l'article : voir des commentaires plus en rapport avec le physique de la personne que le contenu de la vidéo mis "en valeur" par d'autres utilisateur. Bon, ok, ça n'apporte pas grand chose, mais je ne trouve pas ça "choquant" perso, et surtout pas beaucoup lié aux jeux vidéos eux-mêmes.
C'est une question de point de vue. Mais imagine que tu apparaisses dans une vidéo et que les top comments aient soit une connotation sexuelle, soit soient des insultes à l'égard de ton physique. Bien sûr, la meilleure solution est de les ignorer, bien sûr c'est que des nazes derrière un écran, mais ça reste désagréable à lire. Et quelque part, c'est une atteinte à ton image.

- Les babes des salons, là encore pourquoi pas, si statistiquement (je le suppose ?) les visiteurs sont (ou étaient ces dernières années) des mecs, ou encore simplement pour répondre à cette image que critique l'auteur d'un secteur à dominante masculine, ça n'apporte pas grand chose, mais pourquoi pas ? L'autre sexe n'est nullement interdit d'accès ou autre...
Perso les babes c'est un truc qui me choque depuis un bout de temps, et pas tellement rapport à l'image de la femme (même si elle en prend un méchant coup dans la tronche, on est d'accord), mais plutôt, comme le souligne d'ailleurs l'auteur de cet article, rapport à l'image des gamers, moi ça me les brise d'être considéré comme un pénis sur patte. Un salon du jeu vidéo, c'est pour parler de jeu vidéo, pas pour exhiber des hôtesses à moitié nues qui se font peloter par tous les dégénérés qui passent par là. Ce sont des pratiques "publicitaires" qui devraient être interdites depuis des années...

- Les messages ou autres demandes adressés aux joueuses ingame ou par MP, je me doute bien qu'à force ça doit être un peu lourd à subir, mais de mon point de vue, on peut se faire insulter ou autre tout autant étant un homme ; les insultes seront sans doute légèrement différentes, et des propositions sexuelles venant de femmes sont à priori moins courantes, mais puisque tout le monde a les même possibilités à ce niveau là (je dis dans dans le sens ou de nombreuses femmes pourraient techniquement tout autant dire ou demander ça à des joueurs masculins), on en revient là encore à un problème légèrement différent je pense.
Oui et non, je vois où tu veux en venir, selon toi le problème est plus que les gens sont mal élevés et en viennent aux insultes pour un oui ou pour un non. Mais je suis pas d'accord avec toi, on voit quand même qu'il y a tout une partie de la communauté qui s'attaque systématiquement aux filles, il y a une vidéo dans les exemples d'ailleurs qui montre une fille se faire largement harceler sans raison particulière par des joueurs juste sous prétexte qu'elle a un pseudo de meuf. Et puis, je me suis déjà fait insulter dans un jeu vidéo, traiter de cheater, de beaucoup de noms d'oiseaux fleuris, mais dès qu'une fille se fait insulter, c'est directement pour dégrader son image: retourne dans la cuisine, va t'occuper de tes gosses, salope, et bien d'autres choses que j'éviterai de dire pour ne pas choquer les plus chastes d'entre nous. Il y a quand même un gros problème de sexisme, c'est indéniable.

Après, c'est clair qu'on a chacun sa sensibilité par rapport à ce genre de sujets, et je ne remets certainement pas en cause la légitimité de ton avis. Mais je crois qu'en effet, il y a un très gros problème de sexisme par rapport à la communauté geek et ailleurs.

Je n'ai plus aucun vase chez moi, c'est grave ?
Perso j'ai passé des années à agresser des plantes dans mon jardin à coups "d'épée" ninja.
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #16 le: 20 Mars 2013 à 22:32 »

Il faudra que j'essaie d'aller au travail en roulades alors, je mettrai moins de temps.
Journalisée


Valoo
Modérateur global
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 9 229


Membre depuis le 23 mai 2003


« Répondre #17 le: 20 Mars 2013 à 22:42 »

Il faudra que j'essaie d'aller au travail en roulades alors, je mettrai moins de temps.
Non, la technique la plus rapide est celle du saut latéral !

Bon allez, fin du HS, non ? tire la langue
Journalisée

Suivez mon défi fou : finir de nouveau chaque Zelda, à 100%, dans leur ordre chronologique afin de permettre une réécriture au fur et à mesure de la légende.
Morwenn
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 265


And so what?


