Retour à l'accueil
Accueil Aide Rechercher Calendrier Identifiez-vous Inscrivez-vous
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.
Avez-vous perdu votre courriel d'activation?
22 Avril 2019 à 13:00

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Règlement | Grades du forum | L'équipe de modération | Album photo | Chat
Rechercher:     avancée
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Topic: Vos textes (de chansons) préférés 0 Membres et 2 Invités sur ce sujet.
Pages: 1 ... 11 12 [13] Imprimer
Auteur Sujet: Vos textes (de chansons) préférés  (Lu 195250 fois)
Lily
Zora
*
Offline Offline

Messages: 625



Courriel
« Répondre #600 le: 27 Août 2008 à 18:19 »

J'aime bien cette chanson de Bryan Adams  :), sinon pour Mistral Gagnant je préfère la version de Renaud.

Je met une chanson de Radiohead qui a été reprise aussi par Korn :
Quote
Creep

When you were here before
Couldn't look you in the eye
You're just like an angel
Your skin makes me cry
You float like a feather
In a beautiful world
And I wish I was special
You're so very special

But I'm a creep
I'm a weirdo
What am I doing here?
I don't belong here

I don't care if it hurts
I want to have control
I want a perfect body
I want a perfect soul
I want you to notice
When I'm not around
You're so very special
I wish I was special

But I'm a creep
I'm a weirdo
What am I doing here?
I don't belong here

She's running out the door
She's running out
run, run, run, run,run

Whatever makes you happy
Whatever you want
You're so very special
I wish I was special

But I'm a creep
I'm a weirdo
What am I doing here?
I don't belong here

I don't belong here.
Journalisée

Je t'aime Moog

Licious
Zora
*
Offline Offline

Messages: 648


ℓost fαιιry


WWW Courriel
« Répondre #601 le: 27 Août 2008 à 19:10 »

J'aime beaucoup cette chanson,le texte comme la musique. ^_^

When you look me in the eyes / Jonas Brothers

Quote
If the heart is always searching,
Can you ever find a home?
I've been looking for that someone,
I'll never make it on my own.
Dreams can't take the place of loving you,
There's gotta be a million reasons why it's true

When you look me in the eyes,
And tell me that you love me.
Everything's alright,
When you're right here by my side.
When you look me in the eyes,
I catch a glimpse of heaven.
I find my paradise,
When you look me in the eyes.

How long will I be waiting,
To be with you again
Gonna tell you that I love you,
In the best way that I can.
I can't take a day without you here,
You're the light that makes my darkness disappear.

When you look me in the eyes,
And tell me that you love me.
Everything's alright,
When you're right here by my side.
When you look me in the eyes,
I catch a glimpse of heaven.
I find my paradise,
When you look me in the eyes.

More and more, I start to realize,
I can reach my tomorrow,
I can hold my head high,
And it's all because you're by my side.

When you look me in the eyes,
And tell me that you love me.
Everything's alright,
When you're right here by my side.
When I hold you in my arms
I know that it's forever
I just gotta let you know
I never wanna let you go

Cause when you look me in the eyes.

And tell me that you love me.
Everything's alright,
When you're right here by my side.
When you look me in the eyes,
I catch a glimpse of heaven.
I find my paradise,
When you look me in the eyes.
Oh
Journalisée

Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #602 le: 27 Août 2008 à 21:17 »

Comme reprise de Mistral Gagnant, je crois que rien n'égalera le duo des Enfoirés Vanessa Paradis/Maxime LeForestier :)


*cherche un éventuel lien*

http://fr.youtube.com/watch?v=jkfQ4VdAON4
Journalisée


martchenko
Tokay
*
Offline Offline

Messages: 165



WWW Courriel
« Répondre #603 le: 27 Août 2008 à 21:29 »

Tu veux parler, juste duo? Ou la meilleur version, duo et simple comprit? Parceque en duo, il n'y a que celle la je crois?(a part si on compte la version de moi et ma chienne, mais bon... :ninja:).
Journalisée


Kori No Sekai! You stell have lots more to work on... Mada Mada Dane!
Couet
Administrateur
Arbre Mojo
*
Offline Offline

Messages: 12 814


Jag är ingen bott


Courriel
« Répondre #604 le: 27 Août 2008 à 21:30 »

Comme reprise de Mistral Gagnant

^_^
Journalisée


martchenko
Tokay
*
Offline Offline

Messages: 165



WWW Courriel
« Répondre #605 le: 27 Août 2008 à 21:39 »

A oups, désolé. Ba perso, moi c'est la version que j'aime le moins bien. ^_^
Journalisée


Kori No Sekai! You stell have lots more to work on... Mada Mada Dane!
Lily
Zora
*
Offline Offline

Messages: 625



Courriel
« Répondre #606 le: 01 Septembre 2008 à 16:03 »

Je met une chanson que je trouve super, encore une de Fall Out Boy :

[spoiler]
Quote
Golden - Fall Out Boy

How cruel is the golden rule?

When the lives we lived are only golden-plated

And I knew that the lights of the city were too heavy for me

Though I carried karats for everyone to see



And I saw God cry in the reflection of my enemies

And all the lovers with no time for me

And all of the mothers raise their babies

To stay away from me



Tongues on the sockets of electric dreams

Where the sewage of youth drown the spark of my teens

And I knew that the lights of the city were too heavy for me (too heavy for me)

Though I carried karats for everyone to see (everyone to see)



And I saw God cry in the reflection of my enemies

And all the lovers with no time for me

And all of the mothers raise their babies

To stay away from me



And pray they don't grow up to be...
[/spoiler]

Pour l'écouter comme il n'y a pas de clip j'ai mis un lien avec les paroles de la chanson : http://fr.youtube.com/watch?v=5wyTGmsVi4k



Journalisée

Je t'aime Moog

mathias
Guest


Courriel
« Répondre #607 le: 12 Septembre 2008 à 07:25 »

Dire que je voulais poster les paroles d'ANGELA du Saian Supa Crew... Bon vous connaissez tous hein, mais pour public averti  :P

[censuré]

Bon Ok je sort  :ninja:
Non mais cette chanson à fait un veritable Tabac, et je trouve qu'elle n'a pas pris une rime, une Ride désolé  :mrgreen:
[censuré]

Edit de Mymy : Désolée Kommeno mais il ne suffit pas malheureusement de dire que c'est pour un public averti... ;) Je laisse le nom pour ceux qui veulent savoir de quoi tu parles, mais de là à exposer les paroles, non :P
Et sinon, personnellement, je déteste cette chanson, d'une pour la musique, de deux parce qu'elle me rappelle de très mauvais souvenirs au lycée :P Mais ce n'est pas pour cette raison que j'ai censuré t'inquiètes ;)


Edit de Kommeno : Mechante  :ninja: Je deconne, je comprend très, très bien  :mrgreen:
« Dernière édition: 12 Septembre 2008 à 18:23 par Kommeno » Journalisée
Licious
Zora
*
Offline Offline

Messages: 648


ℓost fαιιry


WWW Courriel
« Répondre #608 le: 22 Septembre 2008 à 22:56 »

Elle n'est pas très longue mais la musique est hyper relaxante. Bref,je l'aime beaucoup on se croirait vraiment proche de l'océan.

Bottom Of The Ocean/ Miley Cyrus

Quote
It's been in the past for a while
I get a flash and I smile
Am I crazy?
Still miss you baby

It was real, it was right
But it burned too hot to survive
All that's left is
All these ashes

Where does the love go?
I don't know
When it's all said and done
How could I be
losing you forever?
After all the time we
spent together

I have to know why
I had to lose you
Now you've just become
Like everything I'll
never find again
At the bottom of the ocean

Do do do
Do do do do
Do do do do do do do
Do do do do do do do

In a dream you appeared
For a while you were here
So I keep sleeping
Just to keep you with me

I'll draw a map
Connect the dots
With all the memories
that I've got
What I'm missing
I'll keep re-living

Where does the love go?
I don't know
When it's all set and done
How could I be
losing you forever?
After all the time we
spent together

I have to know why
I had to lose you
Now you've just become
Like everything I'll
never find again
At the bottom of the ocean

[ speaking: ]
This is it
Let go
Breathe

[ sung: ]
You don't have to love me
For me to, baby, ever understand
Just know of the time
that we both had
And I don't ever
want to see you sad,
be happy
Cause I don't want to hold you
If you don't want to tell
me you love me babe
Just know I'm gonna
have to walk away
I'll be big enough for
both of us to say, be happy

Do do do
Do do do do (be happy)
Do do do do do do do (be happy)
Do do do do do do do
Be happy

Mmmm....
Be happy
Journalisée

mathias
Guest


Courriel
« Répondre #609 le: 25 Septembre 2008 à 16:55 »

Ma chanson du moment !
 The World needs you de  Alonzo Alonzo c'est le maitre du rap français   :ninja:

Quote
Alonzo:

Peut importe ta corpulence
Ton BEP ou ton maître d'audience
le diesel ou le litre d'essence
Peut importe le quartier, le bas, le foyer d'enfant
Ton retard ou bien ton avance
Peut importe le monde a besoin de toi
Ceux qui disent le contraire sont très loin de toi
Le père noel saoulait au coca, a sequestré st nicolas pour t'vendre du
rêve jusquà 6 ans au plus tard
Peut importe la lourdeur de tes secrets
Le très-Haut sait bien ce qu'on peut porter
Peut importe le monde a besoin de toi, tu es dans le mécanisme, même
avec un trou dans l'organisme
Même en guerre les victimes sont utiles
c'est comme ça que les tyrans s'estiment
Le monde a besoin de toi et lenormes ont besoin de croire que le monde
a besoin de moi, besoin de noir de blanc, voila..

Soprano:

Ohhhhhhh,
J'ai la rime à l'envers quand je vois mes confrères qui basculent du paradis jusqu'en enfer
Le monde a besoin de toi, le monde a besoin de moi

Alonzo :

Fais leur croire que ta vaillance n'a plus de frein
Que même les morts ont faim
Que même affaiblis tu marches avec les mains
Tes mômes ont besoin de toi, au moins la santé
La daronne a besoin de croire qu'elle a pas échoué, à l'éducation mon cousin
Les euros sous l'coussin, parfois mal , parfois bien, c'est la loi du divin
On est là, comment on vit là, y'a plus de hechma
Prends sur toi, on a besoin de toi, ton contraire a besoin d'toi, ton
adversaire a besoin d'toi, sans pub il a pas le droit
Même si la déception est douloureuse, si tu cherches encore à
comprendre les raisons qui font que ta vie se creuse
Tombes pas dans l'trou, il fait noir, et c'est plein de boue, tu
deviens respectable q'au royaume des fous
Ecoute une femme a besoin dfoi, un homme a besoin dfoi, tous deux on
besoin de croire que tournent la roue un jour ou l'autre,
Peut importe ton prénom, ton âge, ton bâtiment de prison ou la marque de ton canon
Peut importe ton héritage, un grand terrain ou bien les factures du daron mort dans l'chagrin
Peut importe la ville ou le patelain, la largeur du vagin
Le monde a besoin de toi, les normes ont besoin d'croire que le monde
a besoin de noir de blanc voila ...