WWW
« Répondre #18 le: 20 Mars 2013 à 23:23 »

Niveau communauté, je tiens quand même à préciser qu'on est une communauté adorateurs d'un gamin muet androgyne qui porte des jupes. Je doute qu'on fasse partie de la communauté la plus touchée par les problèmes de sexisme :3

Après, j'ai pas grand-chose à rajouter à tout ce qui est dit. D'ailleurs, même après la lecture de l'article, je n'ai pas grand-chose à rajouter ou critiquer en sus de ce qui y est déjà critiqué : c'est complet, élaboré et illustré.
Journalisée

Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #19 le: 21 Mars 2013 à 00:02 »

C'est marrant de lire cet article maintenant parce de plus en plus de filles se mettent à stream sur League of Legends, et celles qui ont le plus de viewers sont.. les filles "les mieux pourvues" peu importe leur skill, ou alors des joueuses qui s'offrent le luxe de tag avec des top elos (en français : jouer avec des joueurs de très haut niveau) sur la seule base que ce sont de jolies filles, peu importe ce qu'elles valent IG.

D'un autre côté certaines filles s'assument un peu trop. Et dans ma friendlist par exemple y'en a une qui a un beau "YES IM A GIRL" en message perso, c'est qu'à force de remarques de la part des joueurs ça en rend certaines agressives, voire carrément lourdingues parce que ça veut s'affirmer devant les garçons. Ça peut se comprendre totalement, d'ailleurs je ne le leur reproche pas, c'est dommage d'en être arriver là justement. Je vous ferai quand même remarquer que des joueuses s'en sortent très bien en restant zen. ^^'

Après je parle d'expérience et surtout au sujet de jeux en ligne. La portée de l'article s'étend aussi aux jeux de consoles/offline et là non plus, je ne pense pas que la gente féminine n'ait quoi que ce soit à prouver. Cela dit ça me paraît peut-être naturel vu que dans mon entourage/famille le mode multijoueur aurait été bien vide si elles ne jouaient pas.  lève les yeux au ciel

Puis faut le dire, de toutes mes années mmo, les filles étaient carrément plus sympas.
Journalisée
Daru13
Conseiller J-A
Héros
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 5 579


Photoshop addict


« Répondre #20 le: 21 Mars 2013 à 21:14 »

Citation
C'est une question de point de vue. Mais imagine que tu apparaisses dans une vidéo et que les top comments aient soit une connotation sexuelle, soit soient des insultes à l'égard de ton physique. Bien sûr, la meilleure solution est de les ignorer, bien sûr c'est que des nazes derrière un écran, mais ça reste désagréable à lire. Et quelque part, c'est une atteinte à ton image.
Ah mais je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'être placé dans une telle situation doit être désagréable. En revanche, je pense que peu importe notre sexe, se montrer volontairement dans une vidéo doit impliquer d'accepter le risque de recevoir des remarques relatives à notre physique, etc. Après, je reconnais que le stéréotype du milieu masculin (éventuellement soutenu par des statistiques mais bon, là n'est pas la question) peut faciliter l'emploi d'insultes visant le sexe féminin en particulier.

Ce que je veux dire, c'est que je ne trouve pas vraiment ça étonnant, dans le sens où tout ce qui est souvent culturellement/historiquement/etc décrit comme masculin pourrait remplacer à mon avis le cas des jeux vidéos (et on renvient donc à un problème plus général de sexisme et/ou de définition des différentes communautés, cultures, etc). C'est surtout ça qui me gêne avec cet argument en fait, et ça rejoint une fois de plus mon avis selon lequel les jeux vidéos ne sont pas le problème, tandis que certains joueurs (ou pas d'ailleurs) en sont un :p.

Citation
Perso les babes c'est un truc qui me choque depuis un bout de temps, et pas tellement rapport à l'image de la femme (même si elle en prend un méchant coup dans la tronche, on est d'accord), mais plutôt, comme le souligne d'ailleurs l'auteur de cet article, rapport à l'image des gamers, moi ça me les brise d'être considéré comme un pénis sur patte. Un salon du jeu vidéo, c'est pour parler de jeu vidéo, pas pour exhiber des hôtesses à moitié nues qui se font peloter par tous les dégénérés qui passent par là. Ce sont des pratiques "publicitaires" qui devraient être interdites depuis des années...
Vu comme ça pourquoi pas en effet ; n'attachant pas d'importance particulière à la façon dont les publicitaires peuvent me considérer, j'avoue ne pas avoir vu ça sous cet angle-ci. Au mieux, je trouve ça inutile à amusant de voir ces personnes dans un salon perso... Si ça attire aussi plus de public, tant mieux pour eux - j'ai juste du mal à me sentir concerné je pense ^^.