Soprano:

Ohhhhhhh,
J'ai la rime à l'envers quand je vois mes confrères qui basculent du paradis jusqu'en enfer
Le monde a besoin de toi, le monde a besoin de moi

Soprano:

De toi j'ai besoin, de moi t'as besoin,
Que ce soit toi ou moi, le monde nous appartient
De elle ta besoin, de lui ta besoin
De moi, un peu de nous car le monde en a besoin
De toi j'ai besoin, de moi ta besoin
Que ce soit toi ou moi, le monde nous appartient
De elle ta besoin, de lui ta besoin
De moi, un peu de nous car le monde en a besoin

Et ce depuis toujours, quand il court toi tu tombes
Elle rit quand je succombe mais bon le monde est ainsi
Si les mômes n'ont pas de modèles, qui ils vont suivre ?
T'as râté ton début prends ta suite
Car c'est ça depuis toujours, quand il court toi tu tombes
Elle rit quand je succombe mais bon le monde est ainsi
Si les mômes n'ont pas de modèles, qui ils vont suivre ?
T'as râté ton début prends ta suite

Soprano:

Ohhhhhhh,
J'ai la rime à l'envers quand je vois mes confrères qui basculent du paradis jusqu'en enfer
Le monde a besoin de toi, le monde a besoin de moi
Journalisée
mathias
Guest


Courriel
« Répondre #610 le: 18 Novembre 2008 à 18:45 »

Parole d'un Hymne, c'est pas courant  :mrgreen:

C'est le miennnn ! Et personne ne le siffle celui là !

Udzima wa Masiwa

beramu isi pepeza
nadi ukombozi piya
ye daula ivenuha
frhhh tasiba bu ya i dini voya trangaya hunu Komoriya
Narikéni namahaba ya huveindza ya masiwa


yatru wasiwa Komoro damu ndzima
wasiwa Komoro dini ndzima
Ya masiwa radzali wa ya masiwa yarileya
Mola neari sayidiya
Narikeni ha niya riveindze uwataniya
Mahaba ya dine na duniya.


I beramu isi pepeza
rangu mwesi sita wa Zuiye
i daula ivenuha
zisiwa zatru zi pangwi ha
Maore na Ndzuani, Mwali na Ngazidja
Narikane na mahaba ya huveindza ya masiwa
I beraba ya huveindzor ya masiwa.

Traduction  :)

L'Union de Grande île


Oui le Drapeau flotte
Appelle à la Liberté totale.
La nation apparaît,
Force d'une même religion au sein des Comores.
Vivons dans l'amour réciproque dans nos îles,


Les Comoriens issus de même sang,
Nous embrassons la même idéologie religieuse.
Les îles où nous somme nés!!
Les îles qui nous ont prodigué la bonne éducation.
Dieu y a apporté son aide.
Conservons notre unité pour l'amour de la patrie,
Amour pour la religion
Et pour l'évolution.


Oui le Drapeau flotte
Depuis le 6 du mois de Juillet
La nation apparaît,
Les îles devenues souveraines;
Maore - N'Dzuani - Mwali - et N'Gazidja.
Gardons notre amour pour les îles.

 :coeur:
Journalisée
Dr.Freud
Banni
Mojo
*
Offline Offline

Messages: 20



Courriel
« Répondre #611 le: 06 Décembre 2008 à 12:00 »

Gang Starr - The Jazz Thing.
Si ça intéresse quelqu'un, on peut l'écouter ici.

Voilà le texte original
[spoiler]
"I would like to play a.. little tune I just composed not so long ago"
"Ms. Billie Ms. Billie Ms. Billie Holiday"
*HORNS*
*drum roll* *piano keys played*
*HORNS*
"Byrd..?" *trumpet solo* *group horns*
"The music called jazz.." > Guru
*HORNS*

[Guru]
It's roots are in the sounds of the African
or should I say the mother.. bringin us back again
From the drummin on the Congo, we came with a strong flow
and continue to grow
Feet move, to the beat of the t'balo
Now dig the story and follow
For then it landed, on American soil
Through the sweat, the blood, and the toil
Hear, "Praise the Lord," shouted on chain gangs
Pain they felt, but it helped them to maintain
Scott Joplin's rags, Bessie Smith's blues
St. Louis blues, they were all the news
Ringin smooth.. in all the listeners ears
Fulfillin the needs, and plantin the seeds
of a jazz thing

King Oliver's group was a train comin through
to Chicago, bringin the New Orleans groove
And when Satchmo blew, the audience knew
Basil Street blues was the whole house tune
it was music.. great to dance to
Great to romance to with a lot to say to you
Relaying a message, revealing the essence
of a jazz thing

In the 40's came be-bop, the first be-bop
The real be-bop, so let me talk about
Diz' and Byrd, givin the word
Defining how a beat could be so complete
Playing with ferocity, thinkin with velocity
About ornathology, or anthropology
and even ?, and this is real history
Theolonious Monk, a melodious thunk
No mistakes were made with the notes he played
His conception, was ?re condite?
A star glowing bright among dim lights
The critics did cite that he sounded alright
Charlie Mingus, such nimble fingers
Droppin the bass, all over the place
and Max Roach, cymbals socking
Bass drum talking, snare drum rocking
Restructuring.. the metaphysics
of a jazz thing

John Coltrane, a man supreme
He was the cream.. he was the wise one
The impression of Afro Blue
and of the promise, that was not kept
He was a GIANT step, and there was Ornette Coleman
He was another soul man
The original invisible, playing great music
I wonder why the ?Bangles? couldn't use it
Now listen see
The real mystery is how music history
created by white men or any other white man
that pretended he originated "uh-huh.."
and contended that he innovated "uh-huh.."
a jazz thing
("Of course we know who can really blow")
Scheamin on the meaning
of a jazz thing

And this music ain't dead, so don't be misled
by those who said that jazz was on it's deathbed
Cause when Betty Carter sings a song
ain't nuttin goin on, but simply good music
And you won't refuse it
She's takin her time, makin the nuances rhyme
Sonny Rollins, tenor saxophone
with a big old tone, recitin poems
with notes as words, and haven't you heard
NEXT STOP BUTTER, RIGHT PAST OLEO
Now there's young cats blowin
And more and more people, yes they will be knowin
Jazz ain't the past, this music's gonna last
and as the facts unfold, remember who foretold
The 90's, will be the decade of
a jazz thing "I love jazz music" (3X)

* Primo scratches "I love jazz music" *

A jazz thing.. [/spoiler]

Et la traduction maison. Puisque traduit en français la disposition en vers perd tout son intérêt, j'ai préféré en faire un texte compréhensible en prose. Mais il y a pas mal d'approximation.

Ce sont les racines qui sont dans la musique africaine. Ou devrais-je dire, dans notre Mère... Qui encore et encore nous ramène aux rythmes du Congo, d'où nous sommes venus avec ces vers pleins de hargne qui continuent à grandir. Sens tu tes jambes bouger? Ce sont les rythmes t'balo. Mais maintenant réfléchi et écoute cette histoire: quand arrivèrent ces hommes, sur la terre d'Amérique, à travers la sueur, le sang et l'effort, à travers les résonnants appels à la prière, tous souffrirent mais tous tinrent bon. Naquit alors la musique hargneuse de Scott Joplin, le blues de Bessie Smith, le blues de Saint Louis. Tous étaient les messagers des sentiments des gens, et ainsi sonnant doucement, dans les oreilles de celui qui les écoute, satisfaisant les besoins, et plantant les graines, de cette musique qu'est le jazz.
Le groupe de King Oliver arriva par un train a Chicago, amenant avec eux le groove de la Nouvelle Orleans. Et quand Satchmo souffla, les spectateur comprirent que c'était de la vrai musique.... Une musique parfaite pour danser, parfaite pour divaguer, une musique qui a tant de chose à dire, relayant ainsi un message, et révélant l'essence profonde du jazz.
Dans les années 40 vint le be-bop, le premier be-bop, le vrai be-bop. Laisse moi te parler de Diz' et de Byrd, qui donnèrent le ton, qui donnèrent la définition, la manière de créer un beat si riche. Jouant avec la hargne, pensant avec rapidité, parlant d'ornithologie, ou d'anthropologie... Ecoute la vérité que j'énonce.
Thelonius Monk produisait des mélodies inimitables, et tu ne pouvais entendre aucune erreur dans les notes qu'il jouait. Sa vision de la chose était une étoile qui brille de mille feux au dessus des lumières obscures. Charlie Mingus, avec ses doigts si agiles, inondait la pièce de ses basses tandis qu'avec les cymbales claquantes de Max Roach il parlait ce langage de basse et de batterie, restructurant ainsi... toutes les bases métaphysiques du jazz.
John Coltrane était l'homme suprême, il était la crème... Il était le sage. Nous délivrant les visions impressionnistes d'une Afrique teintée de bleu, avec la promesse faite pour l'éternité que ce secret ne serait plus jamais gardé, faisant ainsi un pas de GEANT.
Il y avait aussi Ornette Colleman, un homme fait de soul, un original, un invisible, jouant de cette musique. (...)
Mais maintenant écoute et comprend, pourquoi le vrai mystère de la chose est comment l'histoire de la musique, écrite par un homme blanc ou bien par tout autre homme blanc, lui fit prétendre qu'il était le créateur... Et fis croire qu'il était l'homme innovateur... Schématisant et simplifiant ainsi le sens réel du jazz.
Mais la musique n'est pas morte, alors ne sois pas trompé par ceux qui disent que le jazz est sur son lit de mort.
Parce que quand Benny Carter chante une chanson, tu peux bien sentir que tout est silence, sauf cette musique que tu ne peux refuser. Elle prend son temps, elle rime avec les nuances de la musique.
Sonny Rollins, un saxophone tenor, avec sa tonalité si grande et ancienne, récitait des poèmes, avec ses notes pour mots, n'as tu pas entendu au travers d'une de ses mélodies "NEXT STOP BUTTER, RIGHT PAST OLEO"?
Maintenant il y a ces jeunes chats qui sont le nouveau souffle, et de plus en plus de gens sauront, tu peut me croire, que le Jazz n'est pas le passé, cette musique sera la fin, et quand se déroulera ce qui doit se dérouler, rappelle toi bien qui te l'avais prédit...
Les années 90 seront la décennie du jazz...
J'aime la musique jazz, j'aime la musique jazz, a jazz thing.



Journalisée

C'est ma démence qui me préserve de la folie.
mathias
Guest


Courriel
« Répondre #612 le: 15 Janvier 2009 à 17:25 »

[logged]Bonjour ^^
Up parce que j'adore le Texte de cette Musique, surtout le second Couplet  ;)
Il nous a tous bluffé et je vous jure, que connaissant l'histoire d'amour qu'il vit avec sa copine, on pleurait dans le studio  :mellow:

Feux de L'amour
Scaarl, Landers, Kommeno
2009
Album: 14 Fevrier

Quote
Scaarl:

14 janvier 2009 je viens j'ouvre mon cœur,
19 ans depuis j'ai pas toujours trouver le bonheur,
J'aime ces filles timide, qui garde leur vertus,
Honnête tout bien sappé qui reste bien vêtue,
Mon regard n'est pas attiré par ces filles lentes,
Ces dernières brille mais ne sont que des étoile filantes,
De nos jours l'amour a disparu,
J'ai pas besoin de pute j'en trouve plus de dix par rues,
Sache que j'suis pas d'ces mec qui deal ta vu,
Si t'es celle que je veut j'ferrais tout pour éblouir ta vue,
J'irais pas jusqu'a dire que mon cœur est a prendre,
J'ai trop souffert j'en est même pensé a m'pendre,
Les séquelles sont multiples et je t'avoue que j'ai encore mal,
Mon cœur est cadenassé et les clés se sont fait la malle,
La St Valentin est larme de mes cicatrices,
L'amour vrai existe t'il ? j'en est marre de ces sales actrices,
J'te cache pas fillette que j'ai déjà pleuré pour ta sœur,
Que l'amour ça fait plus mal qu'un simple coup de tazeur,
Les filles honnête se font rares,
Sache que ta meuf s'enfuira,
Si tu ne lui offre pas le Dior de Séphora,
De toute manière c'est beau que dans les compte de fée,
Tout compte fait, je vais arrêter de me confier,
Car trop de confrère écoute s'qu'on fait,
Ce couplet est un fruit confit,
C'est sur instru que de nos jours les jeunes se confie


Landers:

Encore un texte dédié à celle pour ki mon cœur bat,
Celle pour qui le temps s'est changé en queur-bra
Viens dans mes bras que je brave les obstacles,
Ensemble on s'approche du but pendant que les autres se taclent,
Je vois notre vie comme une vidéo , tu ravis mon idéo,
Qui transpire l'amour car mon cœur na jamais mis de déo,
Fan de tes moindres mots wé tes récits m'éxitent ,
J'texplique avant toi mon cœur était dyslexique,
Parlant d'amour comme d'un lapsus, touchant comme un cactus,
Mon cœur n'avait pas le brevet tu lui a donné un BAC +
Au bord de l'infarctus j"adore quand tu le fait vriller,
Et pour te l'offrir moi j'ai pas attendu le 14 Février,
La Saint Valentin dans ma tête une nouveauté,
Une élection quotidienne jvois les autres se taire et nous voter,
Mais comment nous ôter cet amour réciproque , concubin,
L'idéal est si proche donc normal conclus bien



Kommeno:

L'amour où est-il ? Où se planque t-il ?
Jte jure que si jle croise il va la sentir
Je respire plus,
Je ne vois plus,
Ce fils de pute me joue des tour dénudé d'vertue,
Dans mon cœur non,
Il n'est plus blotti,
Il a préféré voir ailleurs
Si j'étais moins triste
J'ai lu des pages et des livres
en vain,
Ya que sur de vieux parchemin qu'il se livre
J'ai pesé le poids des mots la lourdeur de son absence,
l'ai comparé avec l'angoisse de sa présence
quand le pour et le contre se rencontre et me content,
Les plus belles utopie je me rend compte qu'il m'oublie,
C'est pas possible qu'ai-je fais?
N'ai-je pas prêché mes sentiment aux portes closes de l'honnêteté?
entêté,
Je le trouve Bien muet,
L'amour n'est lui même qu'apres qu'on ne l'ai trouvé,
emmuré dans la tristesse mais que veux tu,
l'amour n'est lui même qu'apres qu'on ne l'ai perdu

Il se peut que vous l'entendiez bientôt sur des gros Canaux puisque le projet sur lequel apparait cette chanson est l'un des 3 Albums qui sortira le jour de la Saint Valentin pour célébrer cette Fête ^^[/logged]
« Dernière édition: 15 Janvier 2009 à 17:27 par Kommeno » Journalisée
Nostrem
Guest


Courriel
« Répondre #613 le: 24 Janvier 2009 à 04:29 »

Quote
You are the one we despise

Day in day out your words compromise lives

I will love watching you die

Soon it will be and by your own demise



Buried in hypocrisy

Lacerate your faith in god

Morally diseased

On the cross of Calvary your body bashed, defeated, stabbed



Blessing as you hate

Loyal to your enemies

Monetary faith

As him you'll pay for the lies of your prophecy

Satan wants you dead



Kill the Christian, kill the Christian

Kill the Christian, kill the Christian

Kill the Christian, kill the Christian

Kill the Christian

Armies of darkness unite

Destroy their temples and churches with fire

Where in his world will you hide

Sentenced to death, the anointment of Christ



In due time your path leads to me

Put you out of your misery



The death of prediction

Kill the Christian



Kill the Christian...dead!

Certainement l'une des chansons de Deicide qui m'a le plus amusé.
Journalisée
mathias
Guest


Courriel
« Répondre #614 le: 24 Janvier 2009 à 23:31 »

I'm In Love  ^_^

Moustaki  Le Métèque
Quote
Avec ma gueule de métèque

De Juif errant, de pâtre grec

Et mes cheveux aux quatre vents

Avec mes yeux tout délavés

Qui me donnent l'air de rêver

Moi qui ne rêve plus souvent

Avec mes mains de maraudeur

De musicien et de rôdeur

Qui ont pillé tant de jardins

Avec ma bouche qui a bu

Qui a embrassé et mordu

Sans jamais assouvir sa faim



Avec ma gueule de métèque

De Juif errant, de pâtre grec

De voleur et de vagabond

Avec ma peau qui s'est frottée

Au soleil de tous les étés

Et tout ce qui portait jupon

Avec mon cœur qui a su faire

Souffrir autant qu'il a souffert

Sans pour cela faire d'histoires

Avec mon âme qui n'a plus

La moindre chance de salut

Pour éviter le purgatoire



Avec ma gueule de métèque

De Juif errant, de pâtre grec

Et mes cheveux aux quatre vents

Je viendrai, ma douce captive

Mon âme sœur, ma source vive

Je viendrai boire tes vingt ans

Et je serai prince de sang

Rêveur ou bien adolescent

Comme il te plaira de choisir

Et nous ferons de chaque jour

Toute une éternité d'amour

Que nous vivrons à en mourir



Et nous ferons de chaque jour

Toute une éternité d'amour

Que nous vivrons à en mourir
Journalisée
SkyJedi
Tokay
*
Offline Offline

Messages: 140


Courriel
« Répondre #615 le: 25 Janvier 2009 à 12:22 »