Citation
Mais je suis pas d'accord avec toi, on voit quand même qu'il y a tout une partie de la communauté qui s'attaque systématiquement aux filles, il y a une vidéo dans les exemples d'ailleurs qui montre une fille se faire largement harceler sans raison particulière par des joueurs juste sous prétexte qu'elle a un pseudo de meuf. Et puis, je me suis déjà fait insulter dans un jeu vidéo, traiter de cheater, de beaucoup de noms d'oiseaux fleuris, mais dès qu'une fille se fait insulter, c'est directement pour dégrader son image: retourne dans la cuisine, va t'occuper de tes gosses, salope, et bien d'autres choses que j'éviterai de dire pour ne pas choquer les plus chastes d'entre nous. Il y a quand même un gros problème de sexisme, c'est indéniable.
Même remarque que celle faite sous la première citation de ce post je pense : je suis d'accord avec les faits que tu avances, mais ça ne me semble pas vraiment étonnant ; je vois ça comme des tentatives d'être plus blessant dans ses insultes en appuyant ses dires sur des stéréotypes liés au milieu du JV et au rapport qu'il serait censé entretenir avec les femmes (ciblage pouvant je pense se retrouver dans divers autres cas, pas forcément liés au genre d'ailleurs). Du coup, j'ai du mal à voir ça comme étant lié au milieu des JV en lui-même (et non aux stéréotypes qu'il peut se coltiner), juste comme une énième illustration de la bêtise/violence/toussa de certains x).

Je pense qu'on est assez d'accord sur les faits Antevre en fait, à mon avis on n'a simplement pas la même sensibilité sur quelques points content.

Petit(s) edit(s) pour faute de répétitions très moches :p.
« Dernière édition: 21 Mars 2013 à 22:47 par Daru13 » Journalisée


    





Antevre
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 080


ts;dr


« Répondre #21 le: 21 Mars 2013 à 22:35 »

Je pense qu'on est assez d'accord sur les faits Antevre en fait, à mon avis on n'a simplement pas la même sensibilité sur quelques points en fait content.
Oui oui, c'est ce qu'il me semble aussi^^.
Journalisée

Lolynette
Goron
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 333



« Répondre #22 le: 27 Juillet 2013 à 18:30 »

Perso ça m'a fait sourire car quand je dis que je suis une fille, j'ai de suite des avantages, que ce soit sur Wow, Lol ou autre. On veut devenir mon ami, on me donne des gold.. etc. Faut profiter xD

Nan mais sinon concernant les streams oui, tu fous une fille avec un decolleté immense qui sait pas jouer, elle aura plus de viewers qu'un progamer limite... je trouve ça nul :/ Mais ça c'est l'éternel "manque" des geeks rit aux éclats n'est-ce pas !
Journalisée


Ka-Smeen
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 239



« Répondre #23 le: 27 Juillet 2013 à 19:39 »

Les streameuses en cosplay Sona ou Akali infirmière qui se font PL en diamond. T____T

Bon par contre je vais gentiment taunt, mais j'ai pas encore vu beaucoup de filles qui main autre chose que des mages ou des supports, hihihi. Joignez-vous donc à la melee. Mister Green
Journalisée
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


« Répondre #24 le: 27 Juillet 2013 à 19:42 »

Bah pour ma part j'avais toujours des personnages damage dealer (guerrier DPS &co, jamais de magie, jamais d'arc). Mais je fais probablement partie des exceptions.
Journalisée


Lolynette
Goron
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 333



« Répondre #25 le: 28 Juillet 2013 à 18:56 »

oui Couet je pense rit aux éclats

Moi oui tjrs support ou mage ou archère peu importe le jeu ^^
Journalisée


Floya
Sheikah
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 3 173


One night carnival fun fuuun~


« Répondre #26 le: 28 Juillet 2013 à 22:20 »

J'aime être bourrin. Dans Borderlands 1 je jouais Brick.
Journalisée

Onilink T
Hylien
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 034


Vainqueur de l'award du Revenant et Award Hommage saison 8


« Répondre #27 le: 29 Juillet 2013 à 00:47 »

Par contre , c'est moi ou dans les jeux-videos( ou le sexe du personnage n'est pas personnalisable...hmm peut-être pas la meilleure façon de tourner la phrase  ninja ) les personnages "elfe" sont souvent pour ne pas dire tout le temps féminin .

Les nains c'est classe aussi , même pour une fille  content
Journalisée
Linkexelo
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 882


Versus Fighting 2D Killa


« Répondre #28 le: 30 Juillet 2013 à 20:29 »

Bonjour all !
J'aimerai juste commenter un peu ce sujet, très rapidement (ça fait cependant très plaisir de reposter ici !)

Donc je suis actuellement un gros joueurs de Versus Fighting depuis quelques temps déjà, je me déplace en compétition, j'en gagne, je gagne de l'argent avec etc... Bref, je veux vous donner mon avis sur le sujet au niveau du gaming compétitif.