à mon tour : j'adore beaucoup Deer Dance de System Of A Down, une musique contre la guerre : (lien youtube ici)
Quote
Circumventing circuses
lamenting in protest
to visible police
presence sponsored fear
batallions of riot police
with rubber bullet kisses
baton courtesy
service with a smile


Beyond the staples center you can see America
with it's tired poor avenging disgrace
peaceful loving youth against the brutality
of plastic existence

pushing little children
with their fully automatics
they like to push the weak around
pushing little children
with their fully automatics
they like to push the weak around


A rush of words
pleading to disperse
upon your naked walls, alive
A political call
the fall guy accord
we can't afford to be neutral on a moving train


Beyond the staples center you can see America
with it's tired poor avenging disgrace
peaceful loving youth against the brutality
of plastic existence

pushing little children
with their fully automatics
they like to push the weak around
pushing little children
with their fully automatics
they like to push the weak around


push them around
A deer dance, invitation to peace
war staring you in the face, dressed in black
with a helmet, fierce
trained and appropriate for the malcontents
for the disproportioned malcontents.

The little boy smiled, it'll all be well until
The little boy smiled, and it'll all be well

Pushing little children
with their fully automatics
they like to push the weak around
Pushing little children
with their fully automatics
they like to push the weak around
Pushing little children
with their fully automatics
they like to push the weak around

Push the weak around
Push the weak around
Push the weak around
They like to push the weak around.

Ce qui donne en français :
Quote
Partout autour,
Des gens qui font toute une comédie pour nous tromper,
D'autres qui se lamentent dans des manifestations,
Devant une police bien visible,
Dont la présence est sponsorisée par la peur,
Des bataillons de police anti-émeute,
Distribuant des baisers de Flash-ball,
C'est la courtoisie du bâton,
Servie avec un sourire.
 
[Pont]
Au-delà des centres-commerciaux vous pouvez voir l'Amérique,
Avec ses disgrâces fatiguées, pauvres et vengeresses,
Une jeunesse pacifique et aimante s'y révolte contre la brutalité,
D'une existence aseptisée.
 
[Refrain] (x2)
Ils poussent ceux qui ne sont encore que des enfants,
Avec leurs armes automatiques chargées,
Ils aiment mener les faibles par le bout du nez.
 
Partout autour,
Une cascade de mots,
Appelant à la dispersion,
Sur vos murs nus mais vivants,
Un appel politique,
Ce pigeon donne son accord,
On ne peut se permettre d'être neutre dans un train en marche.
 
[Pont]
[Refrain] (x2)
 
Ils les mènent par le bout du nez,
Une danse de cerf, une invitation à la paix,
La guerre vous regarde dans les yeux, vêtue de noir,
Féroce et portant un casque,
Elle entraîne les conséquences logiques pour les mécontents,
Le mécontents qui ne sont que minoritaires,
Le petit garçon sourit, tout est bien qui finit bien (x2)
 
Ils mènent les faibles par le bout du nez, (x3)
Ils aiment mener les faibles par le bout du nez.
« Dernière édition: 25 Janvier 2009 à 12:48 par SkyJedi » Journalisée
SaniOKh
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 639



Courriel
« Répondre #616 le: 17 Février 2009 à 15:10 »

En ce moment, je suis à fond dans une série (qui est déjà terminée depuis bon moment :'( ) : Arrested Development. Cette chanson, datant quand même des années 80 :) , est très présente dans la série, c'est la musique que Gob utilise comme thème quand il fait ses spectacles de magie:
Europe: The Final Countdown
(déjà que j'aimais cette musique avant d'avoir découvert la série)
[spoiler]We're leaving together,
But still it's farewell
And maybe we'll come back,
To earth, who can tell?
I guess there is no one to blame
We're leaving ground
Will things ever be the same again?

It's the final countdown...

We're heading for Venus and still we stand tall
Cause maybe they've seen us and welcome us all
With so many light years to go and things to be found
I'm sure that we'll all miss her so
[/spoiler]
Journalisée
pouale-link
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 1 987


sous les pavés, la plage! [anti-pavéiste]


WWW Courriel
« Répondre #617 le: 17 Février 2009 à 15:25 »

Moi mes chansons préférées ça se résume en 3 musiciens(et groupes): les beatles, coldplay et martin solveig! :lol:
EDIT 1 an après:Ah ouais j'ai changé.><
mais bon commençons par coldplay avec viva la vida!

[spoiler]I used to rule the world
Seas would rise when I gave the word
Now in the morning I sleep alone
Sweep the streets I used to own

I used to roll the dice
Feel the fear in my enemies eyes
Listen as the crowd would sing:
"Now the old king is dead! Long live the king!"

One minute I held the key
Next the walls were closed on me
And I discovered that my castles stand
Upon pillars of salt, and pillars of sand

I hear Jerusalem bells are ringing
Roman Cavalry choirs are singing
Be my mirror my sword and shield
My missionaries in a foreign field
For some reason I Can't explain
Once you know there was never, never an honest word
That was when I ruled the world
(Ohhh)

It was the wicked and wild wind
Blew down the doors to let me in.
Shattered windows and the sound of drums
People could not believe what I'd become
Revolutionaries Wait
For my head on a silver plate
Just a puppet on a lonely string
Oh who would ever want to be king?

I hear Jerusalem bells are ringing
Roman Cavalry choirs are singing
Be my mirror my sword and shield
My missionaries in a foreign field
For some reason I Can't explain
I know Saint Peter won't call my name
Never an honest word
And that was when I ruled the world
(Ohhhhh Ohhh Ohhh)

Hear Jerusalem bells are ringings
Roman Cavalry choirs are singing
Be my mirror my sword and shield
My missionaries in a foreign field
For some reason I Can't explain
I know Saint Peter won't call my name
Never an honest word
But that was when I ruled the world
Oooooh Oooooh Oooooh
[/spoiler]

si vous comprenez pas les paroles cherchez vous un bon traducteur du genre google traduction...
« Dernière édition: 29 Septembre 2010 à 18:51 par pouale-link » Journalisée

Le Chevalier Cheval
Banni
Bourgeon Mojo
*
Offline Offline

Messages: 3



Courriel
« Répondre #618 le: 05 Septembre 2009 à 19:07 »

Doc Gynéco - Nirvana


Je sors de chez moi et, salut mon gars, tu sors de prison dis-moi comment ca va?
Tu veux que je t'enregistre les nouveaux sons, le dernier ministère et la première consultation
tu veux etre à la page avant de rejoindre l'entourage, de ceux qui boivent, du douze an d'age
Prisonnier du quartier, pris dans la fonce-dé, plus rien ne m'étonne, plus rien ne me fait bander
Depuis que j'ai la tete collée sur une pochette , certaines font semblant de ne pas me reconnaître
D'autres me guettent, s'entêtent, m'embetent, alors je les... baise, oh ouais,
Et tout est si facile quand on marche dans sa ville
Meme les flics pour moi sont en civils,
J'veux changer d'air, changer d'atmosphère
J'veux m'fouttre en l'air comme
Patrick Devers
Me droguer aux aspirines, façon Marilyn, ohh, faut que j'me supprime et

Comme Bérégovoy, aussi vite que Séna
Je veux atteindre le Nirvana
Comme Bérégovoy, clique-clique boum!
Aussi vite que Séna
Je veux atteindre le Nirvana

C'est donc ça la vie, c'est pour ca qu'on bosse,
Voir son gosse, trainer dans l'quartier, dans une poche,
Les feuilles OCB
Dans une chau-ssette
La boulette à effriter,
Une cage d'escalier et le tour est roulé mais,
Stone,
le monde est stone,
Y a plus de couche d'ozone,
Et les seins des meufs, sont en silicone
Tu reves de pèze? fini le guèze et
1, 2, 3 tu m'emmènes avec toi
4, 5, 6 cueillir du vice
7, 8, 9 dans ton cabriolet neuf
J'ai connu les fords, les gangs, les meufs de gang-bang, et les gros bang bang, bang...
Dans la tete, de mes amis n'y pense
Même pas si tu tiens à ta vie
J'ai troqué ma famille, contre ces amis
Et je me moque, de ton avis
J'veux m'doper... à la Maradonna
Car je suis
Triste, comme le clown Zappata...

Comme Bérégovoy, aussi vite que Séna
Je veux atteindre le Nirvana
Comme Bérégovoy, clique-clique boum!
Aussi vite que Séna
Je veux atteindre le Nirvana

Le docteur ne joue plus au fraudeur,
J'achète des tickets, par simple peur
D'avoir à butter, un controleur
Je flirt avec le meurtre, je flirt avec mon suicide
Vive le volontaire, homicide
Je ne crois plus en Dieu, et deviens nerveux
Allah, Krisnah Bouddha ou Jéhovah,
Moi j'opte pour ma paire de Pumas, elles guident mes pas... à pas, j'ai fait le bon choix
et j'y crois
J'nai pas touché mais caressé tous mes reves
Je demande une treve, le doc est en grève
Plus rien ne me fait kiffer
Plus rien ne me fait marrer
De la fille du voisin, je suis passé
A de jolies mannequins, très convoitées
Ma petite amie elle est belle, elle est bonne,
Elle s'appelle Brandy Keanon, si tu veux je te la donne, car plus rien ne m'étonne
J'en ai marre des meufs, j'en ai marre des keufs
C'est toujours la meme mouille,
Toujours les memes fouilles...

Comme Bérégovoy, aussi vite que Séna
Je veux atteindre le Nirvana
Comme Bérégovoy, clique-clique boum!
Aussi vite que Séna
Je veux atteindre le Nirvana
Comme Bérégovoy,
Aussi vite que Séna
« Dernière édition: 06 Septembre 2009 à 16:29 par Le Chevalier Cheval » Journalisée
angenoir37
Ancien
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 974


Ce forum est il réel ? Ou êtes vous dans la Solatrix ? XD


Courriel
« Répondre #619 le: 06 Septembre 2009 à 04:53 »

 :lol: Je me souvient de cette chanson ça me fait drôle de relire ces paroles.Que de nostalgie je devais avoir quelque chose comme 12 ou 13 ans à l'époque si je me souvient bien.

Merci à toi Le Chevalier Cheval :).
« Dernière édition: 08 Septembre 2009 à 13:48 par angenoir37 » Journalisée

Le Chevalier Cheval
Banni
Bourgeon Mojo
*
Offline Offline

Messages: 3



Courriel
« Répondre #620 le: 06 Septembre 2009 à 16:41 »

Moi j'ai découvert sur le tard mais, le beat comme les paroles ont une odeur très années 90: nostalgie enfantine, tout ça, j'adore. J'imagine bien les gamins de l'époque faisant les grands en écoutant le Doc... Celle qui me fait le plus sourire c'est celle-ci:


Vanessa

Non je n'ai pas oublié tous ces talons carrés,
Ces filles aux beaux fessiers qui firent fureur cet été,
Je lis SAS pour me remémorer,
Je rêve de bas résilles, de filles qu'on déshabille,
Qui glapent et s'égosillent, et déja mes yeux brillent,
Devant une photo de ... oh Vanessa,
Que je mate à la mort, j'ai déja des remords,
Car je pense à des, ventre à ventre, à des, corps à corps,
A des va et vient, encore, encore,
Oh Vanessa je pense à toi, j'ai les dessous mouillés mouilles,
Je dois me réveiller,
Toilettes plus lavabo, changement de caleçon
Recouché aussitôt et je fais dodo,
Dans ma tête j'entend résonner,
La phrase préférée des gamins du quartier :

J'veux une tassepéiéiéiéiéch
J'veux une tassepéiéiéiéiéch
Dis moi, pourquoi tu fais ça,
Pourquoi tu veux pas, sortir avec moi?
Vanessaaaa...