Sur certains jeux, ils existent une grosse fracture entre joueurs et joueuses. Je pense notamment à Counter Strike où ça m'a toujours "choqué" qu'il y ait une compétition entre homme, et une autre entre femme. Comme dans les sports traditionnels en fait. Mais mince quoi, ce qui compte dans l'e-sport, c'est l'intelligence de jeu, les réflexes, l'exécution, etc... On est pas dans l'effort physique ici, mais dans l'intelligence dans plusieurs formes. Que doit-on en déduire ? Les femmes sont moins intelligentes que les hommes ? C'est absurde !
Il existe cependant (et Dieu merci), des compétitions mixtes. Mais il est vrai que lorsqu'un femme "random" joue contre un homme, l'homme est souvent prétentieux, pensant que la victoire est garantie. Un comportement qui peut amener vers la défaite, et c'est dommage quand on a dépensé 20€ pour participer sans compter les frais de transports.
Le sexisme dans le milieu compétitif est rarement insultant en fait, c'est soit de la moquerie, soit le fait de sous-estimer la personne. Je n'ai jamais vu d'insulte sur les joueuses. Parfois quelques petites vannes, mais c'est amical.

Cependant,

Il ne faut pas croire que le "sexisme" soit désavantageux pour elles . En effet, les compétitions entièrement féminines peuvent permettre à certaines joueuses d'être reconnu, alors qu'elles ne seraient que "random" dans d'autres. Et elles ne s'en cachent pas. C'est donc un avantage pour elles, être sponsorisé c'est être défrayé et parfois d'avoir un salaire pour jouer. Une joueuse peut aussi être reconnu dans les compétitions mixtes. Je pense notamment à Kayane, joueuse aujourd'hui semi-pro et sponsorisé par Madcatz. A part à ses débuts (il y a très longtemps, à l'époque de Dead Or Alive 1 et les débuts de SoulCa !), où elle faisait de très bons résultats surtout pour son âge, maintenant elle ne fait plus rien. Les seuls tournois où elle va loin sont des tournois sans aucun niveau. Par exemple, sur SSFIV, elle ne me pose aucun problème. Pourtant, je ne suis pas sponsorisé, je ne suis pas professionnel. Et il existe beaucoup de joueurs qui n'ont pas de problème contre elle et ne sont pas sponsorisé. Peut-on alors parler de sexisme inversé ? xD

Au final, tout ça pour dire que cette histoire de sexisme, ça devient absurde. On a eu plein de débats et d'émissions qui au final ne donnent pas la vérité, comme beaucoup d'informations. On prend quelques éléments extrêmes et on en fait un scandale pour nourrir les gens et alourdir l'image du jeu vidéo dans la société. On ne parle pas des aspects "positifs" pour ces joueuses qui visiblement ne s'en plaignent pas. Et nous, joueur, on s'en plaint de ces joueuses qui ont des avantages ? Non, on s'en fiche ! Ça peut faire rire avec les personnes concernées même. Tout ce qu'on souhaite, c'est jouer et si on veut être sponsorisé, on fait ses preuves sans pleurer sur quoi que se soit. Donc le sexisme dans le jeu vidéo, c'est comme partout dans le monde, pas besoin d'en faire un scandale.
Journalisée


Helmasaur
Gerudo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 2 811



WWW
« Répondre #29 le: 30 Juillet 2013 à 22:51 »

Concernant Counter-Strike, j'avais entendu de joueurs professionnels ainsi que de commentateur que les équipes masculines et féminines jouaient d'une façon différence. Ils ont dis que les femmes avaient en général un moins bon niveau que les hommes. Par contre, niveau stratégie en équipe, elles seraient supérieur.

Je ne sais pas si c'est vraiment le cas. D'ailleurs, vrai ou non, ce n'est pas une raison pour séparer les équipes en fonction du sexe.
Journalisée

Mymy
Ancien
Arbre Mojo
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 10 102


Chris, je t'aime :)


« Répondre #30 le: 03 Août 2013 à 10:37 »

Bah c'est comme pour tout, les gens ont tendance à faire deux distinctions : hommes et femmes. Alors que ça ne se limite pas qu'à ça yeux fermés Et même si on dit "en général" ou "en moyenne", ce qui ne veut pas dire la totalité, certains considèrent ça comme une évidence et mettent tout le même sexe dans le même panier, surtout pour les femmes. C'est ça qui est chiant... Arrêtons les clichés.
Journalisée

Pages: [1] Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Jeux vidéo  |  Sujet: Il faut que ça cesse.
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.20 | SMF © 2006, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
www.zelda-solarus.com