Lenny s'est fini, il t'a pris la tête,
Big nichons, planque à chichon.
La boulette, c'est dans la chaussette,
Petit conseil à ma starlette,
Je suis un pro, le Doc Gynéco,
Je déroule les slips d'un... coup !
Puis ils roulent sur les cuisses et
S'enroulent comme un scoubidou,
Parlons de scoubidou bidou, bidou.
Même Daphné, me fait craquer,
Ce n'est qu'un dessin mais je veux l'animer,
Tout les premiers samedis du mois,
J'ai les deux mains sous les draps,
Et mon petit coussin pour m'essuyer les doigts,
Canal pour actif, à minuit c'est extra,
Sur le petit écran je m'imagine avec Vanessa,
Sa bouche, fièvreuse, nos étreintes ravageuses,
Sa langue, brûlante et son corps excité,
Sa voix, haletante, bordée d'obsénités,
Ah son fond de gorge, et mon sucre d'orge,
Ses mains pleines de réactions en chaîne,
Ho je me réveille en sursaut et...

J'veux une tassepéiéiéiéiéch
J'veux une tassepéiéiéiéiéch
Dis moi, pourquoi tu fais ça,
Pourquoi tu veux pas, sortir avec moi?
Vanessaaaa...

Contaminé le soir je me réveille pour crier,
Après avoir rêvé de totale nudité,
Vaporeuse humide, suave et chaleureuse,
D'expériences sadiques, de plaisirs maléfiques,
De tétons mordillés, de cambrure et de volupté,
Pratique sans complexes du... sexe.
Deux jambes entrelassées, respiration coordonnée,
D'orgie clandestine, d'abstinence brisée,
Te cherche des douces, mmhVanessa,
Dans ta bouche mon pouce...
Jouissance primaire, jouissance secondaire,
Tertiaire, quaternaaaire......
Oh j'veux une rate, une seuf, une meuf, mais je...

J'veux une tassepéiéiéiéiéch
J'veux une tassepéiéiéiéiéch
Dis moi, pourquoi tu fais ça,
Pourquoi tu veux pas, sortir avec moi?
Vanessaaaa...

http://www.youtube.com/watch?v=L4q1ur8rmvc
Journalisée
Helmasaur
Gerudo
*
Offline Offline

Messages: 2 811



WWW Courriel
« Répondre #621 le: 24 Avril 2013 à 18:17 »

Tiens, je remonte sur ce sujet pour une chanson assez décalé :
Quote
C'est une chanson qui sert à rien,
de belles paroles un super refrain.
Vous pensez peut-être qu'elle craint,
mais ouvrez les yeux vous comprendrez bien.
J'aurais pu critiquer cette société,
parler d'amour dans le couplet.
Peut-être même la chanter en anglais,
faire nanana jusqu'à en crever

This is a fucking song,
and she is very longue.
She is very beautiful,
même si elle a l'air ridicule.
This song is parfaite.
She is cool pour faire la fête.
Elle est vachement drôle and I kiff trop les paroles.

Vous pourrez l'écouter,
n'importe où vous serrez,
dans la voiture dans les wc,
dans ta chambre la porte fermée à clé.

C'est une chanson sans défaut,
un vrai tube pour la radio,
il n'y a rien de plus beau,
rien de plus vrai rien de plus faux.

This is a fucking song,
and she is very longue.
She is very beautiful,
même si elle a l'air ridicule.
This song is parfaite.
She is cool pour faire la fête.
Elle est vachement drôle and I kiff trop les paroles.

C'est une chanson sans défaut,
un vrai tube pour la radio,
il n'y a rien de plus beau,
rien de plus vrai rien de plus faux. (x5)

http://youtu.be/Z7a6QvPHvRw
Journalisée

Morwenn
Sheikah
*
Offline Offline

Messages: 3 266


And so what?


WWW Courriel
« Répondre #622 le: 24 Avril 2013 à 22:31 »

Une petite chanson, In Front of Me, de Infected Mushroom, un morceau très posé par rapport à ce qu'ils font d'habitude :

Quote
Why can't I see what's in front of me?

I see the doors that I can't open
Adding locks from time to time
When it opens, something blocks me
And I'm asking myself why
Did I take the step I wanted?
Was it just a state of mind?
I feel sorry for myself
Every time I close my eyes.

And I fall into a hole
And I can take no more (x4)

Why can't I see what's in front of me?

What's behind the door I wonder
Must be brighter than my past
Will I feel a little different
When i take myself across
Was it really worth the turning?
Was it just a foolish task?
I feel sorry for myself
When i open up my eyes...

And I fall into a hole
And I can take no more.

Why can't I see what's in front of me?
Journalisée

Pages: 1 ... 11 12 [13] Imprimer 
Forums Zelda Solarus  |  Autres  |  Divers  |  Topic: Vos textes (de chansons) préférés
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 2.0.15 | SMF © 2006, Simple Machines LLC XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Zelda Solarus 2009Skin par Eidarloy
Solarus-Games